AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.06 /5 (sur 783 notes)

Nationalité : Suisse
Né(e) à : Suisse , 1981
Biographie :

Léonie:
"J’ai fait une "maturité artistique" en Suisse, puis me suis inscrite à l’Institut Saint-Luc à Bruxelles. Ces trois années m’ont confortée dans mon choix de travailler dans la bande dessinée. Mais la sortie de l’école, en 2005, a été assez angoissante pour moi, il fallait apprendre à s’auto-gérer, je n’étais peut-être pas tout à fait prête.

J’ai donc repris mon activité de libraire, en France et en Suisse, pendant environ un an, avant de me mettre à constituer des dossiers d’albums plus concrets à envoyer aux éditeurs.

Manolosanctis m’avait demandé de créer une histoire pour sa collection Médée. Elle devait faire 24 pages (dont 18 dévoilées sur le site) et comporter un aspect féminin, afin de coller à la ligne de cette collection qu’a inaugurée Diglee.

Faire une BD féminine, ce n’est pas un souci, mais j’ai un peu de mal avec le côté girly de certains albums ou blogs. J’ai donc décidé de faire un truc qui ait des couilles!"

Elle a publié chez Manolosanctis "Princesse Suplex", l’histoire d’une employée de bureau la semaine, catcheuse le week-end.

En 2011, Léonie rejoint les éditions Casterman et "Hoodoo Darlin’" est sa première bande dessinée publié chez eux.

En 2014, avec la complicité d'Olivier Bocquet, elle adapte le polar de Camilla Lackberg, "La princesse des glaces".
Aux Fauve d’Angoulême 2021, Anaïs Non remporte le prix du Public France télévision.
Elle vit à Bruxelles depuis 2003.
+ Voir plus
Source : www.bodoi.info
Ajouter des informations
Bibliographie de Léonie Bischoff   (7)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Des Livres et Vous (Saison 7) Episode #003​ (avec Léonie Bischoff)

Podcasts (1)


Citations et extraits (62) Voir plus Ajouter une citation
Kawane   19 février 2021
Anaïs Nin : Sur la mer des mensonges de Léonie Bischoff
La vie seule ne peut satisfaire l'imagination.
Commenter  J’apprécie          240
BazaR   04 novembre 2018
La princesse des glaces de Léonie Bischoff
— Je ne comprends pas à quoi sert ce déballage! On est traités comme des coupables pour une histoire qui date d'il y a vingt-cinq ans alors que le meurtrier de ma fille court toujours! Vous faites juste diversion pour qu'on oublie votre incompétence!...

— Il n'est jamais inutile de fouiller le passé. Parfois, il faut creuser très profond pour faire émerger la vérité.

— Oh, épargnez-nous vos dictons de moine Zen...
Commenter  J’apprécie          200
cicou45   26 décembre 2014
La princesse des glaces de Léonie Bischoff
"Si les gens pouvaient croire qu'on avait pris la peine de l'assassiner, alors ils devraient admettre que sa vie comptait pour quelque chose. On ne tue pas quelqu'un d'insignifiant."
Commenter  J’apprécie          190
marina53   24 janvier 2021
Anaïs Nin : Sur la mer des mensonges de Léonie Bischoff
Les gens souffrent de leur folie parce qu'ils ne savent qu'en faire. Les artistes y plongent, s'en parent comme d'un costume, y découvrent d'autres vies.
Commenter  J’apprécie          180
lemillefeuilles   26 juillet 2021
Anaïs Nin : Sur la mer des mensonges de Léonie Bischoff
- C'est d'une telle puissance ! Je ne pouvais pas croire que cela avait été écrit par une femme !

- Vraiment...
Commenter  J’apprécie          180
marina53   24 janvier 2021
Anaïs Nin : Sur la mer des mensonges de Léonie Bischoff
Si je ne me crée pas un monde pour moi-même, je mourrai étouffée par celui que d'autres définissent pour moi.
Commenter  J’apprécie          170
Roggy   21 mars 2021
Anaïs Nin : Sur la mer des mensonges de Léonie Bischoff
Si je ne me crée pas un monde par moi-même et pour moi-même, je mourrai étouffée par celui que d’autres définissent pour moi.

Je n’ai plus peur des mensonges

Ma morale n’existe que lorsque je suis confrontée à la peine de quelqu’un d’autre.
Commenter  J’apprécie          150
LaSalamandreNumerique   11 décembre 2020
Anaïs Nin : Sur la mer des mensonges de Léonie Bischoff
Avec quelle facilité je me glisse d'un personnage à l'autre ! Je me sens innocente. Mes mensonges et mes costumes sont ma liberté. Si je ne me crée pas un monde pour moi-même, je mourrai étouffée par celui que d'autres définissent pour moi. Je n'ai plus peur des mensonges. Ma morale n'existe que lorsque je suis confrontée à la peine de quelqu'un d'autre.
Commenter  J’apprécie          130
lemillefeuilles   04 septembre 2021
Anaïs Nin : Sur la mer des mensonges de Léonie Bischoff
"Non."

Sans excuse, sans mensonge, sans justification.

Jamais, jusqu'à présent, je n'avais réussi à le dire à un homme.
Commenter  J’apprécie          90
jamiK   09 juin 2021
Anaïs Nin : Sur la mer des mensonges de Léonie Bischoff
Les gens souffrent de leur folie parce qu'ils ne savent qu'en faire. Les artistes y plongent, s'en parent comme d'un costume, y découvrent d'autres vies.
Commenter  J’apprécie          110

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox