AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.56 /5 (sur 65 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Sorel , le 21/07/1942
Biographie :

Louis Caron est un journaliste, romancier, conteur et scénariste québécois né à Sorel le 21 juillet 1942.

Il a exercé des métiers divers tel le journalisme jusqu'en 1976 avant de se dédier à la littérature. Ses premiers romans (Le Bonhomme Sept-Heures (1978), L'Emmitouflé (1977) ont vite fait la une des journaux en attirant le public et provoquant maintes critiques. Sa réputation de conteur et de grand écrivain populaire s'est simplement confirmée à la suite de ses nouveaux écrits.

Il a été l'un des scénaristes de la série télévisée Lance et compte de Réjean Tremblay

Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Louis Caron   (17)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Vidéo de Louis Caron


Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
Cielvariable   01 juin 2013
Le canard de bois de Louis Caron
Un bleu de fin de jour. La neige commençait à se tasser au pied de bouleaux. Bruno Bellerose finissait de couper des repousses sur le tracé d'un chemin qui n'avait pas servi depuis plusieurs années. C'était sur la concession des McBride, à une heure de marche du camp, à six heures de camion du plus haut relais de la forêt, à quatre heures d'autobus ensuite de La Tuque, la ville la plus au nord, puis à deux heures de train de Trois-Rivières, d'où il fallait encore prendre le Jean-Nicolet, un bon petit bateau blanc, pour traverser le fleuve jusqu'au Port Saint-François, après quoi il restait encore une bonne demi-heure de marche pour arriver à la maison du père, si jamais il vous prenait l'envie de rentrer chez vous.



Commenter  J’apprécie          30
Cielvariable   01 juin 2013
Le canard de bois de Louis Caron
Qu'est-ce que j'ai fait ?



Il ramassa sa poche : deux tranches de pain du midi, son couteau et des chaussettes au cas où il se serait mouillé les pieds.



- Qu'est-ce qu'il me veut, Gingras ?

Il y avait de l'air puisque Bruno faisait de la buée en expirant. Mais on n'entendait rien. Les troncs secs des bouleaux qui se frottaient et c'était tout. Bruno fourra sa hache dans sa poche de jute sur laquelle se lisait encore l'inscription " Potatoes - Product of New Brunswick ". Il fit deux pas. Il n'y avait pas encore assez de neige pour marcher avec des raquettes.



- A l'heure qu'il est j'achevais ma journée ! Il aurait pas pu attendre, Gingras ?



Bruno se mit à éclabousser du bleu partout en marchant. Derrière lui, les traces de ses pas dans la neige s'emplissaient de silence. Une heure avant d'arriver au camp !



S'il est pas content de mon ouvrage, Gingras, qu'il le dise ! Bruno s'arrêta au beau milieu du chemin. Rien que des épinettes, des sapins et des bouleaux. Il tira sa pipe de sa poche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
cafeaulait   14 septembre 2019
Le canard de bois de Louis Caron
Un récit extraordinaire dont la lecture coule facilement. Les personnages y sont

attachants et la brutale réalité de tout un peuple en lutte pour sa survie et son bonheur nous est contée dans un récit, en 3 tomes, qui a eu lieu entre 1835 et 1970. On revit, à travers les personnages, dont la famille Bellerose, la lutte des « Canadiens-Français » (comme on disait à l’époque) pour sortir de leur servitude. On découvre les Québécois de l’époque comme des bâtisseurs qui ont contribué à faire du Québec ce qu’il est aujourd’hui, et non trop souvent comme un peuple soumis qui ne savait pas se défendre. C’est un conteur qui m’a transportée tout au long des 3 tomes : Le canard de bois, Le coup de poing et La corne de brume.
Commenter  J’apprécie          20
Cielvariable   01 juin 2013
Le canard de bois de Louis Caron
Quand on est jeune, on dit tout ce qui nous passe par la tête. En vieillissant, on découvre que le silence est d'or.
Commenter  J’apprécie          30
TyJecyka   01 juillet 2012
Le canard de bois de Louis Caron
C'était comme si cette maison avait été sa mère, une mère qui ne vieillit pas. Il songea un instant à tous les Bellerose qui s'y étaient succédés. Il ne connaissait pas leur nom. Seule l'usure des marches de l'escalier témoignait de leur passage.
Commenter  J’apprécie          20
TyJecyka   01 juillet 2012
Le canard de bois de Louis Caron
Le fleuve respirait calmement. De grandes masses de joncs flottaient ici et là. Hyacinthe se laissait dériver vers les promesses de l'aube. Le fleuve allait dans le même sens. Le cours de ses pensées aussi.
Commenter  J’apprécie          20
cafeaulait   14 septembre 2019
L'emmitouflé de Louis Caron
Un autre roman historique qui se passe pendant la conscription au Canada lors de la guerre de 14-18. Les déserteurs sont nombreux car, comme Canadiens-Français, ils ne se sentent pas concernés par cette guerre qui se passe ailleurs. Ils ont leurs batailles au quotidien : survivre à la rude existence de gens pauvres qui travaillent durement la terre. C’est un récit bien ancré dans la réalité québécoise de l’époque et qui du même coup, m’a permis de mieux comprendre des moments importants de notre histoire.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   02 septembre 2017
Pour l'amour de Mathilde de Louis Caron
Aux yeux des Français devenus canadiens dans le Nouveau Monde, les Français de France étaient des gens de petite taille, empêtrés de gestes, le béret sur la tête et qui continuaient de parler pendant que l’on répondait à ce qu’ils venaient d’énoncer. En tout cas, il ne manquait que la baguette sous le bras à celui qui débarquait ce soir-là à Montréal pour incarner en tous points l’image que l’on se faisait de ses compatriotes dans le Nouveau Monde.
Commenter  J’apprécie          10
Bibliothecaire_systeme   26 octobre 2013
La corne de brume de Louis Caron
Le radeau avait la superficie d'une bonne petite église de village, mais toute ressemblance avec une nef s'arrêtait là. C'était essentiellement un assemblage de pièces de bois équarri à la hache. On faisait un cadre avec les troncs des plus grands arbres que la terre du Canada ait jamais portés et on garnissait l'intérieur de pièces de moindre dimension. À vrai dire, ce premier plancher était constitué d'une douzaine de petits radeaux reliés entre eux par de la fibre de bois tressée, qu'on insérait dans des trous pratiqués à l'aide d'une tarière à longue tige terminée par une barre horizontale que deux hommes manœuvraient en tournant. Cette technique d'assemblage permettait, au besoin, de fractionner l'ensemble pour franchir les passages étroits.



Sur la première rangée de pièces, c'était habituellement du pin, on en disposait transversalement une autre, du chêne quand il y en avait, puisque cette dernière essence ne flotte pas; on pontait ensuite le tout dans le sens des pièces du dessous et on déposait là-dessus une, deux ou trois cabanes munies de poignées de câbles et qui seraient les quartiers de l'équipage. Un toit de madriers reposant sur des piliers rudimentaires formait l'abri de cuisine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Cielvariable   01 juin 2013
Le canard de bois de Louis Caron
Bruno avait commencé son travail à la barre du jour, en bottines de feutre recouvertes de claques de caoutchouc, un bonnet d'étoffe sur la tête avec deux oreillettes de poil de lapin qui battaient l'air autour.



Seul. Bruno avait quinze ans. C'était en 1935.

Le bleu s'entrouvrit. C'était le gros Gagnon.

- Gingras veut te voir tout de suite !

Gagnon s'en retourna. Bruno était resté une patte en l'air.

Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Vous avez dit Cave?

Les caves du Vatican est une oeuvre signée?

Jacques Chardonne
François Mauriac
André Gide

8 questions
20 lecteurs ont répondu
Thèmes : pièce , maisons , sous-sol , littérature , adaptation , adapté au cinémaCréer un quiz sur cet auteur