AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.87 /5 (sur 163 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Charleville-Mézières , 1900
Mort(e) à : Davos , le 06/01/1934
Biographie :

Issue d'une famille lorraine, Marcelle Sauvageot partage la condition des « réfugiés de l'Est », expatriés lors des grands remous de la Première Guerre mondiale. Avec les siens, elle habite successivement Bar-le-Duc, Troyes, Paris et Chartres, avant de rentrer à Paris à la fin de 1918, après l'armistice, et d'y préparer l'agrégation de lettres.

C'est à cette époque qu'elle fait la connaissance de René Crevel (1900-1935) et de Jean Mouton (1899-1995), tous deux sorbonnards, avec qui elle lie une amitié durable. Une fois agrégée, elle part pour Charleville afin d'enseigner la littérature au collège de garçons.

Mais le malheur la frappe à la fleur de l'âge. Elle n'a que la mi-vingtaine lorsqu'elle tombe malade de la « peste blanche », la tuberculose et qu'elle amorce une série de longs séjours annuels en sanatorium : d'abord Tenay-Hauteville, dans l'Ain, qui forme le cadre spatial de "Laissez-moi", son œuvre unique ; plus tard Davos, en Suisse, où elle s'éteint quelques années plus tard.
+ Voir plus
Source : www.nuitblanche.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
La Règle du jeu publie tout le long du Festival, une série de vidéos avec des comédiens, metteurs en scène et auteurs rencontrés à Avignon. Retrouvez aujourd'hui les réponses de Claire Chazal. La fameuse journaliste est aussi une passionnée de théâtre qui a notamment interprété sur la scène du Petit Théâtre de Paris "Laissez-moi" de Marcelle Sauvageot (2007) et "Le Journal d'Helen" au Petit Montparnasse (2008). Elle confie à Charly Clovis et à Christine Angot ce que représente pour elle monter sur scène.
Podcasts (1)

Citations et extraits (93) Voir plus Ajouter une citation
Marcelle Sauvageot
Ladybirdy   09 mai 2019
Marcelle Sauvageot
Vous pouvez tout faire, penser ou croire, posséder toute la science du monde, si vous n’aimez pas, vous n’êtes rien.
Commenter  J’apprécie          657
Malaura   12 mars 2012
Laissez-moi de Marcelle Sauvageot
Notre amitié sera une très jolie chose à l'avenir; nous nous enverrons des cartes postales pendant nos voyages et des bonbons en chocolat au Nouvel An. Nous nous ferons des visites; nous prétendrons être ce que nous croyons être et non pas ce que nous sommes; nous nous dirons beaucoup de "merci", "excusez-moi", des mots aimables que l'on dit sans penser. Nous serons des amis. Croyez-vous que ce soit nécessaire?
Commenter  J’apprécie          360
Malaura   13 mars 2012
Laissez-moi de Marcelle Sauvageot
J’essayais de garder un petit appui en dehors de vous, afin de pouvoir m’y accrocher le jour où vous de m’aimeriez plus. Ce petit appui, ce n’était pas un autre, ce n’était pas un rêve, ni une image. C’était ce que vous appeliez mon égoïsme et mon orgueil ; c’était moi que, dans la souffrance, je voulais pouvoir retrouver.
Commenter  J’apprécie          340
GabySensei   19 mai 2020
Laissez-moi de Marcelle Sauvageot
J'essayais de garder un petit appui en dehors de vous, afin de pouvoir m'y accrocher le jour où vous ne m'aimeriez plus. Ce petit appui, ce n'était pas un autre, ce n'était pas un rêve, ni une image. C'était ce que vous appeliez mon égoïsme et mon orgueil ; c'était moi que, dans la souffrance, je voulais pouvoir retrouver. Je voulais pouvoir me serrer moi-même sur moi, seule avec mon mal, mes doutes, mon manque de foi. Dans la détresse, c'est parce que je me sens, que j'ai la force de continuer. Si tout change, si tout me fais mal, je suis moi avec moi-même. Pour que je me sois perdue, il aurait fallu que je fusse sûre de n'avoir plus besoin de moi.



(P45-46)
Commenter  J’apprécie          20
GabySensei   19 mai 2020
Laissez-moi de Marcelle Sauvageot
Rien n'est plus attachant que les faiblesses et les défauts : c'est par eux que l'on pénètre l'âme de l'être aimé, âme constamment cachée par le désir de paraître semblable à tout le monde.



(P43)
Commenter  J’apprécie          30
GabySensei   19 mai 2020
Laissez-moi de Marcelle Sauvageot
Partout où j'étais, vous étiez en moi. Vous vous posiez devant mes sensations. Elles étaient tristes parce que vous n'étiez pas là. J'essayais de les garder avec tous leurs détails pour vous les apporter presque brutes. N'avez-vous jamais senti la passion que je mettais à tenter de vous les faire vivre ? Je pensais à vous avoir toujours avec moi pour que vous sentiez ce que je sentais, pour que rien de moi n'ait lieu en votre absence : la lueur du soleil dans mes yeux, l'attitude de mon corps dans une danse... [...] J'ai voulu faire plus de choses, toujours plus de choses, pour vous apporter cet accroissement de ma richesse.



(P54-55)
Commenter  J’apprécie          10
isabiblio   02 juillet 2010
Laissez-moi de Marcelle Sauvageot
Rien n’est plus attachant que les faiblesses et les défauts : c’est par eux que l’on pénètre l’âme de l’être aimé, âme constamment cachée par le désir de paraître semblable à tout le monde.
Commenter  J’apprécie          160
GabySensei   19 mai 2020
Laissez-moi de Marcelle Sauvageot
Et ce qui me fait souffrir, ce n'est pas tant la mort d'un amour que celle d'un être vraiment vivant que nous avions créé l'un et l'autre, que peut-être moi j'avais créé seule... Cet être était une union de vous et de moi, tels que nous nous voulions l'un l'autre.



(P116)
Commenter  J’apprécie          10
fabienne2909   16 février 2013
Laissez-moi de Marcelle Sauvageot
Quand une souffrance est inconnue, on a plus de force pour lui résister, car on ignore sa puissance : on ne voit que la lutte et on espère qu'une vie plus pleine reprendra plus tard. Mais quand on sait, on voudrait lever les mains pour crier grâce et dire avec une stupeur fatiguée : "Encore !" On voit d'avance toutes les phases douloureuse par où il faudra passer et on sait qu'après il y a le vide.
Commenter  J’apprécie          140
GabySensei   19 mai 2020
Laissez-moi de Marcelle Sauvageot
Pour que je me sois perdue, il aurait fallu que je fusse sûre de n'avoir plus besoin de moi.



(P46)
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Triangles amoureux: on recherche le troisième point.

Carmen, Don José, ...

Almaviva
Catherine
Christian
Escamillo
Forcheville
Lancelot
Mathilde de La Mole
Santos Iturria

16 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : triangle amoureux , littérature , théâtre , opéra , cinemaCréer un quiz sur cet auteur