AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.68 /5 (sur 16 notes)

Nationalité : Russie
Né(e) à : Kiev, Ukraine , le 23/02/1878
Mort(e) à : Léningrad , le 15/05/1935
Biographie :

Kazimir Severinovitch Malevitch (en russe : Казимир Северинович Малевич) est un des premiers artistes abstraits du XXe siècle.

Peintre, dessinateur, sculpteur et théoricien, Malevitch fut le créateur d'un courant artistique dénommé par lui : « suprématisme ».

Partisan enthousiaste de la Révolution russe, Malevitch devient professeur : en 1919, il part enseigner à Vitebsk où il fonde avec ses amis, l’Ounovis, première école consacrée à l’art moderne dont l’objectif est de « revêtir la terre d’une forme et d’un sens nouveaux ». L’artiste se rapproche ensuite dans les années 1920 des membres du Bauhaus allemand, avant de connaître dans son pays une certaine disgrâce.

Tournant le dos au suprématisme, il se consacre à la fin de sa vie au portrait (Autoportrait, 1933) et au paysage, mais se fera enterrer en 1935 dans un cercueil qu’il avait lui-même orné de motifs suprématistes.

Parallèlement à son œuvre plastique, Malevitch produisit des textes théoriques sur l'art. Une vingtaine d'écrits parurent entre 1915 et 1930, mais de nombreux manuscrits restent non publiés.

Tous ne sont pas directement liés aux seules pratiques artistiques : ainsi par exemple, La Paresse comme vérité effective de l'homme, écrit en 1921 et publié aux éditions Allia en 1995 en langue française, texte révolutionnaire dans la mesure où le communisme lui-même y apparaît dépassable.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Kasimir Malevitch   (7)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

https://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=64460 Une concordance des temps s'établit grâce au calendrier de certaines expositions parisiennes, entre 2017 et 2019, conduisant à une concordance picturale, à laquelle l'auteure est attentive. Elle évoque différentes origines de l'abstraction en peinture. le propos accorde une place importante à Claude Monet, retrouvé par de nombreux artistes et certains critiques américains. Avec Meyer Schapiro et Robert Motherwell, autant que par Kazimir Malévitch, sont introduites des dimensions historiques et politiques. La référence à Ludwig Wittgenstein philosophe, devenu ponctuellement architecte, renforce ce retour réflexif sur le parcours d'une artiste abstraite néo minimaliste. de l'Antiquité à aujourd'hui, dans certains lieux d'Occident et d'Orient, émergent des chemins teintés de biographie.

+ Lire la suite

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
Kasimir Malevitch
Nastasia-B   12 décembre 2012
Kasimir Malevitch
Les centimètres du goût, « plaire » et « déplaire » n’y sont pour rien, d’autant plus qu’ils sont toujours subjectifs, et de plus, le goût n’est pas tout à fait ce qu’on croit. Ce n’est pas l'élément qui a bon goût, tel quel ; toutes les choses, qu’elles aient bon goût ou mauvais goût, créent l’harmonie : le sel, le sucre, le vinaigre, la moutarde (...). Quand elles recourent au centimètre du goût, la société et la critique rejettent telle ou telle œuvre, parce qu’elles la trouvent de mauvais goût, parce qu’elle leur déplaît. Avec cette mesure, la société aurait pu manquer tout et se limiter aux poires, aux oranges et aux gâteaux qui ont bon goût, que le reste aille au diable ; seulement, comme on le sait, il y a du sel partout et (…) il a aussi bon goût.
Commenter  J’apprécie          460
Snark   14 juin 2011
La paresse comme vérité effective de l'homme de Kasimir Malevitch
“Le travail doit être maudit, comme l’enseignent les légendes sur le paradis, tandis que la paresse doit être le but essentiel de l’homme. Mais c’est l’inverse qui s’est produit. C’est cette inversion que je voudrais tirer au clair.”
Commenter  J’apprécie          60
steka   15 juillet 2014
Ecrits de Kasimir Malevitch
Seuls les peintres bornés et impuissants dissimulent leur art sous la "sincérité".

Dans l'art, il faut la vérité et non la sincérité.
Commenter  J’apprécie          61
steka   15 juillet 2014
Ecrits de Kasimir Malevitch
LETTRE A ALEXANDRE BENOIS (1916)

Votre collègue M. Merejkovski a écrit que le futurisme était un mouvement de goujats qui menaçaient le sacro-saint art. Ce qui a le plus outragé M. Merejkovski a été que le goujat ait renié "la belle Psyché éternellement féminine au profit de la multiplication mécanique de l'homme". M. Merejkovski a découvert sa crainte que le goujat menaçant ne lui arrache sa femelle, et il a hurlé, fait des scènes de jalousie, comme un véritable mandrill ou un Hottentot, accoutumé à sa femelle et à ses habitudes.
Commenter  J’apprécie          40
steka   15 juillet 2014
Ecrits de Kasimir Malevitch
Dans ce monde où seuls quelques créateurs isolés pouvaient être sensibles à la portée formelle de sa peinture et à la dimension philosophique de sa pensée, Malevitch avait peu de chances de susciter un dialogue, de trouver un écho à ses idées.
Commenter  J’apprécie          40
lanard   18 août 2016
La paresse comme vérité effective de l'homme de Kasimir Malevitch
Toute la philosophie du travail consiste à libérer la paresse, mais tout le monde pense que le travail sert à atteindre une autre félicité. Aussi, peut-être pour la première fois, je porte le nom de paresse, ou "mère de tous les vices" sur la place publique, sur cette même place où on l'a clouée au pilori. Et pour la première fois peut-être, j'ai touché le front de sa sagesse ou de la sagesse de l'homme en elle, et j'ai effacé le sceau d'infamie. Puisse-t-on lire tracé sur son front qu'est le principe de tout travail, que sans elle il n'y aurait pas de travail. Elle était aux origines mêmes, et par la malédiction du travail, elle doit restaurer son nouveau paradis. La paresse épouvante les peuples et ceux qui s'y adonnent s'en trouvent persécutés, et cela parce que personne ne l'a comprise comme vérité, mais qu'on l'a appelée la "mère de tous les vices" alors qu'elle est la mère de la vie. Le socialisme est porteur de la libération au niveau inconscient, mais lui aussi la calomnie, sans comprendre que c'est la paresse qui l'a engendré. Et ce fils, dans sa folie, la qualifie de mère de tous les vices. C'est n'est pas encore ce fils-là qui supprimera l'anathème, c'est pourquoi, avec ce petit écrit, je veux réduire à néant la calomnie et faire de la paresse non la mère de tous les vices, mais la mère de la perfection.



15 février 1921, Vitebsk
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
jamiK   20 mai 2016
Ecrits sur l'art, tome 1 : De Cézanne au suprématisme de Kasimir Malevitch
Toute la peinture passée et actuelle avant le suprématisme (sculpture, art verbal, musique) a été asservi par la forme de la nature et attend sa libération pour parler dans sa propre langue et ne pas dépendre de la raison, du sens, de la logique, de la philosophie, de la psychologie, des différentes lois de causalité et des changements techniques de la vie.

C'était alors de temps de la confusion babélienne en art.
Commenter  J’apprécie          30
steka   15 juillet 2014
Ecrits de Kasimir Malevitch
Il ne peut être question de peinture dans le suprématisme. La peinture est périmée depuis longtemps et le peintre lui-même est un préjugé du passé.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Le temps dans les romans d'Agatha Christie

La plaisanterie a mal tourné ! De la petite bande de jeunes gens invités à la campagne, Gerry Wade est toujours le dernier à descendre pour le breakfast et les autres décident de le réveiller en fanfare avec huit pendulettes achetées au bazar du village... Mais le lendemain à midi, Gerry dort encore... De son dernier sommeil : on l'a assassiné avec une forte dose de chloral, et dans sa chambre, il manque l'un des réveils...

Les pendules
Le train de 16 h 50
Les sept cadrans
Cinq heures vingt-cinq
L'heure zéro

5 questions
100 lecteurs ont répondu
Thèmes : temps qui passe , temps , policier et suspense , romans policiers et polars , enquête policière , Enquêtes criminelles , crime , enquêteurs , détective , détectives privés , détectives célèbresCréer un quiz sur cet auteur