AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.95 /5 (sur 127 notes)

Nationalité : Portugal
Né(e) à : Lisbonne , 1944
Biographie :

António Rosa Damásio est professeur de neurologie, neurosciences et psychologie.

Il est le directeur de l'Institut pour l'étude neurologique de l'émotion et de la créativité de l'Université de Californie du Sud (University of Southern California) depuis 2005, après avoir été le directeur du département de neurologie de l’Université de l'Iowa pendant 18 ans. Il est également professeur adjoint au Salk Institute d'études de La Jolla et écrivain.

Neuroscientifique de renom, ses travaux portent sur l'étude des bases neuronales de la cognition et du comportement.

Avec sa femme, Hanna (professeur de neurologie exerçant aussi à l'université de l'Iowa , spécialiste de l'imagerie cérébrale), il a mis sur pied l'un des premiers centres de recherches sur les neurosciences au monde. Il est titulaire de plusieurs distinctions scientifiques, et a publié, outre ses livres, de nombreux articles.

Il a participé aux conférences du Mind and Life Institute, qui a pour but de promouvoir un dialogue entre la science et le bouddhisme.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=58265 L'ALTER DE MON EGO Empathie, mimétisme et éducation Joël HILLION Professeur d'anglais pendant 40 ans, l'auteur a pratiqué ce qu'il appelle la pédagogie du lien. Sous l'influence de René Girard, d'Antonio Damasio, et plus récemment des découvertes de neurones miroirs, il a appliqué une pédagogie originale où l'empathie tient une place centrale. L'apprentissage s'appuyant sur un mécanisme mimétique l'auteur donne des pistes pour valoriser l'imitation et tirer profit de l'empathie spontanée dans un cadre scolaire. Joël Hillion a enseigné en lycée et classes préparatoires. Il est l'auteur de plusieurs essais sur l'éducation. Il est également traducteur des Sonnets de Shakespeare et de plusieurs essais à son sujet. Broché - format : 13,5 x 21,5 cm ISBN : 978-2-343-13623-3 ? 1 décembre 2017 ? 160 pages

+ Lire la suite

Citations et extraits (249) Voir plus Ajouter une citation
Antonio R. Damasio
Kittiwake   24 juillet 2015
Antonio R. Damasio
Selon Mark Twain, la grande différence entre la fiction et la réalité, c'est que la première doit être crédible. La réalité peut se permettre d'être improbable, pas la fiction.
Commenter  J’apprécie          404
PiertyM   25 janvier 2015
Spinoza avait raison : Joie et tristesse, le cerveau des émotions de Antonio R. Damasio
On doit rechercher la joie, par décret de la raison, même si cette quête semble chimérique et folle. Si nous ne vivons pas dans l'oppression et la famine, mais ne parvenons pas à nous persuader de la chance que nous avons de vivre, c'est peut-être parce que nous n'essayons pas assez fort.

Commenter  J’apprécie          341
Piatka   15 novembre 2015
Le sentiment même de soi : Corps, émotion, conscience de Antonio R. Damasio
Les émotions ne sont pas un luxe, mais un auxiliaire complexe dans la lutte pour l’existence.

Commenter  J’apprécie          291
Kittiwake   25 juillet 2015
Spinoza avait raison : Joie et tristesse, le cerveau des émotions de Antonio R. Damasio
Il me semble, par exemple, que les réactions qui donnent lieu aux préjugés raciaux et culturels sont en partie fondés sur le déploiement automatique d'émotions sociales que l'évolution a mises en place pour détecter la différence chez autrui, parce que la différence peut signaler un risque ou un danger et favoriser l'évitement ou l'agression. Cette sorte de réaction remplissait probablement des buts utiles dans une société tribale mais elle n'est plus utile et encore moins adaptée dans la notre .
Commenter  J’apprécie          240
Kittiwake   30 juillet 2015
Spinoza avait raison : Joie et tristesse, le cerveau des émotions de Antonio R. Damasio
On pourrait dire que les buts du marxisme malgré leur étroitesse étaient louables à certains égards puisque l'intention explicite était de créer un monde juste. Et pourtant les façons de faire des sociétés qui ont développé le marxisme ont été désastreuses [.....] le bien de la collectivité dans son ensemble requérait souvent la souffrance de beaucoup. Le résultat a été une tragédie humaine.
Commenter  J’apprécie          222
Kittiwake   24 juillet 2015
Spinoza avait raison : Joie et tristesse, le cerveau des émotions de Antonio R. Damasio
Mais ils sont bel et bien là, ces sentiments liés à une foule d'émotions et d'états connexes ; ils sont la musique qui habite sans cesse notre esprit, le bourdonnement impossible à arrêter des mélodies universelles qui ne meurent que lorsque nous allons dormir et ce bourdonnement se fait chant d'allégresse lorsque nos sommes envahis par la joie ou bien requiem funèbre quand la tristesse nous gagne.
Commenter  J’apprécie          170
Kittiwake   31 juillet 2015
Spinoza avait raison : Joie et tristesse, le cerveau des émotions de Antonio R. Damasio
Pour la plupart des scientifiques travaillant sur l'esprit et le cerveau, le fait que l'esprit dépende étroitement du fonctionnement du cerveau ne fait plus question. Nous pouvons tous louer la préscience d'Hippocrate, qui soutenait lui-même ces idées il y a deux mille ans.
Commenter  J’apprécie          160
Kittiwake   30 juillet 2015
Spinoza avait raison : Joie et tristesse, le cerveau des émotions de Antonio R. Damasio
L'histoire de notre civilisation, dans une certaine mesure, est celle de l'effort soutenu pour étendre les meilleurs des "sentiments moraux" à des cercles humains de plus en plus larges, au-delà des restrictions des groupes, au point d'embrasser toute l'humanité. Que nous soyons encore loin du compte est aisé à saisir rien que en lisant les titres des journaux.
Commenter  J’apprécie          150
paulotlet   04 avril 2011
L'erreur de Descartes : La raison des émotions de Antonio R. Damasio
La capacité d'exprimer et de ressentir des émotions est indispensable à la mise en oeuvre des comportements rationnels. Et lorsqu'elle intervient, elle a pour rôle de nous indiquer la bonne direction, de nous placer au bon endroit dans l'espace où se joue la prise de décision, en un endroit où nous pouvons mettre en oeuvre correctement les principes de la logiques.
Commenter  J’apprécie          130
Kittiwake   02 août 2015
Spinoza avait raison : Joie et tristesse, le cerveau des émotions de Antonio R. Damasio
Il est un peu risqué de juger les habitudes de lecture d’un homme d’après la taille et le contenu de sa bibliothèque, mais parfois elle dit vrai
Commenter  J’apprécie          130

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Antonio R. Damasio (203)Voir plus


Quiz Voir plus

Edie, Fais-moi peur !

On peut trouver plusieurs raisons à la fascination qu’il continue à exercer sur nous, à commencer par la couleur de sa barbe, qui est déjà un élément étrange, plaçant ce personnage dans un cadre inquiétant, ni tout à fait réaliste, ni tout à fait surnaturel… Il y a ensuite un objet qui change de statut : la clé que sa nouvelle femme ne doit utiliser sous aucun prétexte se révèle être magique, acquérant une valeur symbolique dans un récit au réalisme terrifiant. En ouvrant la porte interdite, sa femme découvre en effet les corps des précédentes épouses de son mari, et, terrifiée, laisse tomber la clé dans le sang, qui restera tachée à jamais. Qui est l'auteur de ce conte ?

Charles Perrault
Jean de La Fontaine
Hans Christian Andersen
Grimm

10 questions
26 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychopathe , tueur en série , littérature , contesCréer un quiz sur cet auteur