AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.51/5 (sur 1170 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Minneapolis, Minnesota , le 25/10/1941
Biographie :

Anne Tyler est une femme de lettres américaine.

Elle a passé son enfance dans une communauté des quakers. À l'âge de 16 ans, elle entre au Swarthmore College, puis décroche une bourse d'études pour s'inscrire à l'Université Duke d'où elle sort diplômée en 1961.
Elle poursuit son cheminement à l'Université Columbia en études slaves. Après un an, elle abandonne sa maîtrise et retourne à Durham en Caroline du Nord pour y travailler un temps comme bibliothécaire à l'Université Duke.

En 1963, elle épouse Taghi Modarressi (mort en 1997), écrivain de langue persane et psychiatre pour enfants d'origine iranienne avec qui elle a deux filles et entame sa carrière d'écrivain en publiant des nouvelles, puis le "If Morning Ever Comes" (1964), son premier roman, suivi de "The Tin Can Tree" (1965).

Pour élever ses enfants, elle délaisse le roman, mais continue de publier des nouvelles, outre des critiques littéraires et des articles, pour The New Yorker, The Saturday Evening Post, Redbook etc.

Elle revient au roman à partir de 1970. Elle est lauréate du National Book Critics Circle Award en 1985 pour son roman "Le voyageur malgré lui" (The Accidental Tourist) et du Prix Pulitzer de la fiction en 1989 pour son roman "Leçons de conduite" (Breathing Lessons).

Ses nombreux romans ne constituent pas une analyse sociale à grande échelle, certes, mais ils projettent un éclairage extraordinaire sur la vie de personnes ordinaires, principalement issues de la classe moyenne qui s'efforcent de parvenir à un équilibre entre la quête de leur individualité et les liens de fer que constituent les obligations et l'amour envers leur famille.

Ses livres célèbrent l'héroïsme et les échecs de la vie domestique à petite échelle. Bien que les personnages de ses romans soient souvent excentriques, insolites ou blessés, ces mots ne suffisent pas à décrire la générosité, l'affection et les sentiments disproportionnés qu'Anne Tyler accorde aux personnages de tous ses romans.

En janvier 2012, elle reçoit le Sunday Times Award for Literary Excellence. La romancière réside à Baltimore.

Page Facebook : https://www.facebook.com/AnneTylerAuthor/
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Anne Tyler   (23)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Nouvel horaire pour l'émission "Le coup de coeur des libraires" sur les Ondes de Sud Radio. Valérie Expert et Gérard Collard vous donne rendez-vous chaque dimanche à 13h30 pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Les Vertueux de Yasmina Khadra aux éditions Mialet Barrault https://www.lagriffenoire.com/les-vertueux.html • Ceux qui restent de Jean Michelin aux éditions Héloïse d'Ormesson https://www.lagriffenoire.com/ceux-qui-restent.html • Rachilde, homme de lettres de Cécile Chabaud aux éditions Ecriture https://www.lagriffenoire.com/rachilde-homme-de-lettres.html • L'Inconduite de Emma Becker aux éditions Albin Michel https://www.lagriffenoire.com/l-inconduite.html • La Maison de Emma Becker aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/la-maison-1.html • Ceux de 14 de Maurice Genevoix , Florent Deludet aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/ceux-de-14-1.html • Les croix de bois de Roland Dorgelès aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/les-croix-de-bois-1.html • Rachilde, homme de lettres de Cécile Chabaud aux éditions Ecriture https://www.lagriffenoire.com/rachilde-homme-de-lettres.html • Prof ! de Cécile Chabaud aux éditions de L'Archipel https://www.lagriffenoire.com/tu-fais-quoi-dans-la-vie-prof.html • L'Air était tout en feu de Camille Pascal aux éditions Robert Laffont https://www.lagriffenoire.com/l-air-etait-tout-en-feu.html • Poids plume de Mick Kitson aux éditions Métailié https://www.lagriffenoire.com/poids-plume.html • Nos tendres cruautés de Anne Tyler et Cyrielle Ayakalsikas aux éditions Phébus https://www.lagriffenoire.com/nos-tendres-cruautes.html • Nous, on n'aime pas les enfants ! de Lucille Dubisy et Grégoire Mabire aux éditions Mijade https://www.lagriffenoire.com/nous-on-n-aime-pas-les-enfants.html • Dico Châteaux de Raphaël Fejtö aux éditions Ecole des Loisirs https://www.lagriffenoire.com/dico-chateaux.html • Mon nom à moi, c'est Billy de Clément Loïc et Lefevre Clément aux éditions Little Urban https://www.lagriffenoire.com/mon-nom-a-moi-c-est-billy.html • La beauté du ciel de Sarah Biasini aux éditions Livre de Poche https:

+ Lire la suite

Citations et extraits (273) Voir plus Ajouter une citation
Je trouve toujours que c'est rassurant, quand un homme aime les chats. Ça prouve qu'il n'a pas besoin de tout dominer.
Commenter  J’apprécie          362
Il devrait y avoir un langage à part, pour les mots qui sont plus vrais que les autres, pour les mots chargés de la parfaite, de l'absolue vérité.
Commenter  J’apprécie          200
Dans la vie il faut perpétuellement poser des étais, se battre contre une chose ou une autre, simplement pour empêcher que tout se désagrège.
Commenter  J’apprécie          200
"Je ne t'ai pas parlé de ça, mais les trois années que je passe ici sont difficiles, reprit-il. Des années de solitude. Compliquées. Tout le monde il fait comme si être en Amérique c'est une chance, mais ce n'est pas cent pour cent une chance. Les Américains ils disent des choses fausses. Ils font toujours comme s'ils sont vos amis ; ils appellent tout de suite par le prénom. Ils ont l'air tellement détendus et simples. Et après ils coupent leur téléphone. Je ne les comprends pas !"
Commenter  J’apprécie          180
Je connais le vocabulaire, mais je n'arrive quand même pas à manier la langue comme je veux. Il n'y a pas de mot exprès pour dire "tu" quand je parle juste à toi en anglais. Il n' y a que le "you" pour tout le monde, et je dois dire le même "you" à toi et à un inconnu ; et je ne peux pas exprimer comment je suis proche.
Commenter  J’apprécie          171
Dans mon pays on a un proverbe : " Méfie-toi des gens sucrés, parce que le sucre, il ne nourrit pas."
Commenter  J’apprécie          180
En fait, ils se voyaient probablement beaucoup plus que la plupart des familles heureuses. C’était un peu comme s’ils devaient, puisqu’ils n’arrivaient pas à atteindre leur but, le poursuivre sans relâche.
Commenter  J’apprécie          170
" Si vous n'avez rien d'aimable à dire, ne disez rien"
Commenter  J’apprécie          182
C'est difficile d'être un homme. Tu y as déjà songé ? Les hommes croient qu'ils doivent avoir l'air responsable et tout maîtriser ; ils n'osent pas montrer leurs vrais sentiments. Peu importe qu'ils soient blessés, désespérés ou abattus, qu'ils aient le cœur brisé ou le mal du pays, qu'ils soient rongés par une énorme culpabilité ou sur le point d'essuyer un échec cuisant… Ils disent : " Oh, ça va. Tout va bien." Ils sont beaucoup moins libres que les femmes quand on y pense. Les femmes étudient ce que ressentent les gens depuis qu'elles sont toutes petites ; elles perfectionnent leurs radars - leur intuition, ou leur empathie, ou leurs je ne sais quoi relationnelles. Elles savent comment les choses fonctionnent sous la surface, alors que pour les hommes ça a toujours été les compétitions sportives, la guerre , la réussite et la notoriété. C'est comme si hommes et femmes vivaient dans deux pays différents !
Commenter  J’apprécie          150
C'était étonnant à quel point le caractère des gens se montre dans les petites choses qu'ils entreprennent.
Commenter  J’apprécie          170

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Anne Tyler (1168)Voir plus

Quiz Voir plus

Les derniers Géants

Qui est Archibald ?

C'est un bibliothécaire
C'est un savant
C'est médecin

16 questions
88 lecteurs ont répondu
Thème : Les derniers géants de François PlaceCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..