AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.72 /5 (sur 74 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 27/02/1974
Biographie :

Julie Andrieu, née à Paris le 27 février 1974, est une présentatrice de télévision française.

Julie Andrieu est la fille de l'actrice Nicole Courcel.

Elle débute en 1994 comme photographe avant de se tourner vers le monde de la cuisine. En 1999, elle publie son premier livre de cuisine La Cuisine de Julie et en l'an 2000, elle devient critique gastronomique au Guide Lebey.

À partir de 2001, elle anime à la télévision et à la radio de nombreuses émissions culinaires.
Elle écrit aussi pour l'hebdomadaire Télé 7 jours, rubrique À table, elle a également écrit de nombreux ouvrages de conseils et de recettes, publié un site web et a produit une série d'émissions, Julie chez vous, sur le concept « Julie vient chez des particuliers pour faire l'inventaire de leurs placards, donner des conseils et élaborer une recette avec les moyens du bord ».
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Julie Andrieu   (32)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

En dédicace avec Julie Andrieu .


Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
La modestie des moyens, qu'ils soient alimentaires ou techniques, a toujours été source de dépassement et de créativité.
Ma plus grande émotion gustative fut certainement à l'occasion du premier voyage que j'ai effectué au Liban. Guidée par des gens d'une rare bonté, je découvrais une cuisine de montagne, construite autour des produits de la "mouné", cette tradition très ancienne de conservation des ingrédients au fil des saisons. Des légumes et des fruits - frais ou secs - deux ou trois variétés de graines, une poignée d'épices, des herbes sauvages...et la messe est dite.Ces quelques produits du sol se trouvaient mêlés en mille combinaisons, plus pertinentes et singulières les unes que les autres. De la même façon, l'Espagne a réussi à nourrir tout un peuple pendant des siècles avec 4 produits (ail, tomate, porc et huile d'olive).
J'ai toujours été attirée par les cuisines paysannes, élémentaires, voire les cuisines de pénurie. Plus que dans un ensemble de règles théoriques, de codes gastronomiques, d'alchimies établies, la cuisine familiale trouve son fondement dans le bons sens, l'économie et l'instinct. J'ai tendance à trouver cela plus méritant que de bluffer à coups de poissons de ligne, de viandes tendres et de produits nobles.
Commenter  J’apprécie          130
"Vous faites vraiment un métier extraordinaire!"
Nombre d'entre vous m'ont murmuré cette phrase au coin de l'oreille avec un regard complice [...]
Parcourir la France pour savourer ses spécialités, comprendre leurs origines en s’attardant sur l'histoire de nos régions, découvrir les petits métiers d'autrefois, témoignages des besoins et des ressources particuliers a chaque territoire, miraculeusement préservés d'une industrialisation souvent ravageuse pour l'artisanat : voila mon métier. Comment ne pas avouer qu'il est absolument passionnant et terriblement émouvant ? Chaque rencontre me plonge dans une histoire en abyme : histoire d'un individu, d'une famille, d'un village, d'une région, mais surtout dans l'Histoire de notre pays en majuscule !
Commenter  J’apprécie          90
« On ne fait pas un voyage, c’est le voyage qui nous fait, nous défait », cette phrase de l’écrivain voyageur Nicolas Bouvier accompagne chacun de mes voyages depuis ce premier départ en solitaire à 17 ans, qui devait m’amener de Katmandou au Sri Lanka en train. Voyage de l’enfance à l’âge adulte, de la sécurité à l’inconnu, de soi vers l’autre. C’est là que j’ai cessé de partir pour mieux revenir ou pour changer de paysage, mais plutôt pour changer d’idées, d’angles, d’habitudes, de goûts….
Ce voyage initiatique m’a aussi fait découvrir la puissance révélatrice de la cuisine. Reflet de sa géographie et de son climat, de son histoire et de ses religions, l’alimentation est la plus complète « grille de lecture » d’un pays. Comment espérer comprendre un peuple, sa culture, sans s’intéresser à ce tronc commun de rites, de saveurs et de savoir-faire qu’est la cuisine ?
Commenter  J’apprécie          80
PARDONNEZ-MOI !
All my best : avant tout, pardonnez-moi d'avoir osé donner un titre anglais à un livre de cuisine pourtant bien français, mais a présent que vous l'avez ouvert et que nous voila en discussion, il me faut vous expliquer pourquoi il m'est apparu plus approprié....
Littéralement, «All my best» peut se traduire par «Tout le meilleur» (de ma cuisine en l’occurrence !). Un titre sur mesure puisque j'ai tout simplement rassemblé dans ce livre mes recettes favorites. Mais cette expression également une formule de politesse a travers laquelle on exprime ses «meilleurs sentiments». Une version nettement plus chaleureuse de nos «salutations distinguées» et qui rappelle que la cuisine n'est rien sans sentiment.
FLORILÈGE
Sans être tombée dans la marmite dès mon plus jeune âge, je cuisine assidûment depuis plus de 15 ans, ce qui me permet d'avoir mijoté et consigné dans mes petits carnets (aujourd'hui un fichier informatique, n'en rajoutons pas), plus de 2000 milles recettes. Néanmoins, aussi vaste soit la bibliothèque, on ne consulte régulièrement que quelques livres et force est de constater que mes basiques s'élèvent a peine à plus de 10% de cette «encyclopédie» culinaire.
Commenter  J’apprécie          60
Ce fut peut-être mon tout premier contact avec le chocolat. Cette barre dans un morceau de baguette, entourée de papier d'alu, que ma maman glissait dans mon cartable. Je me souviens du plaisir procuré par le contraste dans une même bouchée de la croûte croustillante, de la mie légère et souple, de la fraîcheur du beurre et de la densité du chocolat. Les saveurs, elles aussi, effleurent ma mémoire : l'acidité du froment et la fraîcheur du levain se combinaient diaboliquement avec la saveur animale du cacao.
Cette alchimie n'est pas démentie avec les années et je ne me lasserai jamais de marier pain et chocolat. C'est d'ailleurs le titre de l'un de mes films favoris : Pane e Cioccolata de Nino Manfreddi. Le film est sorti l'année de ma naissance. Je peux donc dire sans mentir que je suis pain ascendant chocolat.
Commenter  J’apprécie          60
[...] vous risquez de culpabiliser en repensant à toutes les baguettes rassises que vous avez lâchement jetées à la poubelle. Je me souviens de Yalda, cette jeune femme Afghane débarquée à Paris, dont le "journal" fit un tabac en France, m'expliquant qu'elle était sidérée par le peu de cas que les Occidentaux font du pain.
"Nous, nous le gardons plusieurs années, comme tout ce qui ne pourrit pas ; il nous suffit de le tremper avant de le manger."
Commenter  J’apprécie          50

Citation précédant l'avant propos :
« Pour bien aimer un pays il faut la manger, le boire et l’entendre chanter »
Michel Deon
Commenter  J’apprécie          60
Résolument contemporain, très ouvert sur le monde, ce bouquin décomplexant m'a bien plu. Surgelés, coca ou même carambars y sont vus d'un très bon oeil et l'inventivité recommandée.
Commenter  J’apprécie          50
Julie Andrieu
Avec l'âge, je suis de plus en plus sensible au murmure de la nature.
Commenter  J’apprécie          50
Ce voyage initiatique m'a aussi fait découvrir la puissance révélatrice de la cuisine. Reflet de sa géographie et de son climat, de son histoire et de ses religions, l'alimentation est la plus complète "grille de lecture" d'un pays.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Paco Rabanne ou Yves Saint-Laurent?

Il est le fils d'un général Républicain fusillé par les franquistes en 1937 et d'une membre du Parti communiste espagnol exilée en France en 1939:

Paco Rabanne
Yves Saint-Laurent

10 questions
3 lecteurs ont répondu
Thèmes : haute couture , couture , création , couturier , mode , créateur , culture générale , cinemaCréer un quiz sur cet auteur