AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.64 /5 (sur 3402 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Poole, Dorset , le 19/10/1931
Mort(e) à : Cornouailles , le 12/12/2020
Biographie :

John le Carré, de son vrai nom David John Moore Cornwell, est un romancier britannique.

Il a étudié à l'université de Berne en Suisse de 1948 à 1949 et à l'université d'Oxford au Royaume-Uni, puis enseigna quelque temps au collège d'Eton avant de rejoindre le Foreign Office pendant cinq ans. Il a été recruté par le MI6 alors qu'il était en poste à Hambourg, il écrivit son premier roman "L'Appel du mort" ("Call for the Dead") en 1961, étant toujours en service actif. Sa carrière au sein du service de renseignement britannique prit fin après que sa couverture fut compromise par un agent double, Kim Philby, œuvrant pour le KGB.

Durant les années 1960, il a commencé à écrire des romans sous le pseudonyme de John Le Carré. Son troisième roman "L'espion qui venait du froid" ("The Spy who Came in from the Cold", 1963) est devenu un best-seller international et demeure l'une de ses œuvres les plus connues, adaptée au cinéma en 1965 avec Richard Burton dans le rôle principal. Il a obtenu le Prix Edgar Allan Poe - Meilleur roman 1965.

En vingt-trois livres, Le Carré est devenu le maître incontesté du roman d'espionnage british. Il est l'auteur de nombreux romans se déroulant dans le contexte de la Guerre froide. Le Carré a trouvé, après la fin de la Guerre froide, à élargir son inspiration vers des sujets plus contemporains. Dix de ses romans ont été adaptés au cinéma et deux autres en série TV : "Le Directeur de nuit" ("The Night Manager", 2016) et "La petite fille au tambour" ("The Little Drummer Girl", 2018).

En 2017, John le Carré publie un nouveau polar, "L’Héritage des espions" ("A Legacy of Spies"). Cet ouvrage est la suite de "L’Espion qui venait du froid".

Son fils Nicholas Cornwell (1972) est un écrivain de science-fiction et de fantasy, connu sous le pseudonyme de Nick Harkaway.

Depuis "La Maison Russie" ("The Russia House", 1989), ses ouvrages sont traduits en français "à quatre mains" par l'ancienne chanteuse de jazz Mimi Perrin (1926-2010), qui fonda le groupe vocal les Double-Six, et sa fille, Isabelle.

site officiel : https://www.johnlecarre.com/

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de John Le Carré   (42)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

"Retour de service" de John le Carré lu par François Berland I Livre audio

Podcasts (5) Voir tous


Citations et extraits (691) Voir plus Ajouter une citation
John Le Carré
Nastie92   20 octobre 2018
John Le Carré
Commencer par "Le chat s'assoit sur un tapis", ça n'est pas une histoire, mais "le chat s'assoit sur le tapis d'un chien", ça c'est le début d'une histoire.

(La grande librairie, 12 avril 2018)
Commenter  J’apprécie          380
patrick75   02 octobre 2012
La taupe de John Le Carré
"Jésus-Christ n'en avait que douze, vous savez, et l'un deux était un agent double".
Commenter  J’apprécie          380
iris29   13 juillet 2016
Un traître à notre goût de John Le Carré
" On achète un beau terrain , généralement sur la côte , Billy . On paie cash et on construit un complexe hôtelier cinq étoiles luxe . Voire plusieurs . En cash . Et si on a la place , on ajoute une cinquantaine de bungalows . On fait venir tout ce qu'il y a de mieux en meubles , en vaisselle, en porcelaine, en linge . A partir de là , vos hôtels et bungalows sont complets . Sauf qu'il n'y vient jamais aucun client , vous comprenez . Si une agence de voyage appelle , vous dites : désolé , on est complets . Chaque mois, un fourgon blindé va à la banque déposer tout l'argent liquide dégagé par les locations de chambres et bungalows, les restaurants , les casinos et les bars . Au bout de deux ans , vos complexes sont idéalement positionnés pour être vendus avec un bilan commercial parfait .
Commenter  J’apprécie          300
Krout   31 janvier 2017
Le tunnel aux pigeons de John Le Carré
dans les derniers jours avant la chute de Phnom Penh : Yvette (Pierpaoli) emmène toute une troupe d'orphelins khmers au consulat français et exige un passeport pour chacun.

"Mais à qui sont-ils, ces enfants ? s'indigne l'officiel consulaire ainsi assiégé.

- A moi. Je suis leur mère.

- Mais ils ont tous le même âge !

- J'ai accouché de plusieurs quadruplés, espèce d'imbécile !"

Mouché, sinon complice, le consul demande à connaître leur nom. Yvette ne se fait pas prier : "Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi..."
Commenter  J’apprécie          280
palamede   14 décembre 2020
Un traître à notre goût de John Le Carré
Une photo d'identité de la police en noir et blanc : face et profil, deux yeux au beurre noir, les lèvres fendues et enflées de celui qui vient de faire des aveux spontanés.
Commenter  J’apprécie          270
John Le Carré
Nastie92   15 novembre 2018
John Le Carré
− Monsieur Hitchcock, combien de temps un baiser doit-il durer à l'écran ?

− Oh, vingt minutes.

− Ah, c'est un très long baiser, monsieur Hitchcock !

− Oui. Mais au début, j'ai placé une bombe sous le lit.

(La grande librairie, 12 avril 2018)
Commenter  J’apprécie          260
patrick75   17 décembre 2012
L'espion qui venait du froid de John Le Carré
Alors il eut la révélation de ce que Liz lui avait donné, de ce qu'il lui faudrait à tout prix retrouver s'il lui arrivait de retourner en Angleterre: ce souci des petits détails de l'existence, cette foi dans la vie quotidienne, cette simplicité qui vous faisait déchiqueter menu un bout de pain dans un sac de papier pour aller sur la plage le jeter aux mouettes.

C'était cela qui lui manquait, à lui, cette faculté de s'attacher à des banalités. Que ce fût du pain pour les mouettes, ou l'amour, il retournerait en Angleterre le chercher.
Commenter  J’apprécie          240
Pecosa   03 février 2020
La Petite fille au tambour de John Le Carré
Son plus bel exploit, il l'avait réussi à La Loubianka, en fabriquant de faux documents pour des codétenus, à partir de vieux numéros de la Pravda, qu'il pilonnait pour obtenir de la pâte à papier.
Commenter  J’apprécie          250
iris29   12 juillet 2016
Un traître à notre goût de John Le Carré
Le gouvernement déconne à pleins tubes , la moitié des fonctionnaires sont partis en pause déjeuner , les Affaires étrangères sont à peu près aussi utile qu'une branlette , le pays est fauché comme les blés et les banquiers nous tirent notre fric avec un joli bras d'honneur . Qu'est ce qu'on est sensés faire ? On va pleurer dans les jupes de Maman ou on met les mains dans le cambouis ?
Commenter  J’apprécie          2410
Sachenka   24 mai 2015
L'espion qui venait du froid de John Le Carré
La Paix, la Liberté, l'Égalité... c'étaient des faits. Bien entendu. Et l'Histoire... [...] La vérité existe en dehors des gens, c'est prouvé par l'Histoire, l'individu doit se soumettre, se laisser broyer par elle au besoin.
Commenter  J’apprécie          240

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

L'espion qui venait du froid

"L'espion qui venait du froid" est un roman d'espionnage signé...

Frederick Forsyth
Jack Higgins
Graham Greene
John le Carré

10 questions
63 lecteurs ont répondu
Thème : L'espion qui venait du froid de John Le CarréCréer un quiz sur cet auteur

.. ..