AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.07 /5 (sur 18379 notes)

Nationalité : Allemagne
Né(e) à : Ambach, Bavière , le 26/03/1949
Biographie :

Patrick Süskind est un écrivain et scénariste allemand.

Il est fils de Wilhelm Emanuel Süskind, un écrivain, traducteur et employé de longue date de la Süddeutsche Zeitung, et d'Anne Marie, une professeure d'éducation physique. Son frère aîné Martin E. Süskind a également été journaliste.

Il étudie l’Histoire (histoire médiévale et contemporaine) et la littérature à Munich et à Aix-en-Provence (pour améliorer son français). Il travaille ensuite comme scénariste pour la télévision.

Il écrit une pièce théâtrale à un personnage : "La Contrebasse", qui sera jouée pour la première fois à Munich en 1981. Elle sera publiée en 1984. Cette pièce est jouée régulièrement depuis sa création en Allemagne et a été jouée à Paris avec Jacques Villeret, dans le rôle titre.

"Le Parfum" est son tout premier roman, édité pour la première fois en 1985 à Zurich, sous le titre "Das Parfum, Die Geschichte eines Mörders". Il vaut à son auteur un succès mondial. Il a d'ailleurs fait l'objet d'une adaptation au cinéma en 2006 : "Le Parfum, histoire d'un meurtrier", réalisé par Tom Tykwer avec Ben Whishaw et Dustin Hoffman.

L'année suivante paraît "Le Pigeon". Un recueil de quatre nouvelles ("Un Combat et autres récits") paraît en 1987, mais ce n'est que 10 ans plus tard qu'il fait son grand retour avec la parution de "Sur l'amour et la mort".

Il est ami avec l'illustrateur français Jean-Jacques Sempé, qui a contribué par ses dessins à la nouvelle "L'histoire de M. Sommer". En retour, Süskind a traduit certaines œuvres de Sempé en allemand.

Süskind ne donne que très peu d'interviews et a déjà refusé plusieurs prix. Même dans la première de l'adaptation de son roman, il était absent. Par ailleurs, il a signé des scénarios de mini-séries et de longs métrages.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Quels sont les livres incontournables de l'année 2019 à poser au pied du sapin ? Les éditeurs et éditrices de nos maisons vous conseillent leurs coups de coeur : - L'édition collector du "Parfum" de Patrick Süskind chez Fayard https://www.hachette.fr/livre/le-parfum-edition-collector-9782213712451 - le coffret collector Boris Vian au Livre de Poche https://www.hachette.fr/livre/coffret-anniversaire-9782253934547 - "Je ne suis pas seul à être seul" de Jean-Louis Fournier chez JC Lattès https://www.hachette.fr/livre/je-ne-suis-pas-seul-etre-seul-9782709662482 - le beau livre "France" du Routard https://www.hachette.fr/livre/guide-du-routard-voyages-france-9782017100737 - "L'Arrache-mots" de Judith Bouilloc chez Hachette Romans https://www.hachette.fr/livre/larrache-mots-9782016270080 - La Tentation de Luc Lang chez Stock https://www.hachette.fr/livre/la-tentation-9782234087385 - "Pourquoi les spaghetti bolognese n'existent pas" d'Arthur le Caisne chez Marabout https://www.hachette.fr/livre/pourquoi-les-spaghetti-bolognese-nexistent-pas-9782501136556 - "Nopi" de Yotam Ottolenghi chez Hachette Pratique https://www.hachette.fr/livre/nopi-9782019451653 - "Ici n'est plus ici" de Tommy Orange chez Audiolib https://www.audiolib.fr/livre-audio/ici-nest-plus-ici-9791035401344 - "Desserts addict" de Valentin Néraudeau chez Larousse https://www.hachette.fr/livre/desserts-addict-9782035973740 - "Hitchcock la totale" chez E/P/A https://www.hachette.fr/livre/hitchcock-la-totale-9782376710301

+ Lire la suite

Citations et extraits (486) Voir plus Ajouter une citation
Sesheta   28 novembre 2009
Le parfum de Patrick Süskind
Maintenant il sentait qu'elle était un être humain, il sentait la sueur de ses aisselles, le gras de ses cheveux, l'odeur de poisson de son sexe, et il les sentait avec délectation. Sa sueur fleurait aussi frais que le vent de mer, le sébum de sa chevelure aussi sucré que l'huile de noix, son sexe comme un bouquet de lis d'eau, sa peau comme les fleurs de l'abricotier... et l'alliance de toutes ces composantes donnait un parfum tellement riche, tellement équilibré, tellement enchanteur, que tout ce que Grenouille avait jusque-là senti en fait de parfums, toutes les constructions olfactives qu'il avait échafaudées par jeu en lui-même, tout cela se trouvait ravalé d'un coup à la pure insignifiance.
Commenter  J’apprécie          1243
Sesheta   28 novembre 2009
Le parfum de Patrick Süskind
Pour Grenouille, il fut clair que, sans la possession de ce parfum, sa vie n'avait plus de sens.
Commenter  J’apprécie          870
Sesheta   28 novembre 2009
Le parfum de Patrick Süskind
Et comme tous les scélérats de génie à qui un évènement extérieur trace une voie droite dans le chaos de leur âme, Grenouille ne dévia plus de l'axe qu'il croyait avoir trouvé à son destin. Il comprenait maintenant clairement pourquoi il s'était cramponné à la vie avec autant d'obstination et d'acharnement : il fallait qu'il soit un créateur de parfums. Et pas n'importe lequel. Le plus grand parfumeur de tous les temps.
Commenter  J’apprécie          850
Sesheta   28 novembre 2009
Le parfum de Patrick Süskind
Incompréhensible, ce parfum, indescriptible, impossible à classer d'aucune manière, de fait il n'aurait pas dû exister. Et cependant il était là, avec un naturel parfait et splendide. Grenouille le suivait, le cœur cognant d'anxiété, car il soupçonnait que ce n'était pas lui qui suivait le parfum, mais que c'était le parfum qui l'avait fait captif et l'attirait à présent vers lui, irrésistiblement.
Commenter  J’apprécie          760
Nastasia-B   22 avril 2018
Le parfum de Patrick Süskind
Les grandes conquêtes de l'esprit humain ont toutes leurs revers, elles valent toujours à l'humanité non seulement des bienfaits, mais aussi contrariétés et misère.



Première partie, Chapitre 11.
Commenter  J’apprécie          760
Nastasia-B   10 mai 2018
Le parfum de Patrick Süskind
Grenouille était tout à fait détendu, sur son banc de la cathédrale Saint-Pierre, il souriait. […] Un moment, il resta assis, dans le calme du recueillement, aspirant à grands traits l'air saturé d'encens. Et de nouveau un sourire amusé flotta sur son visage : que ce Dieu avait donc une odeur pitoyable ! Qu'il était donc ridiculement mauvais, le parfum que répandait autour de lui ce Dieu. Ce n'était même pas de l'authentique encens, qui fumaillait dans ces casseroles. C'était un mauvais ersatz à base de bois de tilleul, de poudre de cannelle et de salpêtre. Dieu puait. Ce pauvre petit Dieu était puant. On l'escroquait, ce Dieu, ou bien il était lui-même un escroc, tout comme Grenouille — seulement bien plus mauvais !



Deuxième partie, Chapitre 32.
Commenter  J’apprécie          720
Sesheta   28 novembre 2009
Le parfum de Patrick Süskind
Il aimait mieux laisser entière l'odeur de la mer, la conserver tout d'une pièce dans sa mémoire et en jouir sans partage. L'odeur de la mer lui plaisait tant qu'il souhaita l'avoir un jour dans tout sa pureté et en quantités telles qu'il puisse s'en soûler.
Commenter  J’apprécie          680
Sesheta   28 novembre 2009
Le parfum de Patrick Süskind
Ce parfum unique était le principe supérieur sur le modèle duquel devaient s'ordonner tous les autres. Il était la beauté pure.
Commenter  J’apprécie          650
carre   17 septembre 2012
Le parfum de Patrick Süskind
Son temps d'hibernation était terminé. La tique Grenouille bougeait de nouveau. Elle flairait l'air du matin. L'instinct de chasse le prit. Il avait à sa disposition la plus grande réserve d'odeurs du monde : la ville de Paris.
Commenter  J’apprécie          600
Sesheta   28 novembre 2009
Le parfum de Patrick Süskind
A dater de ce jour, en revanche, il lui semblait savoir enfin qui il était vraiment : en l'occurrence, rien de moins qu'un génie ; et que sa vie avait un sens et un but et une fin et une mission transcendante : celle, en l'occurrence, de révolutionner l'univers des odeurs, pas moins ; et qu'il était le seul au monde à disposer de tous les moyens que cela exigeait : à savoir son nez extraordinairement subtil, sa mémoire phénoménale et, plus important que tout, le parfum pénétrant de cette jeune fille de la rue des Marais, qui contenait comme une formule magique tout ce qui fait une belle et grande odeur, tout ce qui fait un parfum : délicatesse, puissance, durée, diversité, et une beauté irrésistible, effrayante.
Commenter  J’apprécie          571

CONVERSATIONS et QUESTIONS sur Patrick Süskind Voir plus
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le Parfum

Quel est le sous-titre du roman ?

Histoire d'un parfumeur
Histoire d'une femme
Histoire d'un meurtrier
Histoire d'un phéromone

10 questions
4116 lecteurs ont répondu
Thème : Le parfum de Patrick SüskindCréer un quiz sur cet auteur

.. ..