AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.81 /5 (sur 310 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Limoges , 1967
Biographie :

Murielle Magellan est une écrivain, scénariste, dramaturge et metteur en scène.

Après une formation de chanson (Studio des Variétés), de comédienne (École du théâtre national de Chaillot), et universitaire (maîtrise de Littérature moderne), elle s'est consacrée à l'écriture sous ses diverses formes, et à la mise en scène de spectacle vivant.

En 2002, sa pièce "Pierre et Papillon (ou l'histoire d'un amour décalé)" reçoit le prix Cinéâtre Fondation Beaumarchais, fait un succès en Avignon off, et est reprise à Paris dans la petite Salle du théâtre des Mathurins.

En 2007, elle publie son premier roman chez Julliard : "Le Lendemain Gabrielle". En 2011, elle publie son deuxième roman chez Julliard, "Un refrain sur les murs" (Prix Gael Magazine, Prix Horizon du Deuxième Roman).

Parallèlement, elle co-écrit pour France 2 "Petits meurtres en famille", réalisé par Edwin Baylee, avec Elsa Zylberstein, Bruno Todeschini, Antoine Duléry qui reçoit le Globe de Cristal 2006.

Pour le cinéma, elle co-écrit avec Francis Huster l'adaptation du film "Umberto D" (1962) de Vittorio de Sica, avec Jean-Paul Belmondo, sortie en janvier 2009 sous le titre "Un homme et son chien".

Son troisième roman, "N'oublie pas les oiseaux" (2014), parle de sa relation avec le metteur en scène Francis Morane. Il est sélectionné par le Prix Lire-RTL 2014 et première liste du Prix Orange 2014.

Elle co-écrit "Sous les jupes des filles", réalisé par Audrey Dana, en 2014.

Elle est par ailleurs co-scénariste de "Une famille à louer" (2015) réalisé par Jean-Pierre Améris, avec Benoit Poelvorde et Virginie Effira et voit sa pièce "L'Éveil du Chameau" adaptée au cinéma par Anne Giafferi, sous le titre "Ange et Gabrielle" (2015), avec Patrick Bruel et Isabelle Carré.

En 2016 parait chez Julliard son 4e roman "Les Indociles", sélectionné par le Prix de La Closerie Des Lilas 2016.

En 2018, elle adapte le roman "Illettré" de Cécile Ladjali, pour le réalisateur Jean-Pierre Améris. Le téléfilm est sélectionné au Festival de la fiction de La Rochelle et diffusé sur France 3.

+ Voir plus
Source : www.spectacles.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Murielle Magellan   (10)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Une jeune serveuse sans instruction devient pour quelques semaines le « chauffeur particulier » d'un magistrat misanthrope. Cohabitation explosive ou rencontre providentielle ? • • • Marie vit de son maigre salaire de serveuse. D'un milieu défavorisé, elle n'a pas eu la chance d'étudier, contrairement à Alexandre, garçon brillant et beau parleur dont elle est très éprise. Malgré leur attirance réciproque, un fossé culturel transparaît dès la première nuit passée ensemble. Après l'avoir maladroitement humiliée, Alexandre finit par ne plus lui donner signe de vie. Blessée, Marie retrouve le jeune homme et, dans son emportement, l'insulte, le pousse et le fait chuter violemment. Elle passe alors en comparution immédiate et se retrouve condamnée à des dommages et intérêts ainsi qu'à l'interdiction formelle de l'approcher. Habitué du bar où travaille Marie, le juge qui a prononcé la sentence lui propose alors un marché : qu'elle lui serve de chauffeur pendant quelques mois, le temps de combler son découvert. Durant ces trajets, d'abord silencieux, finit par se nouer timidement une relation d'amitié entre le juge taciturne et la jeune fille cabossée par la vie... Changer le sens des rivières met en scène la confrontation de deux mondes habituellement étanches. En faisant tomber les barrières sociales, cette fable urbaine décrit la magie de l'éveil intellectuel et la naissance d'un lien entre deux personnages écorchés vifs, qui ne devront leur salut qu'à leur rencontre improbable. • • • Depuis son premier roman, le Lendemain Gabrielle, paru en 2007, Murielle Magellan a publié Un refrain sur les murs (2011), N'oublie pas les oiseaux (2014) et Les Indociles (2017), tous aux Éditions Julliard. Changer le sens des rivières est son cinquième roman.

+ Lire la suite

Citations et extraits (149) Voir plus Ajouter une citation
Cancie   24 novembre 2019
Changer le sens des rivières de Murielle Magellan
Aujourd'hui, les tendres cabossés sont des has been. le monde aime les carnassiers, les femmes et les hommes en colère. Il faut "être en guerre". On n'écoute que ceux-là, les battants, leur rage à peine dissimulée est perçue comme une qualité pour survivre et gagner. On associe la douceur à la faiblesse. Comme si les doux ne pouvaient pas aller au combat de la vie.
Commenter  J’apprécie          410
Cancie   24 novembre 2019
Changer le sens des rivières de Murielle Magellan
Cette tristesse n'a rien à voir avec le malheur. C'est une tonalité plus qu'un résultat, comme un mode mineur n'empêche en rien la beauté d'une œuvre. Nul n'est tenu à la joie.
Commenter  J’apprécie          250
latina   13 novembre 2019
Changer le sens des rivières de Murielle Magellan
Notre époque a honte de la douceur. Aujourd’hui, le monde aime les carnassiers, les femmes et les hommes en colère. Il faut « être en guerre ». On n’écoute que ceux-là, les battants, leur rage à peine dissimulée est perçue comme une qualité pour survivre et gagner. On associe la douceur à la faiblesse. Comme si les doux ne pouvaient pas aller au combat de la vie. Quel est le jury stupide qui décrète que le chaud et le froid valent mieux que le tiède ? J’admire ceux-là qui passent entre les gouttes de cette nouvelle mode : en vouloir à la terre entière !
Commenter  J’apprécie          2312
Krout   30 décembre 2016
Les indociles de Murielle Magellan
Tu es dans mes pensées comme une rencontre essentielle de ma vie ; non pas qu'elle soit mieux maintenant qu'avant, mais elle est ma vie. Je ne regrette rien. Je ne suis pas ta victime, je le sais désormais. Etais-je un être perdu ? As-tu abusé de moi ? Non. J'ai avancé en conscience. [...] Olympe, belle femme indocile, malgré tout ce qui nous sépare, je voulais t'écrire : merci.
Commenter  J’apprécie          221
blandine5674   15 août 2020
Changer le sens des rivières de Murielle Magellan
- On ne choisit pas d’aimer. C’est aimer qui te choisit.
Commenter  J’apprécie          230
Krout   28 décembre 2016
Les indociles de Murielle Magellan
Khalia a ressenti mille fois, dans sa chair, le regard pollué par ces quelques mots : " Je suis gitane." Elle est toute en nuances et n'en a jamais voulu à ceux qui faisaient des raccourcis faciles, pariant sur le travail du temps et de la connaissance pour les faire bouger de leurs lignes bien campées.
Commenter  J’apprécie          200
fertiti65   06 mars 2020
Changer le sens des rivières de Murielle Magellan
Tous ces sujets surprennent Marie, mais elle ne s'y attarde pas. D'autant que la seule fois où elle a questionné le juge sur un mot qu'elle ne comprenait pas, il lui a répondu "Tu chercheras", ce qu'elle n'a jamais fait, bien sûr. D'abord parce qu'elle a oublié de chercher, puis parce qu'elle a oublié le mot qu'il fallait chercher.
Commenter  J’apprécie          190
Cricri124   14 septembre 2021
Géantes de Murielle Magellan
Paul accepte mal de voir trainer en piles les bouquins attrape-poussière que sa femme affectionne tant. […] Le fait est que les livres s’entassent en monticules au pied du canapé, sur le secrétaire japonisant du salon, dans les toilettes, sans parler des tables de nuit ou de la commode en bois de manguier, créant de petites tours de papiers ultra-citadines, au point que Laura a reconnu un jour : « On dirait Tokyo en miniature. » (p155)
Commenter  J’apprécie          70
Cricri124   13 septembre 2021
Géantes de Murielle Magellan
Le regard de Paul a fui vers l’extérieur et les rosiers. Cette image n’a fait que renforcer sa tristesse. Sa femme n’est plus une rose dans un vase dont il faut prendre soin, elle est cette plante dans ce jardin, arrosée par les pluies, qui appartient à sa maison, certes, mais trouve sa force seule et éclot sans rien demander à personne. (p121)
Commenter  J’apprécie          80
fertiti65   02 mars 2020
Changer le sens des rivières de Murielle Magellan
L'argent. Le chagrin. La frustration. La nuit est une caisse de résonance qui amplifie la moindre pensée morbide.
Commenter  J’apprécie          190

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Qui suis-je ❓❓❓

Je suis dans le milieu du monde / J'ai quatre pieds dans un tonneau / Je ne suis point en terre, encore moins dans l'eau / Et cependant je suis dans l'onde / . Je dis fort souvent non, et ne dis jamais oui / Je suis en même temps dans la tête d'une anguille / Et dans la queue du serpent, jamais pourtant je ne frétille / Or devinez moi. / Je suis ........

un pronom personnel
une note de musique
une conjonction de coordination
une onomatopée
une lettre de l'alphabet
un nombre entre un et cinquante
un adverbe

1 questions
35 lecteurs ont répondu
Thèmes : Devinettes et énigmesCréer un quiz sur cet auteur

.. ..