AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.4 /5 (sur 176 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Aumale, Algérie , le 30/03/1933
Mort(e) à : Paris , le 30/05/2007
Biographie :

Jean-Claude Brialy est un acteur, réalisateur, scénariste et écrivain français.

Fils d'un officier français militaire de haut rang, il s'éloigne d'une carrière militaire pour devenir comédien. Il suit des cours d'art dramatique, obtient un premier prix de comédie au conservatoire de Strasbourg, et entre ainsi au Centre dramatique de l'Est.

Après avoir été stagiaire assistant-réalisateur sur "French Cancan" de Jean Renoir en 1954, il va alors multiplier apparitions et rôles, dont "Ascenseur pour l’échafaud" de Louis Malle en 1957 et surtout "Le Beau Serge" (1958) et "Les Cousins" (1959) de Claude Chabrol, qui lui apportent la célébrité.
Il devient un acteur prisé des réalisateurs de la Nouvelle Vague, jouant pour Jean-Luc Godard dans "Une femme est une femme" (1961), pour Éric Rohmer dans "Le Genou de Claire" (1970) et pour François Truffaut dans "La mariée était en noir" (1968).
Il passe à la réalisation avec son premier film en 1971, "Églantine". En juillet 1979, il réalise pour la télévision, "Les Malheurs de Sophie".

En 1987, il obtient le César du meilleur second rôle pour son interprétation dans "Les Innocents" d'André Téchiné. En 1998, il met ainsi en scène "Mon père avait raison" de Sacha Guitry et écrit, met en scène et interprète "J'ai oublié de vous dire" en 2005.
En 2005, il est à l'affiche de "Quartier VIP" de Laurent Firode, sans oublier pour autant la télévision pour laquelle il tourne la première saison des "Rois maudits". Il tourne son dernier téléfilm en 2006, "Monsieur Max" de Gabriel Aghion.
Entre la scène et le cinéma, Jean-Claude Brialy abat un travail monstre en tournant souvent plusieurs films par an. Sa carrière est très prolifique : il a joué dans près de 200 films et pièces de théâtre.

Directeur du théâtre des Bouffes-Parisiens depuis 1987, il est écrivain à ses heures. En 2000 et 2004, il écrit deux livres auto-biographiques qui rencontrent un réel succès de librairie: "Le Ruisseau des singes" et "J’ai oublié de vous dire". En 2006, à la suite de son voyage dans son pays natal, il publie "Mon Algérie".

Après une magnifique carrière de 50 ans, Jean-Claude Brialy s'éteint des suites d'une longue maladie à l'âge de 74 ans.
+ Voir plus
Source : evene.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Jean-Claude Brialy - On n'est pas couché 18 novembre 2006.


Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
carre   09 mai 2012
Le Ruisseau des singes de Jean-Claude Brialy
La vision que l'on a de soi est toujours approximative : même si l'on a plus ou moins apprivoisé son physique, même si l'on veut bien se reconnaître quelques défauts et quelques qualités.
Commenter  J’apprécie          210
carre   10 mai 2012
Le Ruisseau des singes de Jean-Claude Brialy
Je suis né le 30 mars 1933. En Algérie, le printemps était tiède et doux, l'air était chargé de senteurs lourdes et sucrées. J'étais très laid, un véritable petit singe, avec une tête en forme de poire recouverte de cheveux noirs. Mes parents étaient tout de même fiers et contents d'avoir un garçon. La mode étant aux prénoms composés, ils m'appelèrent Jean-Claude
Commenter  J’apprécie          180
carre   09 mai 2012
Le Ruisseau des singes de Jean-Claude Brialy
Le temps béni est celui des circonstances heureuses.
Commenter  J’apprécie          120
wiggybis   02 septembre 2014
Les pensées les plus drôles des acteurs de Jean-Claude Brialy
"Le peu que je sais, c'est à mon ignorance que je le dois." Sacha Guitry
Commenter  J’apprécie          110
rulhe   13 juin 2018
J'ai oublié de vous dire... de Jean-Claude Brialy
la réussite,c'est un peu de savoir, un peu de savoir faire, et beaucoup de faire savoir.
Commenter  J’apprécie          81
Annabelle31   25 août 2015
Le Ruisseau des singes de Jean-Claude Brialy
Edith et ses amants, c'était un sacré roman ! elle les quittait toujours parce qu'elle ne supportait pas d'être abandonnée. Comme cadeau d'adieu, elle leur offrait une montre Cartier. Un jour, elle invita tous ses anciens fiancés à déjeuner et ils eurent l'élégance et l'humour d'être tous présents ! Au dessert, pour s'amuser, elle demanda l'heure. Ils avaient tous la même montre !
Commenter  J’apprécie          60
Annabelle31   25 août 2015
Le Ruisseau des singes de Jean-Claude Brialy
L'après-midi, Alaiin et Romy répétaient la scène du bal. Alain était raide comme un manche à balai, il ne savait absolument pas danser. En revanche, Romy était très gracieuse. Ce jour là, j'assistais à la naissance d'une passion : Alain, gauche et maladroit. Romy légère et rieuse, la valse viennoise, leurs premiers regards, il se passait vraiment quelque chose de magique entre eux.
Commenter  J’apprécie          30
Austral   04 novembre 2015
J'ai oublié de vous dire... de Jean-Claude Brialy
En France, on n'aime pas beaucoup les femmes courageuses.
Commenter  J’apprécie          40
Feneyrolles   21 juin 2019
Le Ruisseau des singes de Jean-Claude Brialy
Roger Nimier, que j'ai bien connu, était le contraire de Paul. Timide et effacé, il avait une allure de notaire de province et s'habillait comme un fonctionnaire. Avec son cartable sous le bras, on aurait pu facilement le prendre pour un étudiant ou un jeune professeur de lettres. Mais, dès qu'il ouvrait la bouche, c'était un festival d'humour, d'intelligence, de précision. Il ne parlait jamais pour ne rien dire. Tout l'inverse de Gégauff. Autant l'un était baroque et fou, autant l'autre était classique et sage. Les deux plaisaient aux femmes pour des raisons opposées. On avait envie de se laisser emporter par Gégauff et de prendre Nimier dans ses bras pour le consoler.
Commenter  J’apprécie          00
queenjude   21 novembre 2013
Le Ruisseau des singes de Jean-Claude Brialy
"Je n’étais pas doué pour le malheur"
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Olivia de Havilland

En 2020 Olivia de Havilland est considérée comme la seconde actrice la plus âgée au monde, juste après Renée Simonot, qui est la mère de:

Jane Birkin
Gérard Depardieu
Catherine Deneuve

8 questions
64 lecteurs ont répondu
Thèmes : Actrices , hollywood , cinema , adapté au cinéma , littérature , romans policiers et polarsCréer un quiz sur cet auteur