AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.47 /5 (sur 69 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Domont , le 6/04/1936
Biographie :

Jean-Pierre Changeux, né le 6 avril 1936, est neurobiologiste français. Il est professeur au Collège de France et directeur du laboratoire de neurobiologie moléculaire à l'Institut Pasteur. Il est membre de l'Académie des sciences depuis 1986 et a été président du Comité consultatif national d'éthique pour les sciences de la vie et de la santé de 1992 à 1998. En 1992, il a reçu la médaille d'or du CNRS.

Jean-Pierre Changeux est président de la Commission interministérielle d'agrément pour la conservation du patrimoine artistique national, dite Commission des dations, qui examine l'acceptation des œuvres d'art proposées à l'État français en paiement de droits de succession. Il a lui-même donné des œuvres d'art à l'État dans ce cadre.



Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

« Ce livre est la synthèse de plusieurs décennies de réflexion sur le beau. Il verse au débat une nouvelle dimension : celle de la connaissance scientifique à la fois de la contemplation de l??uvre d?art et de sa création. Avec la science du cerveau, ou neuroscience, un champ nouveau s?ouvre à la recherche sur l??uvre d?art. On peut désormais imaginer une neuroscience de l?art. Comprendre comment notre cerveau intervient dans la relation de l?être humain à l??uvre d?art devient envisageable et prometteur. C?est le chemin que je vous propose ici. » J.-P. C.Jean-Pierre Changeux est l?un des plus grands neurobiologistes contemporains. Il est professeur honoraire au Collège de France, membre de l?Académie des sciences. Il a été président de la Commission interministérielle d?agrément pour la conservation du patrimoine artistique national, dite Commission des dations, et président du Comité consultatif national d?éthique. Il est l?auteur, notamment, de Raison et plaisir, de Matière à pensée (avec Alain Connes), de la Nature et la Règle. Ce qui nous fait penser (avec Paul Ric?ur), de L? Homme de vérité, de du vrai, du beau, du bien et, avec Pierre Boulez et Philippe Manoury, des Neurones enchantés. le cerveau et la musique. Pour tout savoir sur l'ouvrage : http://www.odilejacob.fr/catalogue/art-et-litterature/arts/beaute-dans-le-cerveau_9782738134684.php

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (9) Ajouter une citation
enkidu_   07 août 2016
Du vrai, du beau, du bien : Une nouvelle approche neuronale de Jean-Pierre Changeux
Plusieurs présupposés idéologiques, qui sont monnaie courante dans les sciences de l’homme, doivent être déconstruits. Première opposition réductrice : la dualité corps-esprit. Le programme de la neuroscience contemporaine est d’abolir cette distinction archaïque, fondée sur une ignorance délibérée des progrès de la connaissance scientifique : il est, précisément, d’établir une relation de causalité réciproque entre l’organisation neurale et l’activité qui s’y développe et se manifeste par l’actualisation d’un comportement (ou d’un processus mental) défini. L’extrême complexité de l’organisation fonctionnelle de notre cerveau, jusque-là insoupçonnée, doit être prise en compte, qui inclut les multiples histoires évolutives passées et présentes, emboîtées les unes dans les autres : génétiques et épigénétiques, développementales, cognitives, mentales et socioculturelles, chacune déposant une trace matérielle singulière dans cette organisation. (p. 104)
Commenter  J’apprécie          20
Apoapo   28 mars 2020
Du vrai, du beau, du bien : Une nouvelle approche neuronale de Jean-Pierre Changeux
[Sur la problématique de la conscience, qui m'intéresse vivement, avec réf. récente à Llinas – Stériade, 2006]

« La riche connectivité réciproque entre thalamus et cortex participerait à la genèse d'oscillations dont les divers "modes" signeraient les états de conscience distincts. Dans le mode "relais", les EEG sont désynchronisés comme pendant l'éveil ou le sommeil paradoxal. Dans le mode "oscillant", les EEG sont synchronisés comme pendant le sommeil lent. Le mode relais serait associé à la décharge tonique des neurones thalamiques ; le mode oscillant à des décharges en rafales avec longues périodes d'inhibition et potentiels d'action Ca++ lents. Les neurones cholinergiques du tronc cérébral […] interviendraient dans le passage d'un mode à l'autre et les entrées sensorielles lors de l'éveil "mettraient à l'heure" les rythmes internes avec corrélation temporelles des activités spontanées et évoquées […] La conscience serait une "propriété intrinsèque" résultant de l'expression de ces dispositions dans des conditions de cohérence définie ; elle assumerait la "reconstruction de la réalité extérieure en une réalité neurale intérieure".

Cette activité assurerait la cohérence temporelle à travers l'ensemble du cerveau ainsi que la simulation de la réalité. L'organisation radiale ou "verticale" des relations thalamocorticales interviendrait dans la "liaison" temporelle des composants fragmentés de la réalité externe et de la vie interne du sujet en une seule construction, le "soi". Selon Llinas, la subjectivité, ou le soi, serait engendrée par le dialogue entre le thalamus et le cortex. » (p. 213)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Bruno_Cm   30 septembre 2016
Raison et plaisir de Jean-Pierre Changeux




A tous les niveaux, il y a intrication de la structure et de la fonction. Le psychologique devient indisociable du neural. De plus, l'interdépendance de ces niveaux d'organisation, tant du bas vers le haut, que du hat vers le bas, "ouvre" le cérébral au social, comme il l'enracine dans le physicochimique. La transition d'un niveau d'organisation à l'autre trouve sa solution dans les multiples processus d'évolution imbriqués es uns dans les autres, dans l'espace comme dans le temps.
Commenter  J’apprécie          10
Bruno_Cm   05 octobre 2016
Raison et plaisir de Jean-Pierre Changeux
L'épigénèse "ouvre" le développement morphologique du cerveau à l'environnement physique, social et culturel au cours d'une période post-natale dont la prolongation chez l'Homme, est unique dans le monde animal. Elle participe à la mise en place d'empreintes indélébiles dans le cerveau de l'enfant : l'acquisition de la langue maternelle, puis de l'écriture, la fixation de croyances qui auront tant d'impact dans les conduites adultes, l'acceptation de normes morales, en un mot, le développement de l'habitus, comme le définit Bourdieu. Dans ce contexte, l'éducation prend une dimension considérable.



Commenter  J’apprécie          00
Pascalmasi   29 août 2018
Du vrai, du beau, du bien : Une nouvelle approche neuronale de Jean-Pierre Changeux
La prise en compte des progrès de la science dans l'activité normative apporte un fort contingent d'universalité à la réflexion éthique. p. 101
Commenter  J’apprécie          10
Bruno_Cm   05 octobre 2016
Raison et plaisir de Jean-Pierre Changeux
Comprendre n'est certes pas aimer ; mais plis expliquer fera mieux comprendre , et plus comprendre fera, peut-être, mieux aimer.
Commenter  J’apprécie          10
Bruno_Cm   30 septembre 2016
Raison et plaisir de Jean-Pierre Changeux
La connaissance étoffe, renouvelle, diversifie l'émotion ressentie. La compréhension du tableau participe à la jouissance de sa contemplation.

Commenter  J’apprécie          00
Bruno_Cm   30 septembre 2016
Raison et plaisir de Jean-Pierre Changeux
Celui qui possède éprouve toujours le souci de démontrer, ne serait-ce qu'aux proches, la pertinence de ses choix dispendieux.

Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Jean-Pierre Changeux (144)Voir plus


Quiz Voir plus

Éléments chimiques

Qui n'est pas un gaz rare ?

Argon (Ar)
Xénon (Xe)
Chlore (Cl)
Radon (Rn)

12 questions
7 lecteurs ont répondu
Thèmes : chimie , périodique , élémentsCréer un quiz sur cet auteur