AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 4.23 /5 (sur 99 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) le : 24/12/1944
Biographie :

Karl Marlantes a fait ses études à Yales et à Oxford. Il est titulaire d'un MA en philosophie et sciences politiques.

Il a travaillé comme consultant auprès de diverses entreprises énergétiques internationales.

Ancien lieutenant des marines, il est un des soldats les plus décorés de la guerre du Vietnam avec sa Navy Cross, ses deux Navy Commendation Medals, ses deux Purple Hearts et ses dix Air Medals.

Il a reçu le Washington State Book Award pour Matterhorn (2009) qui, dès sa publication, est entré septième aux best-sellers du New York Times.

Ajouter des informations
Bibliographie de Karl Marlantes   (4)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

À l'occasion du festival "America" 2022, Karl Marlantes vous présente son ouvrage "Faire bientôt éclater la terre" aux éditions Calmann-Lévy. Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2594871/karl-marlantes-faire-bientot-eclater-la-terre Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube. Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (29) Voir plus Ajouter une citation
Il lui serra la main fort, les yeux rivés à son visage comme à une bouée de sauvetage. Elle lui serra la main à son tour et sourit. Puis elle se mit à chanter.
Vasutäti chanta dans sa propre langue, un dialecte chinook. Ses notes claires et aiguës tremblaient d’un trémolo contrôlé et les graves étaient riches en harmoniques, amplifiées par ses mouvements de mâchoire et de langue. En l’entendant, Ilmari songea vaguement aux vieilles chansons entendues chez les maîtres chanteurs de Suomi qui donnaient de la voix en se tenant le bras, face à face dans une cuisine chaude, alors que dehors l’obscurité contrariée et le froid mordant semblaient gémir de frustration. Quand il fermait les yeux, il aurait pu jurer que la voix était celle d’une jeune femme.
Commenter  J’apprécie          261
Le pouvoir est la capacité de récompenser ou de punir. Il peut prendre la forme de différentes monnaies : le sexe, qu’on donne ou qu’on refuse, la violence réelle ou sous la forme de menaces. La meilleure de toutes est l’argent.
Commenter  J’apprécie          260
Le pouvoir est la capacité de récompenser ou de punir. Il peut prendre la forme de différentes monnaies : Le sexe,qu'on donne ou qu'on refuse, la violence, réelle ou sous la forme de menaces. La meilleure est l'argent.
Commenter  J’apprécie          151
Certains soirs, elle avait l'impression d'essayer de changer le cours d'un paquebot en poussant sur sa poupe. Elle savait qu'elle s'efforcait de renverser plusieurs siècles de conditionnement où tous avaient appris leur place dans l'ordre social, appris à ne pas se plaindre, appris à encaisser, appris à la boucler.
Commenter  J’apprécie          130
Grâce à la carte rouge, un homme tient sa dignité en main. La carte rouge dit au monde : « Respecte-moi. Je ne suis pas un esclave. Je ne suis pas une machine. »
Commenter  J’apprécie          130
Aino était stupéfaite de voir que non seulement les bûcherons ne tenaient aucun compte du danger, mais qu'ils avaient l'air fiers de ne pas en tenir compte et se reposaient sur leurs compétences et leur endurance pour remporter un pari quotidien contre la mort ou la mutilation — le tout pour une vingtaine de cents à l'heure. Mais voilà, les hommes faisaient ce qu'on attendait d'eux ou ils n'étaient pas des hommes. C'était aussi simple que ça.
(p. 184)
Commenter  J’apprécie          101
Les hommes disent toujours qu'ils attendent des excuses, mais ce qu'ils veulent vraiment, c'est qu'on les aime.
Commenter  J’apprécie          110
Alors maintenant, on joue à cache-cache.

A cache-cache ?

Kyllikki avait pouffé.

C'est comme ça que j'appelle ce petit jeu. Les hommes cachent leurs sentiments et les femmes les cherchent.

Elles avaient ri toutes les deux.
Commenter  J’apprécie          70
Karl Marlantes
Ton ego fait briller une lueur assez éclatante
pour tenir tes ombres à distance et t’aveugler dans la foulée.
Plus tu nies l’existence de cette ombre guerrière,
plus tu y deviens vulnérable.
Tu ne peux vaincre ton ombre,
il te faut vivre avec elle.
Commenter  J’apprécie          60
James Rado dit que la conscription, c'est des Blancs qui envoient des Noirs se battre contre des Jaunes pour protéger le pays qu'ils ont volé aux Rouges. Aucun homme noir devrait être forcé de se battre pour défendre un gouvernement raciste. C'est le sixième article du programme en dix points des Black Panthers.
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Changer l'eau des fleurs de Valérie Perrin

Quelle est l'année de naissance de Valérie Perrin, l'auteur de "Changer l'eau des fleurs" ?

1937
1947
1957
1967

12 questions
170 lecteurs ont répondu
Thème : Changer l'eau des fleurs de Valérie PerrinCréer un quiz sur cet auteur