AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 4.02 /5 (sur 118 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Dès l’adolescence, Mady Flynn se passionne pour la criminologie et le profilage.

De ses connaissances en matière de tueurs en série naissent ses premiers polars, mais son grand projet était de réussir à allier deux genres que tout oppose en devenant auteure de dark romance.

page Facebook : https://www.facebook.com/DeathBattleTrilogie/

Source : www.harlequin.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Mady Flynn   (16)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (154) Voir plus Ajouter une citation
Ce n'est pas la thérapie que j'accepte, seulement la carte de Monopoly "Vous êtes libéré de prison".
Je la joue maintenant.
Commenter  J’apprécie          60
Il a pris cette part de moi, ma haine du monde, et se l'est appropriée. Maintenant, quand je le vois, c'est comme s'il voulait me punir, me faire du mal, me le faire regretter.
Commenter  J’apprécie          50
Je comprends que sur le mont Olympe il n’est nul besoin de se définir. Il n’existe pas d’homosexualité pour la simple raison qu’il n’est pas question d’hétérosexualité. Les individus sont spontanément bisexuels. Seule la société moderne nous oblige à nous définir et à nous placer dans une case. La notion de fidélité est également absente dans la Grèce antique. Chaque être est libre de laisser s’exprimer son corps.
Commenter  J’apprécie          40
Aussi loin que remonte ma mémoire, j'ai toujours voulu être psychiatre. La faute à Hannibal Lecter dont je ne me lassais jamais de suivre les aventures. Enfant, je m'ennuyais auprès de camarades que je qualifiais d' « ordinaires » car je savais déjà qu'un autre monde existait et que c'était dans celui-ci que je voulais évoluer au quotidien.
À trop regarder le Silence des Agneaux, mon esprit s'est façonné. J'ai toujours été fasciné par l'esprit humain, ses multiples facettes, les maladies mentales, l'hypnose, la suggestion. Je voulais tout savoir pour devenir, moi aussi, quelqu'un de spécial.
Je ne rêvais pas de guérir les malades mais plutôt de devenir le confident de ces personnalités singulières. Je voulais être le Watson d'un Sherlock, le Docteur Reid d'un esprit criminel, le Will Graham d'Hannibal.
Commenter  J’apprécie          20
Je suis heureuse dans la vie, mais certainement comblée. Aussi longtemps que mon cœur et mon esprit s’affronteront, je ne pourrai avancer en toute sérénité. Le pessimisme que Glenn perçoit dans le choix des mots que j’utilise vient d’une tristesse grandissante quand je pense à ce qui se passera lorsque j’abandonnerai mon professeur. 
Face à lui, alors qu’il s’est levé pour s’adosser à son bureau, à moins d’un mètre de moi, j’ai l’atroce sensation de l’avoir perdu. 
Bien que je m’épanouisse chaque jour un peu plus dans les bras de mon petit ami, prenant confiance et assurance, une partie de mon cœur y croit encore.
— J’essaie de m’appliquer, expliqué-je simplement. Et je travaille mieux mes plans. Je me laisse moins déborder pour éviter les digressions.
— Parfois, il est bon aussi de suivre son instinct et d’aller au bout de ses idées. Surtout en philosophie...
— Où il n’existe pas de vraie réponse, terminé-je à sa place.
Il me sourit, ce qui est sûrement sa façon d’acquiescer. Il m’a remarquée et sait reconnaître mon travail, ce qui ravive en moi de vieux espoirs que je voulais enfouir. Lorsque Glenn Miller me parle, plus encore quand il me complimente comme maintenant, mon corps semble si léger et la vie rayonne. Le monde n’est alors plus tout à fait le même. Que la Terre soit plate ou ronde ne fait aucune différence. Glenn n’a qu’à me sourire pour que je me sente le courage et la force d’une Amazone. Sauf évidemment quand il choisit de discuter d’un sujet qui fâche…
Commenter  J’apprécie          00
Et comme c’est bon d’être dans cette position, de le sentir cogner mon point G ! Chaque centimètre carré de ma peau est recouvert par la sienne, c’est ainsi que je peux savourer ses délicieuses ondulations au-dessus de moi. Il est agile, précis, rapide, et je voudrais tellement qu’il y ait un miroir en face de nous pour le voir bouger.
Son torse est aussi glissant que mon dos, et je sens que mes bras ne supporteront bientôt plus la position.
Mes cuisses tremblent de fatigue, mon ventre se creuse, le plaisir va atteindre son paroxysme dans quelques secondes.
— Jouis, souffle-t-il sur ma nuque. Jouis maintenant.
Il ne me laisse pas le choix, encore une fois, puisque ses doigts cessent leur stimulation pour pincer légèrement mon clitoris.
Mes coudes cèdent, mes bras plient. Je le laisse me pénétrer puis quitter mon corps alors que de puissantes contractions resserrent l’étreinte autour de son sexe.
J’éponge mon front sur l’oreiller avant de tourner la tête pour le regarder.
— Rejoins-moi maintenant.
Commenter  J’apprécie          00
Ce qui me tracasse et m’obsède, il est bien placé pour le comprendre en tant qu’agrégé de philosophie. Mais savoir qu’il est la raison de mon trouble… il ne pourrait pas l’entendre. Il semble si confiant et il est si près de moi maintenant qu’il paraît évident que Glenn n’a jamais rien deviné. Si j’invente souvent des signes, lui ne les voit pas. Il ne se doute pas de l’effet qu’il produit sur moi. Je dois lutter de toutes mes forces pour ne pas trembler quand ses yeux me sondent avec une troublante intensité.
Le professeur voudrait que j’aie assez confiance en lui pour me confier, mais ce que j’ai à dire, il ne pourra pas le comprendre. Alors, comme d’habitude, comme devant tout le monde, je vais me taire et adopter mon sourire rassurant. 
Il a raison, il va falloir que je me remue avant que mes amis et tous les élèves de ce lycée ne se rendent compte que mon état est critique. Je suis une cause perdue... quoique.
Commenter  J’apprécie          00
Il s’agit bien de la vérité, même si je lui mens. Quel paradoxe quand on y réfléchit ! Je n’ai jamais pensé à Matt, à ses sentiments, et n’ai jamais considéré, non plus, qu’il puisse m’apprécier autant. Car ça ne faisait aucune différence, puisque mon cœur à moi était pris, scellé.
— Alors, de quoi tu as peur ?
Je hausse les épaules et reste muette, ce qui l’encourage à se lever pour venir s’asseoir sur la banquette à côté de moi. Il passe doucement un bras autour de ma taille pour me rapprocher encore un peu plus de lui. Savoir qu’il n’a pas de concurrence semble l’avoir ragaillardi. Il caresse doucement mon flanc et je remue, légèrement gênée par ses caresses.
Commenter  J’apprécie          00
« - Ne laisse plus jamais te dicter ce que tu dois faire. Ou ce que tu es. »
« J’ai longtemps cru devoir m’en sortir seule, pour ne pas faire vivre un enfer à ceux qui me tendaient la main.
Sans le lieutenant Miller pour me soutenir dans cette aventure.
Sans Matt pour croire en moi depuis le premier jour.
Sans Rose qui m’a accompagnée toutes ces années.
Et sans Brian qui a tout changé. »
«  – Promets-moi d’être heureuse.
– Ne t’en va pas… […]
– Je ne t’oublierai jamais, promet-il. »
« L’homme désire passionnément deux choses :
Le danger et le jeu.
C’est pourquoi il court après la femme,
Le jouet le plus dangereux. »
Commenter  J’apprécie          00
C’est dingue parfois comme on peut oublier de prendre des notes lorsque sa voix s’élève. Se cachant derrière une barbe noire très fournie, je fixe ses lèvres, et me laisse complètement absorber par ses récits. 
« La philosophie n’est pas quelque chose qui s’apprend, ça se vit… », nous a dit Monsieur Miller, le premier jour de cours. C’était il y a quelques semaines, presque deux mois, et, évidemment, je n’ai pas oublié. Un long nez pointu, des yeux aussi noirs que sa barbe et ses cheveux, des bras que l’on aimerait sentir nous enserrer. Il dégage un parfum fortement épicé que je rêverais de sentir jusqu’à l’overdose.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Quiz Harry Potter (difficile:1-7)

De quoi la famille Dursley a-t'elle le plus peur?

des voisins curieux
des hiboux
de Harry
de tout ce qui peut les faire paraître étranges

20 questions
6346 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur