AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.98 /5 (sur 84 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Sedan , le 04/12/1926
Biographie :

Michel Duchein est un archiviste, historien et angliciste français.

Il est également traducteur.

Diplômé de l’École des chartes, il a été Inspecteur général honoraire des Archives de France.

Il a écrit plusieurs biographies consacrées à divers souverains britanniques, principalement de la maison Tudor et Stuart.

Il est l'auteur de biographies remarquables parues chez Fayard: Marie Stuart, Élisabeth d'Angleterre, pour laquelle Duchein obtient le Grand Prix de l'Académie Française, Le Duc de Buckingham et Les derniers Stuarts, 1660-1807).

Sous le pseudonyme de Marc Daniel, il est l'auteur de nombreux articles parus dans la revue parisienne Arcadie.


Source : www.rivapublishers.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Michel Duchein   (19)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
Fifrildi   09 août 2017
Histoire de l'Écosse de Michel Duchein
On sait que L'Etrange Cas du docteur Jekyll et de Mr Hyde, histoire d'un dédoublement de personnalité, a été inspiré par un fait divers authentique d'Edimbourg, celui du diacre Brodie, personnage respectable, qui la nuit se transformait en voleur et en assassin. Brodie fut pendu en 1788.
Commenter  J’apprécie          181
Fifrildi   06 août 2017
Histoire de l'Écosse de Michel Duchein
Les rois des Scots ont été intronisés à Scone, près de Perth, depuis 877 ou 878 au moins ; ce lieu était, de temps immémorial, le siège des rois pictes. Le chroniqueur écossais John of Fordun écrit au XIVe siècle : "aucun roi ne peut régner en Ecosse s'il ne s'est d'abord assis sur la pierre conservée avec respect en l'église de l'abbaye de Scone"... : c'est donc, pour l'Ecosse, la pierre de la Destinée.
Commenter  J’apprécie          143
Fifrildi   07 août 2017
Histoire de l'Écosse de Michel Duchein
D'autres lois interdirent dans les Highlands la possession et l'usage des armes de guerre, le port du kilt et du tartan, la pratique de la cornemuse. Pour plus de trente ans, ces signes extérieurs de celtisme devinrent clandestins, jusqu'à ce qu'une nouvelle loi les autorise à nouveau en 1782.



[L'après Culloden (1746)]
Commenter  J’apprécie          120
gelinasguy14   01 septembre 2014
Marie Stuart de Michel Duchein
Mais les circonstances de la mort de Darnley changeaient tout. Bothwell n'était pas un noble parmi d'autres, plus loyal peut - être et plus capable que la plupart: il était, à tort ou à raison, le principal suspect du meurtre; et dès lors, il devait être le dernier que Marie pût songer à épouser. Un tel mariage, en temps de paix, aurait été à tout le moins difficile -on se rappelle les critiques auxquelles avait donné lieu le choix de Darnley, qui pourtant avait du sang royal dans les veines: que dire, dès lors, ďun simple sujet, si noble que fût la race des Hepburn?
Commenter  J’apprécie          60
Fifrildi   01 août 2017
Histoire de l'Écosse de Michel Duchein
Les six décennies qui s'écoulent de la mort d'Alexandre III au traité de Berwick sont essentielles dans l'histoire de l'Ecosse ; elles sont encore présentes de nos jours, au plus profond de la mémoire collective du pays et contribuent, plus que toute autre période de l'Histoire, à alimenter la conscience nationale écossaise.
Commenter  J’apprécie          60
Fifrildi   01 août 2017
Histoire de l'Écosse de Michel Duchein
Un événement familial inattendu s'était produit, le 5 mars 1324 : à l'âge de quarante ans, la reine d'Ecosse Isabelle donna naissance à un fils, prénommé David.



[ Isabelle de Mar (la première épouse de Robert Bruce) est morte en 1296. La mère du futur roi David II est sa deuxième épouse : Elizabeth de Burgh :/ ]
Commenter  J’apprécie          50
gelinasguy14   02 février 2015
Jacques Ier Stuart de Michel Duchein
Cependant, en Europe la tension entre pays catholiques et pays protestants ne cessait de croître, en raison du grand mouvement de reconquête catholique dont la papauté, les jésuites et les Habsbourg s'étaient fais les champions. En Allemagne, l'équilibre entre les deux religions était à la merci du moindre incident. Celui-ci see produisit en 1609, lorsque le duc de Clèves et Juliers, catholique, mourut en laissant des héritiers protestants, dont les droits étaient juridiquement contestables et contradictoires.

Page 306
Commenter  J’apprécie          41
gelinasguy14   05 février 2015
Jacques Ier Stuart de Michel Duchein
La description de Jacques 1er faire par Bentivoglio est sans doute la plus complète, et aussi la plus vivante, de toutes celles de cette époque. Elle était destinée à l'information du pape qui, à cette date, était engagé contre le roi d'Angleterre dans l'âpre querelle dont nous avons déjà parlé à propos du serment d'allégeance exigé des catholiques du royaume. Elle n'est donc pas suspecte d'excès de sympathie.

Page 315
Commenter  J’apprécie          30
DOGONColas   08 juillet 2019
Histoire de l'Écosse de Michel Duchein
Les opinions publiques, au Nord comme au Sud, étaient majoritairement hostiles, par réflexe nationaliste - on n'efface pas aisément quatre siècle et plus d'hostilité historique. Les Anglais voyaient se profiler l'invasion de leur pays par un flot de "mendiants" écossais ; les Écossais se voyaient colonisés, privés de la maîtrise de leur propre destin. La lecture des débats de 1706 est étonnamment évocatrice, pour des Européens de la fin du XXe siècle, des arguments invoqués pour ou contre l'Union européenne en ses différentes phases, libre circulation des accords de Schengen, création de la monnaie unique, pouvoirs des institutions communautaires, politique économique commune, montants compensatoires, principe de subsidiarité : tout cela, sous d'autres noms, est présent dans les discussions anglo-écossaisses précédant l'union.



Reprise des négociations pour l'union, 1706
Commenter  J’apprécie          20
gelinasguy14   08 février 2015
Jacques Ier Stuart de Michel Duchein
Dans ce cadre, les fêtes et les cérémonies revêtirent très vite une somptuosité jusqu'alors inconnue. Après les longues années de pénurie en Écosse, il est évident que Jacques 1er était pris, maintenant qu'il était le maître d'immenses ressources, d'une fringale de luxe et de confort. Le contraste avec Élisabeth était, pour les contemporains, d'autant plus frappant que, dans ses dernières années, la vieille reine était devenue de plus en plus avare.

Page 320
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

I ou Y ❓❓

Cochez la bonne orthographe

symphonie
symphonye
simphonie
simphonye

15 questions
53 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , orthographeCréer un quiz sur cet auteur

.. ..