AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.65 /5 (sur 2709 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Strasbourg , le 25/09/1921
Mort(e) à : Pully, Suisse , le 21/01/2010
Biographie :

Jacques Martin est un auteur de bande dessinée, surtout connu pour ses séries Alix et Lefranc. Il a également contribué à plusieurs albums de Tintin.

Il rejoint la Belgique après la mort de son père, juste avant la seconde guerre mondiale. Après des études contraintes d'ingénieur à l'École Catholique d'Arts et Métiers d'Erquelinnes (il échoua à l'entrée des Beaux-Arts), il est enrôlé et part pour le STO aux usines Messerschmitt d'Augsbourg en Allemagne pendant la guerre.

Juste après la guerre, en 1945, Martin commence à publier ses premiers dessins. Il collabore à l'hebdomadaire belge Bravo ! pour lequel il crée Monsieur Barbichou. Il se marie à Verviers en Belgique et aura avec sa femme Monique deux enfants.

Il souhaite mettre sur pied un journal de bandes dessinées et lance alors un magazine de jeunesse, Jaky, mais c'est un échec, concurrencé par un nouveau magazine Journal de Tintin auquel il décide alors de postuler en 1948. Fort de sa passion et de ses connaissances historiques, y fait naître Alix l'Intrépide, l'histoire du fils d'un chef gaulois adopté par un centurion romain. Le succès est tel que Martin invente la suite : Le Sphinx d'or (où apparaît le jeune Enak).

Toujours pour le Journal de Tintin, il crée le journaliste Lefranc en 1952. Là encore le succès est au rendez-vous et il laissera plus tard à d'autres dessinateurs, continuant jusqu'en 2004 assurer le scénario, les dialogues et un découpage extrêmement abouti de chaque planche, comme il le fera pour chacune de ses autres séries.

Il aurait aimé être architecte, acteur de théâtre, décorateur ou aviateur - comme son père -, confiait-il, en 2001, dans un long entretien accordé à deux journalistes belges intitulé A propos de Lefranc (éd. Casterman). Devenu auteur de deux bandes dessinées parmi les plus connues de la galaxie classique franco-belge (Alix et Guy Lefranc), Jacques Martin a réalisé finalement une grande partie de ces rêves professionnels.

À sa mort en 2010, Jacques Martin laisse des centaines d'albums vendus à quinze millions d'exemplaires et traduits en plus de dix langues, y compris le latin.
+ Voir plus
Source : Wikipedia, Le Monde
Ajouter des informations
Bibliographie de Jacques Martin   (275)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Les voitures de Lefranc


Citations et extraits (229) Voir plus Ajouter une citation
Jacques Martin
Alfaric   26 mars 2015
Jacques Martin
"Le Dernier Spartiate" illustre un autre thème récurrent dans les aventures d’Alix, celui du peuple déchu ou colonisé qui rêve de retrouver sa grandeur passée.

De tout temps, des hommes ont partagé semblable espoir. Aujourd’hui encore, il a des gens qui espèrent le retour de la grande Prusse, de la grande Lituanie ou de la Grande Grèce ! On aurait tort de se moquer d’eux : l’exemple d’Israël ne démontre-t-il pas qu’un tel dessein n’est pas forcément chimérique ?
Commenter  J’apprécie          330
Fandol   04 avril 2022
Lefranc, tome 32 : Les juges intègres de Jacques Martin
Parlons-en justement… Vous n’êtes qu’un faussaire et vous le savez bien.

De grand talent, certes, mais un faussaire quand même. Qui n’a continué à exister sous un nom d’emprunt, que grâce à ma protection et mes relations dans certains cercles financiers.

Un avatar qui a l’illusion que sa propre peinture peut se vendre alors que sa cote factice n’est entretenue que par mes associés, dans ce fructueux trafic de faux tableaux que vous et quelques autres exécutiez sur commande !

(page 47)
Commenter  J’apprécie          280
Fandol   01 mars 2022
Alix Origines, tome 1 : L'enfance d'un Gaulois de Jacques Martin
- Tu vois cette grande ferme ? C’est celle de mon père, le chef Astorix.

- C’est là que tu habites, alors ?

- Non, je vis chez mon oncle Omnios.

- Ah ! Bon. Pourquoi ?

- Parce que chez nous, l’éducation initiatique d’un garçon est confiée au frère de sa mère, de l’enfance à l’âge adulte.

(page 32)
Commenter  J’apprécie          280
Nastasia-B   28 décembre 2014
Alix, tome 2 : Le Sphinx d'or de Jacques Martin
{Et si l'inspiration d'un autre héros gaulois de bande dessinée était née quelque part dans ces pages ?Jugez plutôt, nous sommes en 1949, soit dix ans avant l'autre, que vous reconnaîtrez sûrement facilement.}



Incipit de l'album : Par une suite de manœuvres fort habiles, César est parvenu à encercler l'armée de Vercingétorix dans la ville d'Alésia. La situation des assiégés empire de jour en jour, mais ils gardent l'espoir que d'autres chefs gaulois vont lever une armée pour les secourir. Dans un village proche, tandis que la population vaque à ses occupations, une violente discussion s'est engagée entre le chef Aldéric et ses compagnons afin de savoir si les hommes de leur clan doivent se joindre à l'armée de secours.



LE DRUIDE (Ansila) : Il faut se battre contre les Romains, Aldéric ! Si nous restons passifs, la vengeance de Vercingétorix sera terrible. Tu dois te conduire en chef !… Astorix, lui, n'aurait pas hésité.

LE CHEF (Aldéric) : Je t'interdis de prononcer ce nom devant moi. Astorix est mort et je me moque de ce qu'il aurait pu faire !



{C'est étonnant, non ? Tout le canevas d'Astérix est déjà là dès les trois premières images de ce deuxième tome d'Alix : le nom du héros ou peu s'en faut, la situation critique où les Gaulois sont encerclés par un César triomphant, des Gaulois querelleurs, un druide dont la parole compte beaucoup, un chef un peu grande gueule mais assez pleutre dans le fond, et je ne vous parle même pas des éléments graphiques largement réutilisés par Uderzo. Bref les ingrédients de base pour une parodie comique n'avaient plus qu'à être agités par Goscinny et Uderzo avec le succès que l'on sait. Mais encore fallait-il avoir l'idée de le faire.}
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          252
Jacques Martin
Alfaric   24 mars 2015
Jacques Martin
En schématisant, on peut dire que l’affrontement entre César et Pompée illustre l’éternel clivage entre la gauche et la droite. Par stratégie – et non par conviction ou idéal – César utiliser le peuple, dont il se veut le représentant, tandis que Pompée s’appuie sur le parti des possédants. De tout temps, les politiciens ont dû se servir de l’un parti pour parvenir au pouvoir, au risque de devenir prisonniers de leurs alliés.

Une fois au pouvoir, le grand mérité de César fut d’avoir osé prendre des mesures difficiles et impopulaires. Si Pompée avait été vainqueur, il aurait sans doute fait un fort bon chef d’Etat. C’était un général de valeur et un politicien habile.

Malheureusement pour lui, il a trouvé un authentique génie en travers de sa route.
Commenter  J’apprécie          250
Fandol   30 mars 2022
Lefranc, tome 32 : Les juges intègres de Jacques Martin
La collection Machiel ?

- Oui, c’est le nom d’une vieille famille de Bruges, en Belgique.

L’exposition regroupe les tableaux qui lui ont été dérobés et avaient disparu durant la dernière guerre et qui ont été retrouvés par l’armée américaine en avril 1945.

(page 9)
Commenter  J’apprécie          260
Fandol   31 mars 2022
Lefranc, tome 32 : Les juges intègres de Jacques Martin
Selon la brochure éditée par la galerie pour l’exposition, les tableaux la composant ont été retrouvés dans les mines de sel de Merkers-Kieselbach.

- Comme d’autres œuvres volées, dans les mines d’Altaussee.

(page 10)
Commenter  J’apprécie          250
Fandol   02 avril 2022
Lefranc, tome 32 : Les juges intègres de Jacques Martin
Tous ces tableaux seraient des copies…

- Non, non… pas des copies, monsieur Lefranc… DES FAUX !

- Qu’est-ce à dire ? Où est la différence ?

- Un faux est une imitation d’une œuvre d’art originale qui ne se présente pas comme une copie ou une œuvre originale dont on essaie d’attribuer la paternité à un artiste qui n’en est pas l’auteur.

(page 14)
Commenter  J’apprécie          240
Fandol   19 octobre 2021
Alix Senator, tome 9 : Les spectres de Rome de Jacques Martin
Les artisans, blanchisseurs ou autres, devaient payer une redevance pour obtenir une adduction personnelle. Quant aux particuliers, ils devaient demander à l’empereur une concession gratuite, qu’il accordait ou pas, de manière arbitraire, pour récompenser un « bon citoyen » ou, au contraire, punir quelqu’un qui lui avait déplu. L’eau était devenue un instrument de domination impériale parmi d’autres

(dossier historique)
Commenter  J’apprécie          220
Fandol   27 février 2022
Alix Origines, tome 1 : L'enfance d'un Gaulois de Jacques Martin
Les mercenaires germains, des sauvages dont le mode de vie ne peut être comparé à celui des Gaulois, se sont retournés contre ceux qui les avaient chargés de nous attaquer. C’est maintenant un carnage qui menace la Gaule.

(page 11)
Commenter  J’apprécie          220

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

jhen tome 5 : la cathédrale Ludovic .C

Guillaume II de Diest est l’Évêque de la cathédrale de quelle ville ?

Reims
Chartres
Amiens
Strasbourg
Paris
Tours
Metz
Clermont-Ferrand
Lille

3 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Jhen, tome 5 : La cathédrale de Jacques MartinCréer un quiz sur cet auteur