AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.06 /5 (sur 18 notes)

Nationalité : Chine
Né(e) à : Pékin , le 10/05/1953
Biographie :

Jiahong HE, d’origine mandchoue, est auteur de roman policier, essayiste, éditeur et universitaire.

En 1969, son adhésion aux idées communistes le conduit à se porter volontaire à seize ans pour effectuer son service paysan dans une ferme dans la province de Heilongjiang, à l’extrême Nord de la Chine.

En 1977, il est de retour à Pékin, mais ses origines familiales ne lui permettent pas, dans un premier temps, d'entrer à l'université. Il devient donc ouvrier du bâtiment, puis plombier.

En 1979, il réussit enfin à intégrer l’Université de Pékin pour étudier le droit et obtient sa licence en 1983, puis son master en 1986. Il poursuit ses études aux États-Unis, où il obtient un doctorat en droit à l'Université Northwestern à Chicago en 1993.

Il rentre en Chine en 1993 pour reprendre ses activités d'enseignement et participer aux réformes des procédures judiciaires.

Spécialiste de procédure pénale et de criminalistique, il enseigne aujourd’hui à l’Université Renmin de Chine.

Il a enseigné à l’Université du Peuple de Pékin et était chercheur à l'Université de Hong Kong en 1997. Il est aussi l'auteur d'ouvrages ou d'articles de droit.

Plusieurs de ses romans policiers ont été traduits en anglais, italien, espagnol et français.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (10) Ajouter une citation
Kirsikka   23 novembre 2015
Le mystérieux tableau ancien de Jiahong He
La démolition des anciens quartiers tirait à sa fin. Hong Jun, planté à l'opposé du carrefour derrière la palissade, contemplait les restes du passé avec un pincement au coeur. Comment nier le rôle de l'argent dans la modernisation des villes ? C'est l'argent qui fait jeter bas les vieilles maisons et fait sortir de terre les gratte-ciel ; c'est l'argent qui attire les investisseurs et incite les autorités à leur accorder des conditions avantageuses ; c'est encore l'argent qui permet à la société de se développer mais qui entraîne aussi la corruption des hommes au pouvoir. Les gens éprouvent, à l'égard de l'argent, un sentiment mêlé, fait d'amour et de haine.
Commenter  J’apprécie          60
morin   14 août 2018
Crimes et délits à la Bourse de Pékin de Jiahong He
la secrétaire vint apporter des boissons puis s'éclipsa. Lu Boping regardait Hong Jun, un léger sourire aux lèvres, avec l'air de quelqu'un qui attend qu'on lui pose des questions auxquelles il n'aurait aucune envie de répondre. Hong Jun l'observait : Lu Boping semblait très à son aise, mais il avait les mains qui tremblaient de façon insolite.



page 57
Commenter  J’apprécie          30
Kirsikka   23 novembre 2015
Le mystérieux tableau ancien de Jiahong He
Après Meng Jili, ce fut au tour du maire de la ville de prendre la parole. Cao Weimin fut éloquent. Son discours était non seulement bien argumenté, mais aussi extrêmement spirituel. Il parla de la contribution apportée par la Dasheng au développement de la ville ; après quoi, il évoqua quelques-unes de ses expériences personnelles depuis sont arrivée à Shengguo. Il raconta en particulier quelques anecdotes relatives à son apprentissage du cantonais, comme par exemple la première fois où il était allé déjeuner à la cantine de la mairie et qu'il avait compris "divorcer" au lieu de "déjeuner", ce qui avait fait rire la jeune serveuse pendant un bon bout de temps. Et une puis une autre fois, alors qu'il était invité par le chef de la Sécurité publique et qu'au moment d'ébouillanter ses baguettes avant le repas, Wu lui avait dit : "Monsieur le maire, fichez le camp le premier !". Ca ne lui avait pas plu du tout !
Commenter  J’apprécie          20
morin   09 mai 2014
Crime de sang de Jiahong He
Dans le fond, il n'y a pas d'individus foncièrement bons ou foncièrement mauvais en ce bas monde ; personne qui soit bon avec tout le monde, personne qui soit méchant à l'égard de tous. Souvent, les gens ne peuvent s'empêcher de faire des saints de ceux qu'ils vénèrent ; mais même les plus grands hommes ont leurs tares, seulement il y en a que l'on peut pardonner et d'autres, bien cachées, que l'on ignore !
Commenter  J’apprécie          20
Dandylion   12 novembre 2018
Le mystérieux tableau ancien de Jiahong He
Au fil des années, il avait compris : les biens de l’Etat, les biens du peuple, tous ces grands mots avaient été inventés pour tromper les pauvres gens ! La propriété de l’Etat et la propriété collective n’avaient de sens concret que pour ceux qui avaient réellement le droit d’en disposer. Il suffit de prendre pour exemple la Nissan qui le transportait : cette voiture appartenait au bureau de la Sécurité publique, c’était un bien de l’Etat, mais lui seul avait le droit de monter à bord et de s’en servir ; cet objet, qui était la propriété de la collectivité, ne signifiait rien pour les autres, sauf peut-être pour ceux qui, comme le personnage de A.Q. sous la plume de Lu Xun, se satisfaisaient d'un titre illusoire de nue-propriété !
Commenter  J’apprécie          10
mikaelunvoas   22 août 2018
Le mystérieux tableau ancien de Jiahong He
Ce que l'on appelait le "marché des fantômes" était une sorte de marché aux puces matinal qui s'était créé spontanément et que l'on dénommait aussi "marché de l'aube". Dans les lueurs du petit matin, les silhouettes étaient à peine visibles, les sons à peine audibles et, de plus, comme des fantômes, dès que le jour se levait, tout disparaissait....
Commenter  J’apprécie          10
BMR   06 août 2007
Crime de sang de Jiahong He
[...] Lorsque j'ai débuté dans le métier, une voiture pour se déplacer, on en aurait rêvé ! Parfois, on n'avait même pas de bicyclette, on n'avait que nos jambes. On dit que pour être enquêteur de police judiciaire, il faut avoir "les jambes d'un immortel", "l'estomac élastique" et "une horloge dans le cerveau".
Commenter  J’apprécie          10
Seija   06 juillet 2011
Le mystérieux tableau ancien de Jiahong He
Le jeune saule se flétrit,

Le tout nouveau papillon ne tournoie pas à jamais,

La jeune beauté de ce soir,

Demain, ne sera plus que cendres.
Commenter  J’apprécie          10
mikaelunvoas   31 août 2018
Le mystérieux tableau ancien de Jiahong He
Il est vrai que l'émergence d'une grande entreprise aussi réputée au niveau national que la Dasheng était une raison de fierté tout à fait valable pour une ville, qui comme celle-ci, ne comptait que quelques centaines de milliers d'habitants.
Commenter  J’apprécie          00
mikaelunvoas   07 septembre 2018
Le mystérieux tableau ancien de Jiahong He
Alors, toutes se levèrent et posèrent sur Hong Jun un regard provocant en ouvrant tout grand leur robe blanche, sous laquelle apparut un maillot de bain. Hong Jun qui n'était pas préparé psychologiquement à cette agression, fut très surpris.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Qui se cache derrière Népomucène ? 🕶 👀

Népomucène.....

...et la vieille dame
...et un vieux drame
....et l'arbre à came

12 questions
30 lecteurs ont répondu
Thèmes : polar enquête , héros récurrent , pseudo , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur