AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.56 /5 (sur 239 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Chicago , le 20/04/1978
Biographie :

Rebecca Makkai est une écrivaine américaine.

Elle a reçu un MA en littérature et un MFA du Sierra Nevada College et de l'Université Northwestern. Elle a travaillé pendant douze ans en tant qu'éducatrice Montessori avant de publier son premier livre.

Ses nouvelles ont été publiées dans quatre numéros consécutifs de "The Best American Short Stories" (2008-2011). Son premier recueil, "Music for Wartime: Stories", est paru en 2015.

Après "Chapardeuse" ("The Borrower", 2011), son premier roman, et "Les Optimistes" ("The Great Believers", 2018), "Cent ans de Laurelfield" ("The Hundred-Year House", 2014) est son troisième roman traduit en français.

"Les Optimistes" a été finaliste pour le prix Pulitzer 2019 et a obtenu la Andrew Carnegie Medals for Excellence in Fiction and Nonfiction 2019.

Elle vit avec son mari et ses deux filles au Nord de Chicago.

son site : http://rebeccamakkai.com/

+ Voir plus
Source : http://rebeccamakkai.com/
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Cette semaine, la librairie Point Virgule a sélectionné pour vous trois romans parus en poche qui ont la particularité de mettre en scène des personnages principaux féminins. - Les Optimistes, Rebecca Makkai, 10/18, 9,60 € - Le silence d'Isra, Etaf Rum, Pocket, 8,20 € - Les fleurs sauvages, Holly Ringland, Le Livre de Poche, 8,70 €


Citations et extraits (103) Voir plus Ajouter une citation
Bobby_The_Rasta_Lama   27 janvier 2021
Cent ans de Laurelfield de Rebecca Makkai
- J'ai jeté un oeil à ton nouveau projet, dit-elle. J'espère que tu accrocheras certaines de tes oeuvres dans la remise.

- Tout ce qui ne se vend pas.

Zee se demanda si Miriam avait jamais vendu une oeuvre de sa vie. Sa dernière création en date était un atroce tourbillon orange dont ressortaient des bidules bleu et marron.

- Dis-moi, qu'est-ce qui t'a inspiré cette oeuvre orange ?

- Oh, c'est une fractale ! En gros, c'est des maths, alors ne me demande pas d'expliquer. On VOIT bien qu'elles sont incroyables, les couleurs, la symétrie.

Zee avait envie de la secouer. Sa plus grande crainte pour ses étudiantes était qu'elles deviennent des femmes qui gloussent et s'excusent de tout.

Case affichait un large sourire.

-Vous savez comment je le surnomme ?
Commenter  J’apprécie          348
Analire   04 mars 2021
Cent ans de Laurelfield de Rebecca Makkai
- Je pense que "chance" n'est pas le bon terme. Quand nous prenons vraiment la peine de parler de chance, nous voulons dire qu'il y a eu tout un enchaînement de bonnes choses ou un enchaînement de mauvaises choses. Par exemple, la pièce de monnaie qui n'arrête pas de tomber côté face.

- Alors peut-être que nous voulons parler de destin.
Commenter  J’apprécie          60
Analire   05 mars 2021
Cent ans de Laurelfield de Rebecca Makkai
Parfois, ce qui nous choque le plus, c'est d'obtenir exactement ce qu'on nous a promis.
Commenter  J’apprécie          20
Stockard   08 mai 2020
Les optimistes de Rebecca Makkai
Avant j'avais peur que Reagan appuie sur le bouton rouge, tu sais ? Et je craignais les astéroïdes, et tout. Et puis j'ai compris un truc. Si tu devais choisir quand, dans la chronologie de la Terre, tu devais vivre, est-ce que tu ne choisirais pas la fin des temps ? Comme ça, tu n'aurais rien loupé. Si tu meurs en 1920, tu passes à côté du rock'n'roll. En 1600, tu rates Mozart. Pas vrai ? Je veux dire, les horreurs aussi s'accumulent, mais personne ne veut mourir avant la fin de l'histoire.
Commenter  J’apprécie          200
Analire   03 mars 2021
Cent ans de Laurelfield de Rebecca Makkai
Ça suffit, n'est-ce pas ? Ça suffit pour diriger le monde. Connaître les peurs des gens.
Commenter  J’apprécie          20
Analire   01 mars 2021
Cent ans de Laurelfield de Rebecca Makkai
Un seul secret, qu'il soit partagé ou gardé, en engendrait d'autres.
Commenter  J’apprécie          30
Stockard   20 avril 2020
Les optimistes de Rebecca Makkai
La vache, qu'est-ce qu'il était niais quand il buvait ! Pourquoi l'alcool rendait-il certaines personnes méchantes ? Lui, avec un coup dans le nez, il aimait tout le monde.
Commenter  J’apprécie          182
Analire   02 mars 2021
Cent ans de Laurelfield de Rebecca Makkai
Je dis toujours que pour connaître le lot de quelqu'un dans la vie, il suffit de regarder ses dents.
Commenter  J’apprécie          10
Stockard   18 avril 2020
Les optimistes de Rebecca Makkai
Samedi soir, ils étaient allés voir La Couleur Pourpre, et en rentrant du cinéma, Charlie n'avait cessé de reprocher à Spielberg d'avoir édulcoré l'intrigue lesbienne en la réduisant à un unique baiser. « J'ai plus de contact avec mon dentiste », avait-il plaisanté.
Commenter  J’apprécie          170
Stockard   13 avril 2020
Les optimistes de Rebecca Makkai
On commence par avoir peur d'une chose, et ensuite, on a peur de tout.
Commenter  J’apprécie          180

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




.. ..