AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.11 /5 (sur 376 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Nancy , le 07/09/1921
Mort(e) à : Rueil-Malmaison , le 16/09/2011
Biographie :

Lucien Jerphagnon est un philosophe, écrivain et universitaire.

À la libération, il entreprend des études de théologie et de philosophie et rejoint l’Abbaye de Meaux. Il entame un chemin de prêtrise qui le conduira à être ordonné prêtre le 29 juin 1950.

Il poursuit ses études à l’École des Hautes Études et rédige son mémoire pour l’obtention de son diplôme, en Sciences religieuses avec un spécialiste du Jansénisme et du mysticisme, Jean Orcibal .

Il enseigne la philosophie au grand séminaire de Meaux de 1951 à 1961, date à laquelle il choisit de quitter les ordres. En 1962, il épouse Thérèse Noir (1934-2015).

Il devient chargé de recherche au CNRS (1961-1965). Il enseigne la philosophie au lycée Janson-de-Sailly à Paris et devient maître de conférences à l’Université de Besançon (1966-1970). Lucien Jerphagnon enseigne l’histoire de la pensée antique et médiévale à l’Université de Caen (1970-1984). Il prend sa retraite en 1984.

Il est lauréat du Grand prix de l’Académie française pour son ouvrage "Vivre et philosopher sous les Césars" (1980) et lauréat de l’Académie des Sciences morales et politiques pour son édition des "Œuvres de Saint-Augustin" dans la Pléiade (1998-2002).

Il est l'un des membres fondateurs du Centre international d’études platoniciennes et aristotéliciennes d’Athènes.

Spécialiste de la pensée grecque et romaine, auteur de nombreux ouvrages, il a été correspondant de plusieurs revues scientifiques étrangères.

site officiel : https://www.lucienjerphagnon.com/

+ Voir plus
Source : LE FIGARO
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Lucien Jerphagnon / Raphaël Enthoven - Rencontre avec un érudit généreux
Citations et extraits (121) Voir plus Ajouter une citation
Lucien Jerphagnon
Lazlo23   28 avril 2017
Lucien Jerphagnon
On n'a pas le droit d'emmerder un lecteur qui ne vous a rien fait.
Commenter  J’apprécie          384
Piling   19 août 2008
Au bonheur des sages de Lucien Jerphagnon
incipit :

Il faut bien le reconnaître, on parle le plus souvent pour ne rien dire, ou dire des riens. Nécessités de la vie quotidienne, bien sûr, de l'implantation sociale. Enchaînement de répons dans la liturgie de la communication, contribution plus ou moins généreuse à la pérennité des milieux qu'on traverse au jour le jour.

Il arrive cependant qu'on ait quelque chose à dire, à quoi l'on tient. Ce peut être un message à délivrer, une information, un enseignement à dispenser, une plaidoirie, et d'autres choses encore dans lesquelles on s'implique plus ou moins. De façon plus intime, on peut parler parce qu'on voit là quelque intérêt ou bénéfice, ou encore parce qu'on est sous l'empire de quelque passion, voire d'une levée d'inhibition, in poculis, disait Cicéron, entre deux verres. On s'entend dire : "Ecoutez, je vais vous parler franchement..." L'adverbe, déjà, souligne l'exception, et l'interlocuteur s'inquiète du motif. Il peut d'ailleurs arriver qu'on soit sincère : "Que votre oui soit oui", disait Jésus. Cela s'est vu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
BazaR   04 février 2014
Histoire de la Rome antique : Les armes et les mots de Lucien Jerphagnon
[Relax67: Lucien Jerphagnon commente les légendes sur les premiers rois de Rome]

Il ne serait évidemment pas raisonnable de prendre au pied de la lettre ces légendes, dont on se trouva bien jusqu'au milieu du XVIIIe siècle... On serait pourtant mal inspiré de les rejeter en bloc, et cela pour deux raisons. D'abord parce que certains de leurs éléments ont trouvé dans l'archéologie moderne une confirmation. Mais surtout, à mon sens, parce qu'elles nous délivrent un enseignement plus important qu'on ne le pense souvent. L'ouvrage d'Alexandre Grandazzi, "la Fondation de Rome" (1991), l'a confirmé: entre le "tout est vrai" et le "tout est faux", il y a la conquête des certitudes partielles.
Commenter  J’apprécie          230
Drych   11 novembre 2013
Histoire de la Rome antique : Les armes et les mots de Lucien Jerphagnon
On manque de bonne vulgarisation. Trop de nos savants collègues la jugent aujourd'hui au dessous de leur génie. Pourtant, on écrit pour être compris et pas seulement de l'Institut.
Commenter  J’apprécie          210
JeanLouisBOIS   17 novembre 2012
De l’amour, de la mort, de Dieu et autres bagatelles de Lucien Jerphagnon
S’il me fallait absolument définir le malheur de l'époque présente, je serai tenté de dire: c'est de croire que le bonheur lui est dû. Le bonheur au sens où on l'entend: l'argent, le... sexe puisqu'on localise l'amour, le maximum de loisir. Bref, le malheur de notre temps est de s’être fait une trop courte idée du bonheur. (p.225).
Commenter  J’apprécie          200
Piling   31 janvier 2012
De l’amour, de la mort, de Dieu et autres bagatelles de Lucien Jerphagnon
Il n'y a d'amour vrai que dans la rencontre de deux êtres qui découvrent que l'autre est seul à être lui, dans l'éternité. À partir de ce moment, on n'est plus libre de soi ! L'amour nous fait craindre la mort de l'autre à chaque instant. Quand on fait un mariage d'amour, on promène une angoisse pour toujours. Mais si c'était à refaire, je le referais avec la même.
Commenter  J’apprécie          190
JeanLouisBOIS   17 novembre 2012
De l’amour, de la mort, de Dieu et autres bagatelles de Lucien Jerphagnon
Le bon professeur, c'est celui qui donne envie d'être un bon élève. (p.113).
Commenter  J’apprécie          200
mcheron   18 février 2012
De l’amour, de la mort, de Dieu et autres bagatelles de Lucien Jerphagnon
L'air du temps s'engouffre dans les esprits proportionnellement au vide qu'il y trouve, la culture constituant le seul filtre efficace.
Commenter  J’apprécie          161
Celkana   03 mars 2014
A l'école des Anciens : Portraits et préférences de Lucien Jerphagnon
Ainsi, la Cité heureuse a besoin de principes exacts selon lesquels fonctionner; ses dirigeants doivent se retirer de la foire aux opinions pour accéder à la pure objectivité, essentielle, immuable, guide et règle de toute pensée et de toute action.
Commenter  J’apprécie          130
kathy   19 septembre 2011
De l’amour, de la mort, de Dieu et autres bagatelles de Lucien Jerphagnon
«Depuis les origines jusqu’à nos jours, la vocation première de la philosophie a toujours été de promouvoir en l’homme la conscience de lui-même et du monde, afin de réaliser, en lui et autour de lui, ce que les Grecs appelaient eudaimonia et les Romains beata vita, autrement dit une vie harmonieuse parce que conforme à sa destinée, et heureuse parce qu’harmonieuse… »

Commenter  J’apprécie          120
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Un mot ... un philosophe

philosopher, c'est apprendre à mourir

Montaigne
Rousseau

10 questions
24 lecteurs ont répondu
Thèmes : philosophie , philosophe , philosophie antique , philosophie allemandeCréer un quiz sur cet auteur
.. ..