AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782330013141
320 pages
Actes Sud (03/11/2012)
3.93/5   413 notes
Résumé :
Ishigami, un professeur de mathématiques, est amoureux de sa voisine, Yasuko Hanaoka, une divorcée qui élève seule sa fille. Mais son ex-mari a retrouvé sa trace et la harcèle. Elle le tue en cherchant à protéger sa fille qu'il a attaquée. Ishigami, qui a tout entendu, y voit l'occasion de se rapprocher d'elle et lui propose son aide. Il entreprend alors de maquiller le crime en le considérant comme un problème de mathématiques à résoudre... Un roman noir sur la fol... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (108) Voir plus Ajouter une critique
3,93

sur 413 notes
5
35 avis
4
45 avis
3
20 avis
2
2 avis
1
0 avis

Afleurdelivres
  20 mars 2022
Encore un excellent polar de cet auteur envoûtant que j'apprécie énormément. Si vous aimez le roman à énigme dans lequel la réflexion, la logique et l'esprit de déduction priment sur les effusions de sang et les actions spectaculaires, où le jeu intellectuel entre deux brillants protagonistes prévaut, où l'arme principale des enquêteurs est un calepin et non une arme de poing, alors ce roman est pour vous. le tout au pays du Soleil-Levant dans une atmosphère feutrée où règnent courtoisie et respect, fondements de la culture nippone. Vous l'aurez compris le déroulement de l'enquête relève plus ici d'un « Columbo » que d'une série policière aux interrogatoires musclés.
Ishigami, un discret professeur de mathématiques, est secrètement épris de sa voisine Yasuko une femme vivant seule avec sa fille. Son ex-époux qui a retrouvé sa trace la harcèle. Un soir il se rend chez elle et tente de l'intimider mais tout dégénère et elle le tue pour protéger sa fille. Ishigami qui a tout entendu lui propose de l'aider en élaborant un plan afin de camoufler le meurtre. le corps non identifiable sera retrouvé à des kilomètres sur une fausse scène de crime. L'objectif du récit n'est donc pas de nous mener à l'assassin puisqu'on le connaît d'emblée mais de connaître la méthode qu'il a utilisée pour se débarrasser du cadavre (ce que le lecteur ignore) et comment les enquêteurs vont parvenir à reconstituer le fil des événements et découvrir la vérité. L'inspecteur principal qui peine à solutionner l'énigme en dépit des maintes vérifications et auditions s'entoure d'un ami physicien Yukawa, lui même proche de l'étrange voisin. le rythme est lent, le style dépouillé mais efficace et on ne s'ennuie pas! Entre fausses pistes et coups de théâtre le suspense nous tient de bout en bout. Se mêle aussi au récit de l'enquête une histoire d'amour à sens unique tragique et poignante. le physicien finit par mener une enquête parallèle et s'approchant abasourdi de l'étonnante vérité, se tait par loyauté pour son ami. Les deux esprits scientifiques s'affrontent dans un jeu cérébral implacable sans ternir leur amitié jusqu'au surprenant retournement final.
On en redemande.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          9717
andman
  19 juillet 2013
Un voisin serviable et dévoué est un cadeau du ciel !
C'est souvent intuitivement que nous faisons confiance à un voisin que le hasard de la vie met sur notre chemin. Il est toutefois extrêmement rare que cette personne, croisée de temps à autre, soit prête à se sacrifier pour vous à moins peut-être qu'elle ne vous aime en secret...
Ishigami, génial professeur de mathématiques, vit seul et son attirance pour sa jolie voisine Yasuko n'a d'égal que sa timidité à l'aborder. le jour où celle-ci étrangle son ex-mari pour protéger sa fille Misato, l'arrivée inopinée d'Ishigami sur le lieu du drame est une aubaine. La façon dont il prend les choses en main dépasse immédiatement les rapports de bon voisinage.
Le cadavre nu d'un homme est découvert le lendemain à plusieurs kilomètres de là, le visage écrabouillé et le bout des doigts brûlé. Tout laisse à penser qu'il s'agit de l'ex-mari violent de Yasuko, c'est du moins ce que croit la police. Bien que les soupçons se portent rapidement sur Yasuko, l'inspecteur Kusanagi se perd en conjectures quant à l'alibi en béton de la jeune femme et de sa fille.
Visiblement le professeur Ishigami a pensé à tout et l'enquête piétine. Un fait qu'il ne pouvait connaître va néanmoins contrecarrer ses plans : l'inspecteur Kusanagi entretient des liens d'amitié avec le professeur Yukawa, un brillant physicien, lequel a connu naguère Ishigami lorsqu'ils étaient tous deux étudiants.
C'est en quelque sorte une partie d'échecs que se livrent alors les deux professeurs : Yukawa arrivera-t-il à résoudre l'énigme à priori insoluble élaborée par Ishigami ?
Ce polar d'une grande subtilité vous fera passer un excellent moment !
Les suspects sont plutôt sympathiques, les policiers complètement hors sujet et la personnalité des deux professeurs absolument fascinante.
"Le dévouement du suspect X" primé au Japon en 2005 est en définitive une très belle histoire d'amour, un roman de Keigo Higashino qui ne s'adresse pas exclusivement aux amateurs de polars mais à un cercle de lecteurs bien plus large.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          633
ibon
  29 mars 2014
Si vous aimez les scénarios façon inspecteur Columbo - un crime commis dès le début en connaissant l'assassin - vous savez qu'il faut entretenir l'intérêt avec une forte confrontation entre deux personnes très intelligentes, l'une cherchant la vérité, l'autre la cachant à tout prix.
Higashino a bien maîtrisé ce jeu. A la sauce niponne, ce qui ne gâte rien, bien au contraire, c'est un apport culturel!
Il y a ajouté la passion dévorante d'un homme, Hishigami qui passent ses nuits sur des inconnues mathématiques. Quelques lignes sur les grandes énigmes mathématiques rappelleront peut-être de bons souvenirs à certains.
Non seulement il a les maths mais il voue à sa belle voisine, Yasuko, un amour dont elle ne se doute pas. C'est pourquoi, il aide celle-ci, un soir, à se débarrasser de son ex-mari qui l'a agressée chez elle.
Et là commence l'histoire que j'ai trouvé fort plaisante à lire.
Commenter  J’apprécie          524
mh17
  22 mai 2021
Le titre de ce roman policier japonais de 2005 est vraiment génial, énigmatique et révélateur. Il nous oriente non pas sur l'identité du suspect, un inconnu, mais sur son dévouement. Pour qui ? Pourquoi ?
Dès les premières pages, formidables, nous sommes plongés dans le quotidien très réglé de M. Ishigami. Tous les matins à sept heures trente cinq, il sort de son immeuble, jette un coup d'oeil à l'abri à vélo et marche vers l'est en direction de son lycée privé où il enseigne les mathématiques. Mais avant le pont il bifurque à droite, descend l'escalier qui le mène à la berge. Il croise alors les logements de fortune des SDF et nous rentrons dans ses observations sur la typologie des sans-abris. Puis Ishigami poursuit son chemin, croise diverses personnes d'origine modeste et rentre dans un "Bententei ", un petit traiteur où Yasuko Hanaoka le sert en lui souriant. il voudrait lui répondre mais ne fait que bafouiller.
Voilà vous avez compris. le professeur de mathématiques est passionnément amoureux de sa voisine, modeste vendeuse de plats à emporter, mais sa timidité excessive l'empêche de se déclarer.Yasuko est une mère de famille divorcée. Son ex-mari Togashi est un homme violent qui la harcèle. Elle en vient à le tuer pour protéger sa fille qu'il menace. Ishigami a tout entendu et voit l'occasion de se rapprocher d'elle. Il décide de l'aider à se débarrasser du corps, à camoufler les traces du crime et à se créer un alibi. Mais c'est sans compter sur le professeur Yukawa, expert en physique et ancien camarade d'université qui vient prêter main forte à la police. le roman devient alors très cérébral, un peu trop à mon goût.
En effet, le duel entre les deux génies tourne vite à la partie de go. Je vous dirai qu'à certains moments mon crâne fumait sévèrement et j'ai du faire des pauses pour laisser refroidir mes petites cellules grises. Mais, fort heureusement, la personnalité complexe du suspect est vraiment troublante et intéressante. Quel est donc son mobile ? Son dévouement est il vraiment désintéressé ? On se demande aussi s'il ne va pas la harceler à son tour, lui demander des compensations en nature, s'il n'est pas un psychopathe. Jusqu'où ira-t-il ? Et elle que va-t-elle faire ? Craquer face à la police ? Se laisser téléguider jusqu'au bout par ce type ? La fin du livre est très réussie, totalement imprévue et très émouvante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          4317
sandrine57
  23 juillet 2014
Pour protéger sa fille Misato, Yasuko étrangle son ex-mari violent qui les harcelait sans cesse. Désespérées après le crime, c'est avec reconnaissance et soulagement qu'elles acceptent l'aide de leur discret voisin, le professeur Ishigami. L'homme voit là une occasion inespérée d'approcher Yasuko dont il est secrètement épris sans oser se déclarer, freiné dans ses élans amoureux par sa timidité et sa conviction d'être trop laid pour une telle femme.
Quand le lendemain, on découvre un cadavre à plusieurs kilomètres de là, les policiers découvrent rapidement l'identité de la victime malgré son visage broyé et le bout de ses doigts brûlés. Il s'agit bien de l'ex-mari de Yasuko qui très vite devient le suspect principal du meurtre. Mais Ishigami, mathématicien de génie, esprit brillant, a tout prévu. Yasuko et sa fille ont un alibi, les policiers sont impuissants. Pourtant, un petit grain de sable va se glisser dans le plan si bien pensé d'Ishigami, en la personne du professeur Yukawa, un physicien ami de l'inspecteur Kusanagi chargé de l'enquête. Les deux hommes ont déjà collaboré par le passé et cette fois encore le policier fait appel aux facultés de logique et de déduction du scientifique. Mais cette fois, leur amitié pourrait être mise à mal. En effet, Yukawa a bien connu Igashimi du temps de leurs études universitaires et, s'il est d'abord très heureux de le retrouver, très vite, il déchante quand il se rend compte que son ancien camarade pourrait être impliqué dans l'affaire. Lequel de ces deux esprits brillants sortira vainqueur du bras de fer qui s'engage alors ? Yukawa pourra-t-il, en son âme et conscience, trahir le mathématicien au profit du policier s'il découvre quelque chose ?
Un polar original, tout en finesse, sans coups de feu ni courses-poursuites. Ici, tout se passe dans les hautes sphères de l'intelligence supérieure, de la réflexion, de la stratégie pure, des lois mathématiques. Il en faut du talent à Keigo HIGASHINO pour raconter le meurtre en livrant le coupable par la même occasion et réussir quand même à construire une intrigue pleine de suspense. On s'attache à ses personnages. On espère que les coupables s'en sortiront, que leur sauveur sera plus fort que l'atypique duo d'enquêteurs et la minute suivante, tout change, le doux voisin est odieux, on voudrait qu'il soit puni, mais bien sûr, cela ne dure pas...Car l'auteur entraîne son lecteur dans une partie d'échecs qui fait douter de tout à chaque pion avancé. Quand on croit trouver la solution, elle s'échappe...Quand on croit lire un sombre polar, on est immergé dans l'histoire d'un amour fou et douloureux...
Une belle découverte qui donne envie de suivre Yukawa le physicien et Kusanagi le policier dans d'autres enquêtes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400

Citations et extraits (48) Voir plus Ajouter une citation
sagesse66
sagesse66  
Le mur était plein de taches.
Il choisit quelques points parmi elles et les lia tous mentalement par des droites. La forme qui émergea était un assemblage de triangles, de rectangles et de losanges.
Puis il les peignit mentalement en quatre couleurs. Il voulait éviter que deux figures adjacentes aient les mêmes couleurs.
Cela aussi, il le fit dans sa tête.
Il y parvint en moins d’une minute.
Il effaça les formes de son cerveau et décida de recommencer en sélectionnant d’autres points. L’exercice n’était pas compliqué mais il ne s’en lassait pas.
Lorsqu’il en aurait assez, il imaginerait des problèmes de géométrie analytique. Calculer les coordonnées de toutes les taches lui prendrait certainement un temps considérable.

Avoir perdu sa liberté physique ne changeait rien, pensait-il.
Il lui suffisait d’un papier et d’un crayon pour faire des problèmes mathématiques.
Et même si on devait lui entraver les jambes et les bras, l’empêcher de voir ou d’entendre, il pourrait continuer dans sa tête.
Personne ne pouvait atteindre son cerveau. Il avait un paradis infini à sa disposition.
Le filon des mathématiques était en lui et il n’aurait pas trop de sa vie pour l’exploiter
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
mh17
mh17  
Le divorce n’avait pas tout résolu. Togashi avait continué à l’importuner. Il venait la trouver pour lui promettre qu’il allait changer, retrouver du travail, et l’implorer de lui accorder une seconde chance. Lorsque Yasuko avait refusé de le voir, il avait importuné Misato. Il était venu rôder à la sortie de son école.
Yasuko était émue quand il se prosternait devant elle, même si elle n’était pas dupe. Peut-être conservait-elle quelque part en elle un sentiment pour cet homme qui avait été son époux. Elle avait fini par lui donner de l’argent. Cela avait été une erreur. Les visites de Togashi s’étaient faites plus fréquentes. Malgré son attitude servile, il devenait de plus en plus impudent.
Yasuko avait changé de bar, déménagé. Elle s’en voulait d’avoir imposé un changement d’école à sa fille. Togashi avait cessé de la harceler lorsqu’elle avait commencé à travailler dans le night-club de Kinshicho. Elle n’avait pas non plus entendu parler de lui dans l’année qui s’était écoulée depuis qu’elle avait déménagé pour se rapprocher de chez Bententei. Elle avait cru s’être débarrassée de lui.
Elle ne voulait pas importuner les Yonezawa. Il fallait éviter que Misato ne remarque quelque chose. Elle devait à n’importe quel prix se débarrasser définitivement de cet homme. Sa résolution se fit plus forte au fil des heures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          123
Sachka
Sachka  
Ils s'arrêtèrent sous le tablier du pont. Un homme aux cheveux blancs faisait cuire quelque chose dans une casserole placée sur un réchaud. Une bouteille d'alcool était posée à côté de lui. D'autres SDF traînaient dans les parages.
- Bon, je vais te laisser. Toutes mes excuses pour t'avoir parlé de choses déplaisantes, lança Yukawa lorsqu'il arriva en haut de l'escalier du pont.
- Dis à l'inspecteur Kusanagi que je suis désolé de ne pas pouvoir l'aider. Et que je regrette de ne pas pouvoir lui fournir ma collaboration.
- Tu n'as pas besoin de t'excuser. Tu permets que je revienne te voir un de ces jours ?
- Bien sûr mais...
- On parlera de mathématiques en buvant un verre...
- Ça ne serait pas plutôt de ce meurtre et de mathématiques ?
Yukawa haussa les épaules et fronça le nez.
- Ce n'est pas exclu. A propos, j'ai une idée pour un nouveau problème de mathématiques. Tu pourrais y penser si tu as le temps ?
- De quoi s'agit-il ?
- Qu'est-ce qui est le plus difficile : élaborer un problème que personne ne peut résoudre, ou résoudre ce problème ? En supposant que la réponse existe nécessairement. Tu ne trouves pas l'idée intéressante ?
- Très, répondit Ishigami en regardant Yukawa. Je vais y réfléchir.
Yukawa hocha la tête et lui tourna le dos. Il continua à marcher vers la rue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
sagesse66
sagesse66  
À ses yeux, les mathématiques étaient semblables à une chasse au trésor.
Il fallait commencer par définir un angle d'attaque puis réfléchir à un chemin pour déterrer le trésor, autrement dit qui mène à la réponse.
Accumuler les calculs conformément à ce plan devait permettre de découvrir de nouveaux indices.
Si on ne trouvait rien, il fallait changer de route.
À condition de faire cela avec obstination, patience et résolution, on pouvait parvenir au trésor, une solution exacte que personne n'avait trouvée.
Commenter  J’apprécie          142
jovidalens
jovidalens  
A ses yeux, les mathématiques étaient semblables à une chasse au trésor. Il fallait commencer par définir un angle d'attaque puis réfléchir à un chemin pour déterrer le trésor, autrement dit qui mène à la réponse. Accumuler les calculs conformément à ce plan devait permettre de découvrir de nouveaux indices. Si on ne trouvait rien, il fallait changer de route. A condition de faire cela avec obstination, patience et résolution, on pouvait parvenir au trésor, une solution exacte que personne n'avait trouvée.
Commenter  J’apprécie          110

Videos de Keigo Higashino (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Keigo Higashino
Malgré l'annulation des 17èmes Rencontre de l'Imaginaire pour les raisons sanitaires que nous connaissons, la ville de Sèvres a soujaité maintenir le Prix Actusf de l'Uchronie. Grâce au concours toujours fidèle de Jean-Luc Rivera, notre agent littéraire, la participation ed la Maison d'édition Actusf et le suivi logistique et virtuel de la Médiathèque de Sèvres, les prix décernés au nombre de deux sont les suivants : 1er Prix Littéraire : - Les Miracles du Bazar de Namiya de Keigo Higashino chez Actes Sud, 384 pages ... 2ème Prix / Prix Spécial : - Jeu unchronique en ligne "Un monde meilleur" https://abw.lue/index.php ... Un grand merci à tous, Grégoire de LA RONCIERE, Maire de la ville de Sèvres.
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "La maison où je suis mort autrefois" de Keigo Higashino.

Quel tête d'animal se trouve sur la clé accompagnant le plan d'un lieu au début du roman ?

un loup
un lion
un cheval

10 questions
27 lecteurs ont répondu
Thème : La maison où je suis mort autrefois de Keigo HigashinoCréer un quiz sur ce livre