AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.82 /5 (sur 399 notes)

Nationalité : Belgique
Né(e) à : Viersel, Zandhoven , 1988
Biographie :

Flamande, Lize Spit a grandi à Viersel et vit à Bruxelles depuis 2005.

Après des études de cinéma au RITS (Master en écriture de scénario), elle enseigne l’écriture de scénarios au sein de l'école Wisper.

En 2013, elle remporte le prix du jury et celui des lecteurs de WriteNow !, un prestigieux concours d’écriture. Het smelt, traduit en français sous le titre Débâcle, est son premier roman.
Celui-ci ("Het smelt", éditions Das Mag, janv. 2016), s'est vendu à plus de 100 000 exemplaires et lui a valu de nombreux prix littéraires aux Pays-Bas et en Belgique. Il a été rapidement traduit en neuf langues.

Twitter : https://twitter.com/lizespit?lang=fr
son site : http://www.lizespit.be/

page Facebook : https://www.facebook.com/lize.spit
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Lize Spit   (3)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Il suffisait du mot “oui”, du mot “ja”, pour qu'une folle histoire commence entre les deux communautes linguistiques et litteraires du pays. Un simple mot dans deux langues differentes pour que l'on passe du flirt au mariage ! le flirt s'emancipe des frontieres et prend un nouveau tournant grace a Lize Spit, la jeune prodige des lettres flamandes, et Thomas Gunzig, le trublion bruxellois. Apres une aventure litteraire sur l'application SKGN, les noces se poursuivront en ligne dans la chapelle des ducs de Bourgogne de KBR, en presence de Carl Norac et Mustafa Kor, le poete national et son successeur. Un grand moment de sur- realisme a la belge agremente de poesie. Une rencontre diffusée dans le cadre de la Foire du Livre de Bruxelles 2021.

+ Lire la suite

Citations et extraits (95) Voir plus Ajouter une citation
ninosairosse   20 mars 2020
Débâcle de Lize Spit
Les gens qui veulent partir n'importe où ne cherchent pas forcément à se retrouver ailleurs, ils veulent juste ne pas rester là où ils sont.

p382
Commenter  J’apprécie          381
viou1108   19 mars 2018
Débâcle de Lize Spit
J'ai lu il n'y a pas si longtemps qu'un fumeur pourrait se payer des vacances chaque année rien qu'avec l'argent dépensé en cigarettes. Personne ne cherche à savoir s'il y a aussi des gens qui fument pour ne pas avoir à partir en voyage avec leur famille.
Commenter  J’apprécie          342
ninosairosse   12 mars 2020
Débâcle de Lize Spit
Elle est la seule fille du tourneur sur bois, la plus jeune de ses sept enfants. D'après ce qu'on dit, ses parents n'avaient pas voulu s'arrêter au sixième - un de plus ou de moins, ça n'avait pas d'importance. Ils supposaient que ce serait encore un garçon, qu'il aurait Albert II pour parrain comme le veut l'usage en cas de naissance d'un septième fils à la suite, que la reine leur offrirait le traditionnel plat d'argent gravé de ses initiales.

p374
Commenter  J’apprécie          333
ninosairosse   01 mars 2020
Débâcle de Lize Spit
- Fais gaffe, a prévenu Tessie. Y a plein de maisons de retraite où les vieux attendent tellement avant que l'infirmière arrive pour leur essuyer les fesses qu'ils finissent par chier tous leurs boyaux.

p 235
Commenter  J’apprécie          272
krzysvanco   07 juillet 2018
Débâcle de Lize Spit
Papa et maman ne se déplaçaient que si elle le leur demandait - non par indifférence, mais par crainte de déranger. La première fois, ils avaient acheté un Salut ! à la boutique de l’hopital, parce que c’etait L’un des rares produits à ne pas contenir de graisses ni de glucides. Les fois suivantes, ils commençaient par boire pour se donner du courage et débarquaient une demi-heure avant la fin des visites en disant : « Ne vous inquiétez pas, on ne reste pas longtemps. »
Commenter  J’apprécie          230
ninosairosse   21 février 2020
Débâcle de Lize Spit
JOLAN DE WOLF ET TESS DE WOLF. Sur le faire-part de naissance, il y avait une petite croix derrière le deuxième nom, ce qui économisait un avis de décès.

p26
Commenter  J’apprécie          231
viou1108   20 mars 2018
Débâcle de Lize Spit
Le père de Pim [un fermier] n'a jamais été un causeur. Des fois, j'aimerais savoir comment ça fonctionne au juste: est-ce que ce sont les taiseux qui deviennent paysans, ou les paysans des taiseux? Ca m'aiderait à me faire une idée de ce qui nous attend avec Pim.
Commenter  J’apprécie          210
Renod   18 février 2018
Débâcle de Lize Spit
Roxy (...) est longtemps restée la machin-chose qui ne se faisait presque jamais remarquer.



Tout a changé le jour où, à un goûter d’anniversaire, sans avoir encore dit un seul mot, elle a posé sa fourchette et son couteau avant de monter sur sa chaise pour annoncer haut et fort : “Je m’en vais poser une bûche !” On venait juste de découper le gâteau, les tantes et les grands-parents étaient là, un oncle prenait des photos. L’appareil a immortalisé cet instant : au premier plan, la maîtresse de maison sidérée qui manque de se couper la main et, à l’arrière, une vague fillette aux boucles rousses, hissée sur sa chaise, les doigts sur le bas-ventre.
Commenter  J’apprécie          140
Sandau   02 août 2018
Débâcle de Lize Spit
Il leur a fallu longtemps avant de choisir un prénom : maman voulait "Tessie", papa tout autre chose, de préférence "Charlotte", à la rigueur "Lottie". En fin de compte, peut-être pour se faire pardonner, il s'est rangé à la proposition de maman. Tessie était un hommage.

A deux ans, elle a reçu le surnom de "crapoussin", un sobriquet que maman avait importé de sa région natale et qui désignait le petit dernier de la famille _ elle-même était l'aînée d'une fratrie au père tyrannique. Le mot avait quelque chose de pitoyable, faisait penser à des pioupious qui vont souiller un coin de la cage à poules et dorment dans un autre. Nous savions très bien qu'il n'avait pas été inspiré par la nostalgie, mais par le remords d'avoir choisi le prénom Tessie, ce que maman refusait d'admettre devant papa. Et pourtant, nous nous sommes tous mis à en faire usage : la langue était le seul aspect de sa jeunesse que maman évoquait avec fierté.



P.21
Commenter  J’apprécie          130
Renod   14 février 2018
Débâcle de Lize Spit
Au bout de six mois de conversation, il {son voisin} voulait aussi que je lui fasse des gâteries. Même si ça ne plaidait pas pour lui, je n'y voyais aucun inconvénient, à condition qu'il se lave d'abord le gland et que je puisse rester habillée.
Commenter  J’apprécie          110

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Je vous remercie de m'aider à trouver l'auteur ou l'autrice qui correspond au genre

Genre horreur, fantastique

Stephen King
Dominique Bona
John Le Carré
Anouck Laclos

16 questions
9 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..