AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.77 /5 (sur 395 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : New York , le 16/07/1928
Mort(e) à : Poughkeepsie , le 09/12/ 2005
Biographie :

Robert Sheckley est un auteur de science-fiction américain, né à New York de parents russes.

Ses pseudonymes : Phillips Barbee - Ned Lang - Finn O'Donnevan.

Après la Guerre de Corée, en 1952, il achève ses études et commence à vendre des histoires courtes aux magazines du moment.

Collaborateur très régulier de la revue Galaxy dans les années 1950, il a écrit plus d'une centaine de nouvelles et une dizaine de romans.

A la fin des années 60, l’équipe de Galaxy ayant éclaté, Shekley cesse d’écrire pour vivre une vie de voyageur hippie. Il passe même quelques années à Ibiza, au large de l’Espagne.

Parmi ses nouvelles, une des plus connues est La Septième Victime (The Seventh Victim, 1953) qui a été adaptée au cinéma par Elio Petri sous le titre La Dixième Victime (La Decima Vittima). À son tour, Robert Sheckley tira un roman du film, également intitulé The Tenth Victim.

Il écrit également pour de nombreuses séries télévisées, en particulier pour la fameuse "Twilight Zone".

Robert Sheckley en a tiré plusieurs livres (Arena) et une nouvelle, Le Prix du danger (The Prize of Peril), qui a été adaptée au cinéma par Yves Boisset, sous le même titre avec Gérard Lanvin.

Il a également écrit des romans et des nouvelles en collaboration avec plusieurs auteurs comme Roger Zelazny.

Il créé notamment les personnages de Richard Gregor et Jack Arnold, fondateurs de l’Agence AAA Ace spécialisée dans tout et surtout n’importe quoi, dont les expérimentations bidouilleuses sont l’occasion de satires grinçantes du consumérisme ou du culte de la réussite.

L'un de ses romans, Options, est écrit dans un style très proche de celui de Boris Vian.
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Robert Sheckley   (34)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Extrait de la conférence "Dialogue entre les morts : Robert Sheckley et Fredric Brown" aux Utopiales 2017 avec J._A.Debats, S.Lainé et X.Mauméjean.


Citations et extraits (58) Voir plus Ajouter une citation
BazaR   15 mai 2017
La Montagne sans nom de Robert Sheckley
Plusieurs milliers d'hommes et de machines étaient déjà sur la planète et au commandement de Morrison, ils se disperseraient, supprimeraient les montagnes, raboteraient des plaines, déplaceraient des forêts entières, modifieraient le cours des rivières, feraient fondre les calottes glacières, façonneraient des continents, creuseraient des mers nouvelles, bref, accompliraient tout ce qu'il faudrait pour que le Plan de Travail 35 devienne un centre d'accueil favorable à la civilisation technologique unique et exigeante de l'Homo sapiens.
Commenter  J’apprécie          260
BazaR   18 juin 2022
Le Temps des retrouvailles de Robert Sheckley
Anders croyait aux voix autant que tout un chacun : c'est-à-dire qu'il n'y croyait pas du tout – jusqu'à les avoir entendues.

("Tu brûles !")
Commenter  J’apprécie          130
BazaR   13 mai 2022
Le Temps des retrouvailles de Robert Sheckley
Ils l'avaient dupé, pensa-t-il. Tous ces braves gens normaux. N'avaient-ils pas affirmé qu'il était leur représentant ? N'avaient-ils pas jurer de le protéger ? Mais non, ils le haïssaient. Pourquoi ne s'en était-il pas rendu compte ? Leur héros, c'était le tueur cynique au regard froid : Thompson, Al Capone, Billy the Kid, le jeune Lochinvar, El Cid, Cuchulainn... l'homme sans craintes et sans espoirs. Ils le vénéraient, cet implacable robot meurtrier, et aspiraient à recevoir son coup de pied en pleine face.

("Le prix du danger")
Commenter  J’apprécie          130
Shan_Ze   21 octobre 2016
La Montagne sans nom de Robert Sheckley
Mon boulot ne consiste pas à admirer le paysage. J'en ai horreur, des paysages ! Mon travail, c'est d'adapter cet endroit aux besoins particuliers des êtres humains.
Commenter  J’apprécie          140
BazaR   19 mai 2022
Le Temps des retrouvailles de Robert Sheckley
— Écoute, espèce de pachyderme, d'après ce que nous savons, les Cascelliens peuvent penser que la meilleure façon d'accueillir des visiteurs consiste à leur trancher la tête pour la farcir avec des pommes vertes. Si le Guide Galactique dit que leur civilisation est unique, c'est qu'elle l'est.

— Il est également indiqué qu'ils sont amicaux.

— Ce qui veut sans doute dire qu'ils ne disposent pas de la bombe atomique.

("Une race de guerriers")
Commenter  J’apprécie          130
JustAWord   11 février 2022
Le Temps des retrouvailles de Robert Sheckley
Ce qu'il y avait d'admirable dans ce système, c'est que les gens qui avaient envie de tuer pouvaient le faire et que ceux qui n'en avaient pas envie - soit la grosse majorité de la population - n'étaient pas tenus de devenir des meurtriers.

Au moins n'y avait-il plus de grandes guerres, ni même de menaces de conflits armés. Rien que de petites guerres - des centaines de milliers de petites guerres individuelles.
Commenter  J’apprécie          130
Masa   12 décembre 2017
Le livre d'or de la science-fiction : Robert Sheckley de Robert Sheckley
— Essayez de me comprendre, dit calmement Needler. L’homme a toujours tenté de détruire ce qu’il ne comprend pas. Les paysans français ont voulu percer à coups de fourche une montgolfière qui s’était posée dans leurs champs. Les indiens d’Amérique centrale se sont enfuis, terrorisés, devant les chevaux des conquistadors. Et vous, vous voulez casser à coups de masse une machine à calculer.



« La foule »
Commenter  J’apprécie          130
JustAWord   06 juin 2022
Omega de Robert Sheckley
Sur Oméga, la loi est suprême. Cachée ou révélée, sacrée ou profane, elle gouverne les actions de tous les citoyens sans exception, du bas vers le sommet de l'échelle sociale. Sans la loi, il n'y aurait pas de privilèges pour ceux qui font la loi ; celle-ci est donc une nécessité absolue. Sans la loi et son application rigoureuse, Oméga serait un inimaginable chaos où les droits d'un homme cesseraient dès qu'il ne pourrait plus les faire respecter. Cette anarchie serait la fin de toute société - et, surtout, elle serait la fin des anciens de la classe gouvernante, parvenus aux plus hauts honneurs, mais dont l'habileté dans le maniement des armes a depuis longtemps décliné.

La loi est donc indispensable.
Commenter  J’apprécie          100
JustAWord   11 février 2022
Le Temps des retrouvailles de Robert Sheckley
Peu d'individus, quelle que soit la race à laquelle ils appartiennent, tuent pour le plaisir. Il existe cependant des raisons de donner la mort parfaitement valides et aptes à satisfaire n'importe quel philosophe. Seulement, une fois qu'on les a acceptées, on en découvre sans cesse de nouvelles. Dès qu'il est admis, le meurtre se fait difficile à contenir. Ce qui me et inéluctablement à la guerre et, de là, à l'annihilation.
Commenter  J’apprécie          100
Sauveterre   30 avril 2020
La dixième victime de Robert Sheckley
A l'intérieur de la chapelle, Marcello Polletti sourit silencieusement. Dehors, le vent du désert faisait entendre des gémissements plaintifs.
Commenter  J’apprécie          110

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Une citation : Trouvez le titre du livre (n°2)

"Dans cette direction-là, indiqua le Chat d'un mouvement circulaire de sa patte, vit un Chapelier, et dans cette direction-là, fit-il de l'autre, demeure un Lièvre de Mars. Allez voir celui que vous voulez : ils sont fous tous les deux."

Roméo et Juliette (Shakespeare)
Candide (Voltaire)
Fahrenheit 451 (Bradbury)
L'Avare (Molière)
Le Chat Botté (Perrault)
Le nom de la rose (Eco)
Le livre de la jungle (Kipling)
Le Petit Prince (Saint-Exupéry)
Alice au pays des merveilles (Carroll)
Virgin suicides (Eugenides)
Robinson Crusoé (Defoe)
Le crime de l'Orient-Express (Christie)
Le Parfum (Süskind)

10 questions
380 lecteurs ont répondu
Thèmes : titres , littératureCréer un quiz sur cet auteur