AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.87 /5 (sur 148 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Londres , le 11/07/1967
Biographie :

Née à Londres de parents bengalis, Jhumpa Lahiri a grandi ensuite à Rhode Island.

Elle suit des études de littérature anglaise et de littérature comparée à l'université de Boston, avant de s'installer à New York avec son mari.

Elle obtient le Prix Pulitzer en 2000 pour son premier livre L'Interprète des maladies (1999, Interpreter of Maladies).

En 2003, elle publie Un nom pour un autre (The Namesake) adapté au cinéma par Mira Nair en 2007.

Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Un nom pour un autre (The Namesake) - Bande Annonce


Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
Annette55   14 septembre 2017
L'interprète des maladies de Jhumpa Lahiri
"Elle revint vers la table et se rassit, et au bout d'un moment il en fit autant.Ils pleurèrent ensemble, sur les choses qu'ils savaient désormais......"
Commenter  J’apprécie          140
Annette55   21 février 2020
Longues distances de Jhumpa Lahiri
«  Subhash observait la vie autour du bateau : les fous de Bassan avec leur tête crémeuse et leurs ailes noir et blanc , les dauphins qui bondissaient d’eux par deux, les baleines à bosse qui crachaient de la bruine, fendant l’eau joyeusement, plongeant parfois sous la coque sans l’effleurer pour émerger de l’autre côté » ....
Commenter  J’apprécie          130
Piatka   03 juin 2016
Un nom pour un autre de Jhumpa Lahiri
Il se demande comment ses parents ont pu assumer cette coupure, laisser leurs familles respectives derrière eux, entamer une autre vie presque sans contact avec l'ancienne, choisir cet état de perpétuelle attente, de nostalgie permanente. Tous ces voyages à Calcutta auxquels il a participé de mauvaise grâce, était-ce suffisant ? Bien sûr que non. Gogol comprend que ses parents ont inventé une vie en Amérique envers et contre ce qui leur manquait, avec une énergie et une confiance qu'il a peur de ne pas avoir lui-même. Il a passé des années à marquer la distance avec ses origines, eux à tenter de la combler autant qu'ils le pouvaient.
Commenter  J’apprécie          100
Shan_Ze   01 mai 2015
L'interprète des maladies de Jhumpa Lahiri
Plus tard dans la soirée elle venait le voir. Lorsqu'il l'entendait monter, il rangeait vite le roman qu'il était en train de lire et se mettait à taper des phrases sur le clavier de son ordinateur. Elle posait ses mains sur des épaules et regardait avec l'écran bleuté. "Ne travaille trop dur", disait-elle au bout d'une minute ou deux, avant d'aller se coucher.
Commenter  J’apprécie          90
Piatka   02 juin 2016
Un nom pour un autre de Jhumpa Lahiri
Ashima signifie "celle qui est sans limite, sans frontière."

Ashoke, le nom d'un ancien empereur, veut dire "celui qui surmonte le chagrin."

Les petits noms n'ont pas ces ambitions. Ils ne sont jamais inscrits et enregistrés, seulement prononcés et mémorisés. Contrairement aux prénoms, ils n'ont souvent aucun sens, ou bien ils sont délibérément niais, ironiques. Ils peuvent s'apparenter à l'onomatopée, même. Enfant, chacun peut se voir affubler de douzaines d'entre eux jusqu'à ce qu'un seul finisse par "tenir".
Commenter  J’apprécie          80
Herve-Lionel   04 juin 2016
En d'autres mots de Jhumpa Lahiri
Mais, finalement, un désir n'est pas autre chose qu'un besoin fou.
Commenter  J’apprécie          90
Jean-Daniel   04 janvier 2020
Un nom pour un autre de Jhumpa Lahiri
Une infirmière offre de plier le sari, mais exaspérée par les six mètres de tissu glissant, elle finit par le bourrer dans la valise bleu ardoise d'Ashima.
Commenter  J’apprécie          80
SternaauParadis   16 juillet 2014
The Lowland de Jhumpa Lahiri
Amid the gray, an incongruous band of daytime blue. To the west, a pink sun already begins its descent. The effect is of three isolated aspects, distinct phases of the day. All of it, strewn across the horizon, is contained in his vision.



Udayan is beside him. They are walking together in Tollygunge, accross the lowland, over the hyacinth leaves. They carry a putting iron, some golf balls in ther hands.



In Ireland, too, the ground is drenched, uneven. He takes it in a final time, knowing he will never visits this place again. He walks toward another stone and stumbles, reaching out to it, steadying himself. A marker, toward the end of his journey, of what is given, what is taken away.
Commenter  J’apprécie          40
Piatka   24 mai 2016
Longues distances de Jhumpa Lahiri
Dans un monde où le mystère régresse, l'inconnu persiste.
Commenter  J’apprécie          60
Atasi   13 mars 2016
Un nom pour un autre de Jhumpa Lahiri
Cela ne devait pas arriver, et pourtant il a survécu. Il est né deux fois en Inde et une troisième encore ici, en Amérique. Trois vies à trente ans. Il en est reconnaissant à ses parents, et aux parents de ses parents, et à leurs parents. Il ne remercie pas Dieu, non. Il voue un culte ouvert à Marx et rejette toute religion. Mais il y a encore un être disparu qu'il tient à saluer. Il ne peut pas dire merci au livre, certes. Le livre a péri par un matin d'octobre, dans le même destin auquel il a échappé de justesse, réduit en pièces dans un champ à deux cent neuf kilomètres de Calcutta. Alors, au lieu de remercier Dieu, il remercie Gogol, l'écrivain russe qui lui a sauvé la vie.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-46443

Quel héros grec a revêtu des vêtements féminins à la cour du roi Lycomède?

Héraclès
Achille
Mentor

10 questions
11 lecteurs ont répondu
Thèmes : transformisme , mythologie grecque , mythologie scandinave , Mythologie indienne , académie françaiseCréer un quiz sur cet auteur

.. ..