AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.9 /5 (sur 41 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 17/07/1939
Biographie :

Pierre Brunel, né le 17 juillet 1939 est un universitaire et critique littéraire français spécialisé dans la littérature comparée.

Ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé de lettres classiques, il a préparé deux thèses sur Paul Claudel (doctorat d'État, 1970).
Professeur à l'Université Paris IV-Sorbonne depuis 1970, il y a dirigé le département de littérature française et comparée de 1982 à 1989, et il est l'actuel directeur des cours de civilisation française de la Sorbonne.
Il a fondé le Centre de recherche en littérature comparée (CRLC) en 1981 et le dirige depuis cette date. Il est le président du Collège de littérature comparée (CLC) qu'il a fondé en 1995.
Il a dirigé 120 thèses de doctorat de littérature comparée. Ses efforts en faveur de cette discipline, ses nombreux travaux et son rayonnement international lui ont valu d'être élu en juillet 1995 membre de l'Institut universitaire de France à la chaire de littérature comparée et renouvelé dans cette chaire en 2000.
Membre de l'Association internationale de littérature comparée (AILC), il entretient des relations avec les comparatistes du monde entier. Il est docteur honoris causa de l'Université de Bâle et membre de l'Academia Europaea, dont le siège est à Londres.
Il a fondé et dirige plusieurs collections : « Recherches actuelles en littérature comparée » aux Presses de l'Université de Paris-Sorbonne en 1985, « La Salamandre » à l'Imprimerie nationale en 1989 (une cinquantaine de volumes parus), et « Musique et musiciens » avec Xavier Darcos aux Presses universitaires de France en 1999.
Il participe au Groupe d’Études balzaciennes, a préfacé et annoté plusieurs ouvrages de Balzac[3] et dirigé un colloque sur cet auteur à Paris4-Sorbonne ("Balzac: temps et mémoire")

Nommé en 2001 vice-président du conseil d'administration de Paris IV, il a pris sa retraite en avril 2008.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
A l'occasion de la sortie du recueil de Matthias Vincenot "La discordance des temps" à la Sorbonne
Podcasts (1)

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
Aunryz   01 septembre 2015
CE SANS COEUR DE RIMBAUD. Essai de biographie intérieure de Pierre Brunel
Rimbaud ne se contente pas d'éviter la poésie du cœur.

Il l'attaque de front. Il la liquide même.



http://wp.me/p5DYAB-1gI
Commenter  J’apprécie          170
Aunryz   01 février 2016
CE SANS COEUR DE RIMBAUD. Essai de biographie intérieure de Pierre Brunel
C'est aussi l'art d'un ménétrier diabolique qui entraînerait les belles dans un bal des pendus, les fouettant les couvrant de bave et de crachats.

En retour, il les autorise à bafouer ses élans d'autrefois, ses velléités sentimentales passées :

« Piétinez mes vieilles terrines

De sentiment. »

Il entend extirper la dernière moindre parcelle d'une poésie du cœur à laquelle il aurait pu faire quelque concession, de punir les partenaires dérisoires d'autrefois pour châtier le pitre de l'amour.

« Je voudrais vous casser les hanches

D'avoir aimé»
Commenter  J’apprécie          130
Aunryz   30 août 2015
CE SANS COEUR DE RIMBAUD. Essai de biographie intérieure de Pierre Brunel
Rimbaud affirme comme méthode poétique et en guise de préalable à toute création qu'il faut faire l'âme monstrueuse.



http://wp.me/p5DYAB-1g0
Commenter  J’apprécie          140
Patsales   03 mars 2016
Arthur Rimbaud ou l'éclatant désastre de Pierre Brunel
La biographie est une seconde vie conduisant à une autre mort.
Commenter  J’apprécie          130
claudine42   03 octobre 2014
George Sand, Frédéric Chopin : La Passion des contraires de Pierre Brunel
Sans doute est-ce à cause de cette autre désillution que Listz, qu'elle a connu grâce à Musset, n'est pas devenu son amant, alors qu'elle l'admire tant. Elle a même dit qu'elle ne pouvait plus l'aimer que les épinards. Et puis il était éclatant de santé alors qu'il y avait en Musset, rongé par l'alcool, et qu'il y a en Chopin, déjà faible de la poitrine, une grâce à laquelle elle se sent incapable de résister. "Cette femme est un cimetière", a dit méchamment d'elle Jules Sandeau. Cela ne signifie pas seulement qu'elle renvoie vite ses amants pour n'en conserver que le fantôme. Mais elle hume en eux le parfum capiteux de leur mort future. Et Titus Woyciechowski, le cher Titus, l'avait bien compris quand il écrivait : "Ce n'est pas la peine que j'empêche Frédéric Chopin d'aller se faire tuer dans l'insurrection de Varsovie pour qu'il tombe dans les griffes de George Sand. "
Commenter  J’apprécie          50
Aunryz   28 septembre 2015
CE SANS COEUR DE RIMBAUD. Essai de biographie intérieure de Pierre Brunel
De ces amis, Rimbaud aussi veut se dégager, dut-il aller pour cela pourrir seul dans l'étang.



http://wp.me/p5DYAB-1qa
Commenter  J’apprécie          60
Cielvariable   11 juin 2018
La critique littéraire de Pierre Brunel
C'est un lieu commun que de rappeler cette prétendue ca­ractéristique des Français : chez eux la critique tourne à l'esprit de critique. Les pages qui suivent montreront qu'il n'en est pas toujours ainsi. Celui-là même dont on fait volontiers le

meilleur représentant de l'esprit français dans ce qu'il a de né­gateur, Voltaire, prenait soin de noter que par le passé, au XVIe et encore au XVIe siècle, « les littérateurs s'occupaient beau­coup dans la critique grammaticale des auteurs grecs et latins ; et c'est à leurs travaux que nous devons les dictionnaires, les

éditions correctes, les commentaires des chefs-d'œuvre de l'Antiquité ». C'était décrire la critique, non comme une entre­prise de démolition à coups de boutoir, mais comme une pa­tiente reconstruction, comme une tâche conservatoire. L'exi­gence majeure restait le discernement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Aunryz   25 mars 2015
CE SANS COEUR DE RIMBAUD. Essai de biographie intérieure de Pierre Brunel
Le professeur est un assis, attaché à sa chaire, à la chaise de son bureau, pérorant devant des élèves docilement soumis au pupitre.



J'imagine George Izambard comme un professeur actif, dynamique, ouvert, dont l'enseignement devait éviter d'être purement magistral.

Mais la pédagogie de l'époque était trop figée pour qu'il put prendre de grandes libertés ...



Il fut exceptionnel par la confiance et l'intérêt qu'il manifesta à Rimbaud, par l'autorisation qu'il lui donna de pénétrer dans sa chambre en son absence, par la promptitude de sa réaction quand il apprit qu'il était emprisonné à Mazas, par la générosité dont il fit preuve en l'accueillant dans ce qui était bien sa maison familiale à Douai.



A cette confiance, Rimbaud répondit par une confiance analogue, et en sachant rester à sa place d'élève.



A défaut de sentiment véritable, c'est elle qui s'exprime à travers les lettres qu'il adressa à son professeur et guide tout au long de l'année 1870.
Commenter  J’apprécie          10
Lepkducomen   26 mai 2014
FRANCAIS LYCEE (Ancienne Edition) de Pierre Brunel
La Chanson de Roland



Intégralement conservée, elle chante les exploits du paladin Roland, "neveu" -c'est à dire, en fait "proche" sans connotation familiale - de Charlemagne, qui, par la trahison de l'infâme Ganelon, se retrouve seul avec trois sans hommes, à l'arrière-garde de l'armée, aux prises avec les cinq cent mille Sarrasins du roi Marsile. Que, dans la réalité, Roland et ses compagnons aient été défaits par des bergers basques offusqués de voir une armée passer sur leur territoire ne change rien à la finalité de la chanson (....)
Commenter  J’apprécie          10
iz43   24 mars 2015
Dictionnaire des mythes littéraires de Pierre Brunel
La création de l'univers, sujet inimaginable et extraordinaire, échappant aux normes humaines de l'appréhension intellectuelle, s'accompagne d'une problématique de l'imaginaire, dont la principale fonction consiste à rationaliser et visualiser par des images, des récits, des mythes, ce qui est ressenti comme inconcevable, à clarifier ce qui est supposé avoir été l'impétus, la force ou la puissance divine provoquant la naissance et l'ordonnance du cosmos.
Commenter  J’apprécie          10
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Voyage d'hiver... Schubert et compagnie

Entrons dans la musique : En quelle année Franz Schubert a-t-il composé le Voyage d'hiver?

1797
1827
1857
1887

7 questions
10 lecteurs ont répondu
Thèmes : musique romantique , essai , romanCréer un quiz sur cet auteur
.. ..