AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.74 /5 (sur 27 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Tours , 1940
Biographie :

Jean-Luc Steinmetz est né en 1940. Poète, essayiste, professeur à l’université de Nantes, il a publié les œuvres complètes de Rimbaud en trois volumes (Garnier-Flammarion). Il est l’auteur de plusieurs essais sur la littérature, dont deux importantes biographies : Stéphane Mallarmé, l’absolu au jour le jour (Fayard, 1998) et bien sûr Arthur Rimbaud. Une question de présence (Tallandier, 1999). A lire chez Zulma : Les Femmes de Rimbaud (2000).


Source : http://www.zulma.f
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
4 # Philippe Sollers Après les "Voyageurs du temps" (Gallimard, janvier 2009) et la reprise de sa lecture de Lautréamont dans la nouvelle édition de La Pléiade (établie par Jean-Luc Steinmetz), Philippe Sollers publie "Céline" (Écriture, 16 octobre 2009), l'ensemble des textes qu'il a consacré à Louis-Ferdinand Céline depuis les Cahiers de l'Herne de 1963.
Podcasts (3) Voir tous

Citations et extraits (54) Voir plus Ajouter une citation
coco4649   30 août 2017
Suites et fin de Jean-Luc Steinmetz
Commensemencements





Je marche à la suite d'un mince rayon de soleil.

Vers toi il ne conduit qu'en apparence.

Du sol stérile monte la hampe d'une ortie.

Derrière moi je ne sais quel démon manigance

une prochaine descente aux enfers.

Plus qu'elle ne s'écoule, la vie se précipite.

Il sen retient quelques phrases malaisées à saisir

d'autres qui soudain émettent un trait de lumière

un mirage frais et limpide.



p.21

Commenter  J’apprécie          120
Malaura   09 janvier 2012
Auhourd'hui de nouveau de Jean-Luc Steinmetz
S'il remplaçait le jour par la nuit

La nuit par le jour

Il aurait ce qu'elle voit.

Car leurs jours et leurs nuits

Ne sont jamais les mêmes

A moins que venant par-dessus les nuages

Ils ne s'unissent quelquefois

Pour une semblable allégresse

Une égale lumière

Un accent seul et souverain de flûte

L'accès de l'amour.

Commenter  J’apprécie          120
Fleitour   11 avril 2019
Le Paris de Rimbaud de Jean-Luc Steinmetz
Elles ont pâli, les merveilleuses

Au grand soleil d'amour chargé

Sur le bronze des mitrailleuses

A travers Paris insurgé !

P 38
Commenter  J’apprécie          110
coco4649   25 août 2018
L'écho traversé de Jean-Luc Steinmetz
SCÈNES





IV



L'orient se dessine

aux limites du jour.



Le regard apprête une lueur

veuve depuis longtemps.



Inaccessible un vieux désir

continue dans le schiste grave

la pensée des algues.

Commenter  J’apprécie          100
Fleitour   10 avril 2019
Le Paris de Rimbaud de Jean-Luc Steinmetz
A Paris, Que fais-tu poète

de Charlevilles arrivé ?

Paris, Le génie ici végète

Mourant de faim sur le pavé.

P 60
Commenter  J’apprécie          90
Dixie39   21 novembre 2014
Le dépositaire et autres poèmes : Suivi de Kritike (lignes de crète III) de Jean-Luc Steinmetz
En progrès sur la mort

avance le repos

d'un après-midi neutre

où la conscience a disparu.

Mais quelques gestes demeurent

qui égratignent l'horizon

y laissant une petite tâche

contagieuse sur la nuit des temps.
Commenter  J’apprécie          70
coco4649   29 août 2017
Suites et fin de Jean-Luc Steinmetz
Commensemencements





Immuables et indifférents.

Quoi veille ?

Quels sont les pluriels et la valeur instinctive du singulier ?



Avec des questions en foule je passe le jour

comme on passe un fleuve.

Chacun ignore ce qu'il en est de l'autre rive.

Je m'abreuve de pensées primaires.

D'autres stagnent au fond de ma voix.

Atteindre est un vœu proféré

maintenant pour plus tard.



Ce qui n'a plus cours court en arrière.

Des arbres environnent les terres.

Le salut qu'ils adressent

répond à plusieurs désirs

informulés ou déformés.



La méditation prend toute la tête

ressort par les narines

comme un souffle exalté.

Au bout des doigts grésille ce moment

les rites usant les rebords de porcelaine

et quelque chose d'un amour que l'on regardera plus tard

parmi les archives filmées.



p.18
Commenter  J’apprécie          50
Dixie39   23 novembre 2014
Le dépositaire et autres poèmes : Suivi de Kritike (lignes de crète III) de Jean-Luc Steinmetz
La vie continue,

détachée déjà

mais non tombée.

Il faudra du temps avec qu'elle rencontre le sol

et peut être sans violence aucune

rejoigne les herbes dont on veut croire qu'elles guérissent

sous le simple outremer du ciel.
Commenter  J’apprécie          50
Dixie39   27 novembre 2014
Le dépositaire et autres poèmes : Suivi de Kritike (lignes de crète III) de Jean-Luc Steinmetz
Indifférent le nom de l'homme.

Étroite l'étendue de son corps.

Reprenant une des routes millénaires

il reçoit la dernière lumière

et devient l'invisible passant

guetté du sagittaire.
Commenter  J’apprécie          50
Dixie39   27 novembre 2014
Le dépositaire et autres poèmes : Suivi de Kritike (lignes de crète III) de Jean-Luc Steinmetz
Pas de naissance. Pas de mort. Pas d'avantage le milieu de la vie. Tant bien que mal on s'arrange pour durer, sans savoir sa ligne droite, ni son passage de la ligne. Une seule vérité profane : celle du jour qui, sans réclamer d'adoration, célèbre son rite avec cette régularité qui donne aux saisons leurs noms, sous chaque latitude.
Commenter  J’apprécie          40
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



.. ..