AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.9/5 (sur 1327 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Neuilly-sur-Seine , le 28/08/1962
Biographie :

José-Louis Bocquet est un romancier, biographe, journaliste, éditeur et scénariste de bande dessinée.

Né dans une famille d’architectes et d’écrivains, il publie à onze ans son premier article dans "Bulle", un fanzine tiré à 200 exemplaires. À treize ans, il lance son propre magazine, "Bizu". Pour satisfaire sa passion pour la lecture, il devient employé de la librairie "Temps Futurs" au début des années 80 et, avec son ami et complice Jean-Luc Fromental, il participe à la réalisation des ouvrages de "L'Année de la Bande Dessinée" publiés par ce temple parisien de la BD et de la SF.

Ses premiers articles commencent à paraître dans "Métal Hurlant" et il devient attaché de presse des Humanoïdes Associés en 1983, puis directeur de collection chez cet éditeur.
Ses premiers scénarios sont illustrés par Serge Clerc ("Les mémoires de l'espion"), Arno ("Anton Six et Kriegspiel"), Franz ("Mémoires d'un 38", en collaboration avec Fromental), Max ("Panzer Panik") et Biard ("Le 38° Parallèle", en collaboration avec Rivière). C'est avec la collaboration de François Rivière pour les scénarios et de Philippe Berthet au dessin qu'il commence en 1983 sa série la plus ambitieuse : "Le Privé d'Hollywood".

De 1989 à 1991, il scénarise pour Francis Vallés la trilogie des aventures du reporter "Dorian Dombre" et s'efforce de faire revivre Jerry Spring avec Franz ("Fureur Apache", 1990).

En 1991, il participe avec Jean-Baptiste Gilou à la création des éditions "La Sirène" où il publiera une monumentale monographie sur le cinéaste Henri-Georges Clouzot.
Il a également été rédacteur en chef-adjoint de "Salut les Copains" et animateur sur TF1, mais l'écriture reste son plaisir favori et ses romans paraîtront dans la Série Noire et d'autres éditeurs populaires.
En 1997, il s'associe avec Marie-Ange Guillaume pour rédiger une biographie de René Goscinny. Il fourni le scénario de "Timbrés rares" à Antonio Cossu et Louis Joos.

Il publie en 2007, avec sa femme Catel Muller, une bande dessinée consacrée à Kiki de Montparnasse, muse et modèle de nombreux artistes de l'entre-deux-guerres. Le duo se reformera en 2012 pour l'album "Olympe de Gouges" ( Grand Prix littéraire de l’Héroïne Madame Figaro 2012 dans la catégorie Biographies/Documents, Prix Saint-Michel du meilleur scénario) puis en 2016 pour "Joséphine Baker".
+ Voir plus
Source : http://www.bedetheque.com
Ajouter des informations
Bibliographie de José-Louis Bocquet   (74)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

BLAKE ET MORTIMER - L'ART DE LA GUERRE


Citations et extraits (102) Voir plus Ajouter une citation
[Kiki]-Je serais restée et j’aurais épousé un bon parti. J’aurais eu des robes avec de la dentelle, des enfants à langer, et des amants dans la cabane du jardinier.
-Mais tu regrettes ?
[Kiki]-Bien sûr que non. Je me serais emmerdée comme un rat mort.
-Tu n’aurais pas voulu être riche ?
[Kiki]-Je m’en fous de l’argent.
Commenter  J’apprécie          410
[Kiki]-Et c'est pour qui tous ces beaux marins ?
[Jean Cocteau]-C'est pour ceux ou celles qui savent les pêcher...
[Kiki] -J'ai toujours été une bonne pécheresse.
Commenter  J’apprécie          340
Dis Kiki… Tu crois qu’un nuage ça suffit pour effacer le soleil ?
Commenter  J’apprécie          340
[Kiki]-Les douaniers du monde entier ont une dent contre moi ! (…) Oh, je vais pas me faire de bile pour ça, mais peut être que c’est la punition pour tous mes péchés : «assignation à résidence».
-Où ça ?
[Kiki]-Ben, ici : PERPÈTE À MONTPARNASSE. Mais je ne vais pas me plaindre ; je suis déjà au paradis, pas vrai ?
Commenter  J’apprécie          310
Ah... les hommes!...
...faut qu'tu saches ma princesse... les princes charmants, ça existe que dans les contes. Dans la vraie vie, y'a que des crapauds.
Commenter  J’apprécie          280
Quand on met le pied dans un champ de mines, on évite de faire la danse des Cosaques !
Commenter  J’apprécie          270
S'il le pense vraiment, c'est qu'il m'a menti dès le début.
S'il ne le pense pas, alors c'est de la méchanceté.
Dans les deux cas, il ne laisse pas beaucoup de chances à l'amour...
Commenter  J’apprécie          210
- Faut que tu saches ma princesse... Les princes charmants, ça n'existe que dans les contes. Dans la vraie vie, 'y a que des crapauds.
Commenter  J’apprécie          162
- Tu me trouves grosse, toi ?
- Toutes les femmes peuvent être minces mais toutes ne peuvent pas être belles.
- Pourquoi tu souris ?
- Parce que t'es belle.
Commenter  J’apprécie          150
Dans le folklore germanique, le Doppelgänger, c'est le double!

Dans la nouvelle "William Wilson" d'Edgar Allan Poe, c'est même le double maléfique!
Commenter  J’apprécie          150

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de José-Louis Bocquet Voir plus

¤¤

{* *}