AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.64 /5 (sur 689 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Princeton, New Jersey , le 23/06/1950
Biographie :

John Katzenbach est un auteur de romans policiers.

Fils de l'homme politique Nicholas Katzenbach (1922-2012), il a été chroniqueur judiciaire pour The Miami Herald et Miami News.

Son roman "Juste cause" (1992) a été adapté au cinéma en 1995 par Arne Glimcher avec Sean Connery.

"L'Analyste" (The Analyst, 2002) a remporté en 2004 le Grand prix de littérature policière.

site officiel: http://www.johnkatzenbach.com/

Ajouter des informations
Bibliographie de John Katzenbach   (11)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

"Juste Cause" (1995) - Bande-annonce VO


Citations et extraits (107) Voir plus Ajouter une citation
Ziliz   05 janvier 2017
Le loup de John Katzenbach
Jordan ne peut plus être une ado normale - si tant est qu'une telle chose existe. Tout le monde doit un jour affronter la fin, mais ne pas savoir quand cela arrivera permet aux gens de continuer à se traîner. Changez un terme de l'équation, introduisez une maladie mortelle ou un accident ou un assassin sans visage dans l'algorithme de la mort, et ce n'est plus pareil.

(p. 354-355)
Commenter  J’apprécie          170
Ziliz   02 janvier 2017
Le loup de John Katzenbach
Vivre seule, loin des lumières et de l'énergie de la ville, était un mode d'existence dans lequel elle était tout simplement tombée avec les années. Elle avait été mariée. Ça n'avait pas marché. Elle avait pris un amant. Ça n'avait pas marché. Elle avait renoncé aux types d'un soir croisés dans un bar ainsi qu'aux sites de rencontres d'Internet qui vous promettaient une vraie compatibilité après vous avoir fait remplir un questionnaire et vous laissaient croire que l'amour n'attendait que vous. Rien de tout ça n'avait marché non plus. Karen avait découvert que la solitude ne la tourmentait absolument pas. Elle lui donnait confiance, au contraire.

(p. 29)
Commenter  J’apprécie          140
Ziliz   03 janvier 2017
Le loup de John Katzenbach
La plupart des gens se réveillent à demi abrutis, agacés à l'idée d'entamer une autre journée de routine déprimante, et ils demeurent dans le brouillard jusqu'à ce qu'ils aient avalé une ou deux tasses de café.

Pas lui.

(p. 92-93)
Commenter  J’apprécie          130
Ziliz   08 janvier 2017
Le loup de John Katzenbach
C'était le genre d'endroit qui résumait tout ce qu'il y avait de bon et de mauvais en Amérique, parce que derrière les pelouses soigneusement tondues et les parements d'aluminium fraîchement repeints se cachaient des problèmes d'alcool, de drogue, de violences familiales, tous ces maux et d'autres qui exercent couramment leurs ravages sous la surface trompeuse de la normalité.

(p. 416)
Commenter  J’apprécie          120
Ziliz   05 janvier 2017
Le loup de John Katzenbach
Il existait des mordus des funérailles qui occupaient leurs vies désespérantes en assistant à toutes les cérémonies funéraires dont ils avaient connaissance afin de pouvoir verser des larmes hypocrites et se dire qu'ils avaient finalement de la chance puisque, aussi misérable que fût leur existence, elle n'avait pas pris fin.

(p. 399-400)
Commenter  J’apprécie          112
Ziliz   04 janvier 2017
Le loup de John Katzenbach
- Je ne veux pas mourir, déclara brusquement Sarah.

Ces mots l'étonnèrent, parce que, jusqu'à cet instant, elle avait cru que c'était tout ce qu'elle désirait vraiment.

(p. 188)
Commenter  J’apprécie          110
michfred   18 juin 2016
L'analyste de John Katzenbach
Tout ce qu'il avait fait était conçu pour provoquer la colère et la peur de Monsieur R., et les menaces exigent des réactions. Un tueur professionnel est un homme d'action. L'analyste, pas du tout. Ricky pensa qu'il avait créé une situation où ses forces et celles de son adversaire s'équilibraient.
Commenter  J’apprécie          100
verobleue   20 août 2018
L'analyste de John Katzenbach
Une déclaration d’impôts, c'est comme une carte routière. Tout y est indiqué, du numéro de sécurité sociale aux dons de charité. Elle met en évidence les chemins les plus fréquentés de la vie de quelqu’un, sans les anecdotes.

Comme une carte, elle montre comment passer d'un endroit à un autre, dans la vie d'un individu, où se dressent les barrières de péage et où commencent les routes secondaires. Il ne manque que la couleur et la description.
Commenter  J’apprécie          90
Ziliz   01 janvier 2017
Le loup de John Katzenbach
Il ne supportait pas d'être oublié.

Cela faisait quinze ans qu'il n'avait pas publié un mot ni tué qui que ce soit, et cette retraite à demi forcée lui était devenue extrêmement pénible.

(p. 13)
Commenter  J’apprécie          90
aaahhh   26 mai 2013
L'analyste de John Katzenbach
Un des principes de la psychanalyse est que, même si la thérapie tire à sa fin, même si les séances quotidiennes s'interrompent, le processus n'est jamais terminé. Ce que la thérapie apporte, c'est une nouvelle manière de se regarder, et elle fait en sorte que ce nouveau regard sur soi puisse influencer les décisions et les choix qui détermineront votre avenir. Au mieux, par conséquent, ces choix ne sont pas paralysés par les évènements du passé. Ils sont soulagés des dettes que chacun a à l’égard de son éducation.
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Le faiseur de rêves

Qui est la jeune fille, évoquée dès le prologue, qui tombe du ciel en pleine nuit ?

Fauve
Rubis
Mésange
Sarai

18 questions
28 lecteurs ont répondu
Thème : Le faiseur de rêves, tome 1 de Laini TaylorCréer un quiz sur cet auteur