AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.93 /5 (sur 5817 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Glasgow, Écosse , le 20/12/1951
Biographie :

Peter May est un scénariste de télévision et romancier écossais, auteur de roman policier.

Il s’est fait un nom à la télévision britannique en créant et transcrivant les scénarios de séries télévisées, très prisées outre-Manche.

Nommé, à 21 ans, "jeune journaliste de l’année", il abandonne le journalisme lors de la publication de "The Reporter" (1978), son premier roman, à l’âge de 26 ans. Il a été porté à l'écran pour la série "The Standard" sur la BBC à une heure de grande écoute. À partir de ce moment-là, Peter May est devenu très connu, à la fois comme producteur, scénariste et réalisateur de séries dramatiques pour la télévision britannique, signant plus de 1000 scénarios en 15 ans, tel que "Take the High Road" qui fût diffusé dans le monde entier.

Dans les années 90, il est également co-auteur et producteur d’une grande série dramatique en langue gaélique, "Machair" tournée sur l’ile de Lewis, aux îles Hébrides et qui fût nominée au Festival du Film Celtique.

Toujours à la recherche d’un nouveau défi, en 1996 il décide de quitter la télévision et l’Écosse pour s’installer en France et retourner à ses premières amours : l’écriture de romans.

Très vite il part en Chine, un pays qui le fascinait depuis longtemps, y séjournant chaque année plusieurs mois. Il a pu accéder aux coulisses des enquêteurs chinois en criminologie pour effectuer les recherches nécessaires à ses romans. En reconnaissance de son travail, il a été nommé membre honoraire de l’association des écrivains de romans policiers chinois à la section de Pékin.

"Meurtres à Pékin" (The Firemaker, 1999) est le premier roman de sa série chinoise publié en France, une série dans laquelle deux mentalités s’affrontent, celle du commissaire Li Yan et celle d’une Américaine médecin légiste.

Son best-seller "La trilogie Écossaise" (The Lewis Trilogy, 2011-2013), a remporté de nombreux prix littéraires français. En 2015, il obtient le Trophées 813 pour "L'île du serment" (Entry Island, 2014).

Auteur prolifique, Peter May a vendu plus de 17 millions de romans dans la vingtaine de pays où il est publié. "Les disparus du phare" (Coffin Road, 2016) est au palmarès des meilleures ventes en France.

Naturalisé français depuis le 19 avril 2016, il habite dans le Lot.

sites :
http://www.petermay.co.uk/
https://maypeter.com/
http://www.petermay.info/
http://www.ur-web.net/FrenchHome/PMFrancais/accueil.html

+ Voir plus
Source : http://www.etonnants-voyageurs.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (33) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Peter May présente son nouveau roman à paraître le 27 mai 2020. © Peter May

Citations et extraits (772) Voir plus Ajouter une citation
marina53   30 juillet 2017
Assassins sans visage, tome 4 : L'île au rébus de Peter May
C'est le privilège des femmes de commencer par tergiverser pour finir par décider toutes seules.
Commenter  J’apprécie          465
marina53   07 novembre 2016
L'Homme de Lewis de Peter May
Quand on entre dans une maison de retraite, on voit un tas de vieux, simplement assis là. Le regard dans le vide, le sourire triste... Et pourtant, derrière chacun de ces regards, il y a une vie, une histoire qu'ils pourraient nous raconter. De douleur, d'amour, d'espoir et de détresse. Toutes ces choses que nous ressentons, nous aussi. Devenir vieux ne fait pas de toi quelqu'un qui vaut moins que les autres, quelqu'un de moins réel. 
Commenter  J’apprécie          421
marina53   26 mars 2018
L'île du serment de Peter May


Un vent léger poussait les nuages d'altitude à travers le ciel d'encre et les étoiles ressemblaient à des joyaux incrustés dans l'ébène. La clarté argentée de la lune presque pleine apparaissait par intermittence. Le son de l'océan emplissait l'atmosphère, la respiration lente et régulière de l'éternité.
Commenter  J’apprécie          401
marina53   29 juillet 2017
Assassins sans visage, tome 4 : L'île au rébus de Peter May
Pour cacher quelque chose, le meilleur endroit était souvent le plus visible. En général, les gens ne voient pas ce qui leur crève les yeux.
Commenter  J’apprécie          403
patrick75   08 janvier 2014
L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May
Je sais maintenant ce que l'on éprouve lorsque son enfant va à l'école pour la première fois. Une sensation de perte et de changement irrémédiable. Je sais que c'est ce que ma mère a ressenti. Cela se voyait sur son visage, avec, en plus, le regret d'avoir raté cet instant.
Commenter  J’apprécie          390
tamara29   17 mai 2014
L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May
- Contrairement à toi, j'ai des responsabilités.

- Ta mère ?

- Ouais, ma mère.

- Elle est encore vivante ?

- Nan, je l'ai emmenée chez le taxidermiste pour la faire empailler, comme ça on l'a assise à côté du feu et elle nous tient compagnie le soir. Evidemment qu'elle est encore en vie ! Tu penses que j'aurais moisi ici toutes ces années si ce n'était pas le cas ?
Commenter  J’apprécie          381
marina53   01 décembre 2016
Le braconnier du lac perdu de Peter May
Les jeunes sont trop occupés avec leur propre vie. Et il est facile d'oublier que vos parents ont une vie eux aussi. Des sentiments. Que ce n'est pas parce que l'on vieillit que cela disparaît.
Commenter  J’apprécie          380
iris29   19 septembre 2016
Les disparus du phare de Peter May
" Il y a un mois de ça", dit-il, "tu n'aurais pas pu rester là par une nuit pareille . Les moucherons t'auraient dévorée vivante ." Il gloussa . "Et ce n'est que l'un des nombreux avantages à vivre ici . Les moucherons de juin à septembre , les taons en juin et juillet , un putain de temps glacé au printemps et à l'automne . En mai, nous avons eu de la neige et on prévoit une gelée précoce la semaine prochaine ." Il la regarda . " Tu loges où ce soir ?"
Commenter  J’apprécie          370
marina53   25 octobre 2016
L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May
Rire avait permis à Fin de se libérer de la tension accumulée à cause de cette rencontre avec un ami qui était devenu un inconnu. Ils étaient à nouveau des camarades d'école, riant bêtement en se racontant leurs souvenirs d'enfance. Peu importe s'ils s'étaient éloignés l'un de l'autre entre-temps, ils auraient toujours leurs souvenirs en commun. Un lien à vie.
Commenter  J’apprécie          340
marina53   29 octobre 2016
L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May
Voici la terre du bonheur perdu,

Je la vois dans toute sa simplicité,

Les routes heureuses où j'allais

Et où je ne peux revenir.

Extrait de Souvenir des collines bleues par A.E. Housman
Commenter  J’apprécie          310

CONVERSATIONS et QUESTIONS sur Peter May Voir plus
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Ennio Morricone

Pour une poignée de dollars, Le Bon, la Brute et le Truand, il était une fois la Révolution... Comment se nomme le réalisateur de ces films, complice d'Ennio Morricone?

Francis Ford Coppola
Sergio Leone
Martin Scorcese

8 questions
51 lecteurs ont répondu
Thèmes : films , filmographie , cinema , compositeur , bande originale , adapté au cinéma , littérature , polar noir , romans policiers et polars , Musique de filmCréer un quiz sur cet auteur

.. ..