AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.57/5 (sur 1031 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Cleveland, Ohio , le 06/12/1952
Biographie :

Richard Montanari est un journaliste, essayiste et auteur de roman policier.

Né dans une famille Italiano-Américaine traditionnelle, il a fait ses études d'anglais à l'Université Case Western Reserve et à Cleveland Institute of Art sans toutefois obtenir de diplôme. Il a beaucoup voyagé à travers l'Europe, vivant à Londres pendant un certain temps, où il a été vendeur de vêtements en magasin à Oxford Street, et vendeur en porte-à-porte d’encyclopédies en langue étrangère.

Selon ses dires, aucun de ces jobs n’était assez bien payé pour lui permettre de vivre correctement. Aussi, il décide d’abandonner son rêve et retourne aux États-Unis, rejoignant la société familiale spécialisée dans le bâtiment.

Après avoir travaillé pendant cinq ans, il se lance dans l'écriture et le journalisme. Pendant plus de dix ans, il a écrit des essais, des critiques littéraires et des articles, notamment dans le Chicago Tribune, le Detroit Free Press, le Seattle Times et de nombreuses autres publications.

En 1995, il publie son premier roman, "Deviant Way" (aussi paru sous le titre Don't Look Now), premier volume d'une série consacrée à Jack Paris, un détective de Cleveland. Le livre devient un bestseller et obtient le prix Online Mystery (OLMA) de premier roman policier en 1996.

Ce premier roman est suivi, en 2001 de "Cérémonie" (Kiss of Evil).

En 2005, avec "Déviances" (The Rosary Girls), il commence une nouvelle série, appartenant au genre de la procédure policière, qui est consacrée à Jessica Balzano et Kevin Byrne, une équipe de détectives de Philadelphie.

Richard Montanari vit à Cleveland.

son site : http://richardmontanari.com/
+ Voir plus
Source : http://www.pocket.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Richard Montanari   (8)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

The Killing Room Book Trailer by Richard Montanari


Citations et extraits (106) Voir plus Ajouter une citation
« Vous savez quoi ? demanda-t-il.
- Quoi ?
- Vous êtes très belle.»
C'était parti. En plus, elle savait que c'était un mensonge. Elle avait une sale tronche. Et puis elle puait probablement. Elle était en fugue. Les fugueuses étaient toujours cradingues.
« Merci, répondit-elle.
Commenter  J’apprécie          150
La ville était un sauna. La chaleur d’incandescence chatoyait au-dessus des rues, des trottoirs, des bâtiments. Des éclairs fulguraient dans le ciel d’indigo profond.
Commenter  J’apprécie          140
Le chagrin harcèle lentement le coeur humain. Les gens ont souvent le sentiment que s'ils demeurent en mouvement, ils le sèmeront.
Commenter  J’apprécie          130
"Quelqu'un n'a-t-il pas dit que nous obtenons la justice dans le prochain monde, mais que dans celui-ci nous avons la loi ?"
Commenter  J’apprécie          120
Chaque flic avait son affaire non résolue, un crime qui le hantait à chaque instant, qui le harcelait dans ses rêves. Si vous échappiez aux balles, à la bouteille, au cancer, alors Dieu vous donnait une affaire non résolue.
Commenter  J’apprécie          110
Quand vous avez une horloge au même endroit pendant des années et des années, chaque fois que vous entrez dans la pièce, si vous voulez savoir l'heure, vous regardez à cet endroit. parce que vous savez que l'horloge s'y trouve. Vous regardez cet endroit précis. Et puis, un jour, vous modifiez l'agencement de la pièce. L'horloge a été déplacée, elle occupe un nouvel espace dans le monde. Et pourtant, pendant des jours, des semaines, des mois, des années, vous regardez l'ancien emplacement dans l'espoir d'y lire l'heure. Vous savez que l'horloge n'y est plus, mais pourtant vous regardez.
Commenter  J’apprécie          100
Jessica entendait le fiel dans la voix de Byrne. Elle comprenait. Il y avait des moments dans leur boulot où vous vouliez attraper les spécimens les plus pervers - les sociopathes que certaines personnes de la communauté médicale voulaient préserver, étudier, quantifier - et les jeter depuis le pont le plus proche. Rien à foutre de ta psychose. Rien à foutre de ton enfance pourrie et de tes déséquilibres chimiques. Rien à foutre de ta mère azimutée qui foutait des araignées mortes et de le mayonnaise rance dans ton slip. Si vous étiez flic à la criminelle et qu'une personne en tuait une autre dans votre secteur, elle payait - peu importait de quelle manière.
Commenter  J’apprécie          90
Derrière lui s'élève une immense bâtisse victorienne, une vieille dame à la parure depuis longtemps passée. Les jardins qui l'entourent sont envahis par les mauvaises herbes, les sentiers de pierres infestés de broussailles, les gouttières rongées par le vert-de-gris. Elle est le musée de son existence, une maison construite avec art à une époque où l'on donnait un nom aux habitations aussi distinguées et exceptionnelles que celle-là, un nom qui imprégnait la conscience du paysage, l'âme de la ville, le patrimoine de la région.
Commenter  J’apprécie          90
La roche au fond de la rivière ne sait pas que le soleil est chaud.
Commenter  J’apprécie          110
J'ai reconnu les quatre illusions bien sûr. Elles ne sont en rien différentes ni exotiques. "Le jardin fleuri" de Blackstone, "La cellule de torture aquatique" de Houdini,ou du moins une adaptation , "La caisse aux poignard", "La fille sans milieu". Tous ces tours sont connus sous des noms différents et ont subi de nombreuses variations au fil des années, mais les effets restent très similaires. Ils sont présentés à travers le monde entier. depuis les petits cabarets jusqu'aux grandes salles de spectacle de Las Vegas.
- Reconnaissez-vous certains de ces appareils? demanda Byrne. Ce que je veux dire, c'est: est-ce que vous pouvez identifier leur fabricant?
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Richard Montanari (1408)Voir plus

Quiz Voir plus

Les jurons du capitaine Haddock

Alors, que signifie: Bachi-Bouzouk?

Une friandise belge au chocolat
Un cavalier mercenaire de l'armée ottomane
L'hymne national kazakh
Un instrument de musique grec à cordes

10 questions
70 lecteurs ont répondu
Thèmes : JuronsCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..