AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.77 /5 (sur 678 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Chicago , le 05/04/1917
Mort(e) à : Los Angeles , le 23/09/1994
Biographie :

Robert Albert Bloch est un écrivain américain, auteur de romans policiers et de nouvelles fantastiques, ayant beaucoup travaillé pour le cinéma et la télévision en tant que scénariste.

À l'âge de 15 ans il est ami avec Lovecraft et entretient une correspondance régulière avec celui-ci. Il le mettra en scène dans dans la nouvelle "Le Visiteur venu des étoiles" (The Shambler from the Stars, 1935). Plusieurs de ses romans et nouvelles reprennent le mythe de Cthulhu créé par Lovecraft.

Robert Bloch a utilisé les pseudonymes de Tarleton Fiske, Collier Young, Sherry Malone, E.K. Jarvis, Wilson Kane, John Sheldon, Will Folke, Nathan Hindin, Robert Blake.

Sans abandonner totalement l'horreur fantastique, Robert Bloch délaisse ensuite ce genre afin de se consacrer à la littérature policière et au thriller d'horreur psychologique. Par ailleurs, il a écrit plusieurs histoires autour de Jack l'éventreur dont "Votre dévoué Jack l'éventreur", l'une de ses plus célèbres nouvelle, , ainsi que le roman "La nuit de l'éventreur" (Night of the Ripper (1984).

Vers 1940 il travaille comme rédacteur publicitaire pour l'agence Marx Gustav et épouse Marion Holcombe.

En 1942, Bloch crée un de ses personnages les plus populaires, Lefty Feep, qui paraîtra dans 22 nouvelles dans Fantastic Adventures.

En 1957, il entend parler à la radio du "Boucher de Plainfield", Ed Gein, qui vient d'être arrêté pour le meurtre de Bernice Worden et chez qui l'on a découvert quelques dizaines d'objets fabriqués à partir de cadavres déterrés dans les cimetières avoisinants.
Bloch, qui n'habite pas très loin, se demande ce qui peut pousser un homme à de telles extrémités, l'imagination du romancier se met en marche, et cela donne "Psychose" (Psycho, 1959) dont Alfred Hitchcock tirera, en 1960, ce qui peut sans doute être considéré comme son meilleur film, très fidèle au roman original.

Ayant déménagé à Hollywood, Bloch écrit simultanément ses propres romans et nouvelles, des scénarios pour le cinéma, des scénarios ou adaptations pour séries télévisées.
En 1959, il remporte le Prix Hugo pour sa nouvelle "That Hell-Bound Train" (Le Train pour l'Enfer).

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Chronique consacrée aux grands noms de la littérature policière, et animée, depuis octobre 2018, par Patrick Vast, dans le cadre de l'émission La Vie des Livres (Radio Plus - Douvrin). Pour la 25ème chronique, le 07 novembre 2018, Patrick présente Robert Bloch. Patrick Vast est aussi auteur, notamment de polars. N'hésitez pas à vous rendre sur son site : http://patricksvast.hautetfort.com/ Il a également une activité d'éditeur. À voir ici : https://lechatmoireeditions.wordpress.com/ La page Facebook de l'émission La Vie des Livres : https://www.facebook.com/laviedeslivres62/

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (333) Voir plus Ajouter une citation
LanaTurner   27 février 2017
Psychose de Robert Bloch
"Mère avait raison. Ce sont des chiennes. Mais qu'y faire? Surtout quand une chienne est aussi adorable que celle-ci et qu'on sait qu'on ne la reverra jamais."
Commenter  J’apprécie          361
scarlett12   24 juin 2018
Psychose de Robert Bloch


- Si je ne t'aimais pas, sais-tu où tu serais aujourd'hui ?

Il n'avait pas voulu le dire, mais il ne put s'en empêcher :

- Tu serais à l'asile d'aliénés, dans l'aile des fous criminels. C'est là que tu serais.

Il coupa la lumière, tout en se demandant si elle l'avait entendu, et si elle l'avait compris.

Apparemment, oui. Car, lorsqu'il eut refermé la porte, elle lui répondit. Sa voix était d'une douceur trompeuse dans les ténèbres, mais pourtant les mots s'enfoncèrent dans sa chair plus profondément que le rasoir dans la gorge de M. Arbogast.

- Oui, Norman, tu as sans doute raison. C'est là que je serais, probablement. Mais je ne serais pas toute seule.
Commenter  J’apprécie          300
darkmoon   23 juin 2013
Psychose de Robert Bloch
Les résolutions, c’est comme les migraines, on les oublie quand la douleur part.
Commenter  J’apprécie          320
Yggdrasila   06 mai 2019
Psychose de Robert Bloch
C’est curieux, se disait Sam, on est toujours persuadé de tout savoir de la vie de quelqu’un d’autre simplement parce qu’on voit cette personne fréquemment ou parce qu’on lui est sentimentalement attaché.
Commenter  J’apprécie          280
Yggdrasila   08 mai 2019
Psychose de Robert Bloch
- Je me demande dans quel trou nous sommes, murmura-t-elle. On cambriole une banque et le shérif est à l’église. Qu’est-ce qu’il fait ? Il prie pour que quelqu’un attrape les bandits à sa place ?
Commenter  J’apprécie          253
greg320i   02 octobre 2014
Monde des ténèbres de Robert Bloch
L'ivresse est un état d'esprit .

Bien sûr. Comment n'y avait-il pas pensé plus tôt ?

L'alcoolisme ne vient pas des bouteilles, il vient du désir . Quelques centilitres endorment la douleur causé par la réalité , mais - Bon Dieu le vieux Griswold disait vrai ! - la douleur est subjective . C'est comme tout ce caca qui lui était passé par la tête à propos de la boutique d'alcool . Un alcoolique est ivre avant même d'avoir commencé à boire . Il organise son propre monde délirant, ses pensées titubent bien avant ses jambes.
Commenter  J’apprécie          230
Robert Bloch
Verdorie   26 août 2013
Robert Bloch
Voici comment l'auteur se définissait dans le numéro d'août 1938 de Amazing Stories :

"[...] A l'heure actuelle j'existe, plutôt que je ne vis, à Milwaukee, Wisconsin. J'ai écrit et vendu des récits de weird fiction

depuis l'âge de 17 ans, mais je commence seulement à écrire de la science-fiction. Plusieurs de mes textes de S-F sont

cependant apparus dans des fanzines où ils ont été accueillis par une indifférence glacée. Afin de satisfaire la curiosité

morbide des lecteurs, je suis grand, brun, laid, j'ai tout le charme et la personnalité de la vipère des marécages. Je

m'intéresse à la littérature contemporaine, à la psychologie, à la thaumaturgie et à la métaphysique. Je passe tout mon

temps libre à manger et à dormir. Quant à mon attitude générale vis-à-vis de la vie, elle est tout à fait impartiale : je hais tout."



(Dans " Les meilleurs récits de Unknown", présenté par Jacques Sadoul, p.187)

Commenter  J’apprécie          223
Yggdrasila   07 mai 2019
Psychose de Robert Bloch
Tuer quelqu’un est une chose terrible. Et même si l’on a la tête dérangée, on le sait parfaitement.
Commenter  J’apprécie          242
Yggdrasila   06 mai 2019
Psychose de Robert Bloch
Comment peut-on connaître les autres alors qu’on ne se connaît pas soi-même ?
Commenter  J’apprécie          243
Verdorie   18 septembre 2013
Un serpent au paradis de Robert Bloch
"Et Baby Ruth, alors ? Je me rappelle quand ils l'ont mis en vente...c'était tellement énorme qu'on avait l'impression de se payer un repas complet pour un nickel.

- Tu te souviens de Three Musketeers ? Et de Milky Ways ?... Tiens, il y avait une barre que tu..."

Deux vieillards, se vantant de la grosseur de leurs sucres d'orge dans leur jeunesse.
Commenter  J’apprécie          200

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Avec qui passer Noël ?

- Qui pourrai-je inviter à Noël ? J'ai mon crayon à la main pour faire ma liste. - Tiens, déjà comme tu es célibataire, voilà un livre qui va t'aider ..."Comment kidnapper un mari quand on n'a rien pour plaire", me donne ma future ex meilleure amie. donc pas de mari à Noël !

Nadine de Rotschild
Tom Sharpe

14 questions
22 lecteurs ont répondu
Thèmes : humour , romans policiers et polars , romans américainsCréer un quiz sur cet auteur

.. ..