AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.62 /5 (sur 462 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Biarritz , le 30/12/1963
Biographie :

Xavier Mauméjean est un écrivain français. Diplômé en philosophie et science des religions, il a exercé le métier de professeur de philosophie au lycée Antoine-Watteau de Valenciennes. Fan de Sherlock Holmes, il compte parmi les membres du Club des Mendiants Amateurs de Madrid réunissant les passionnés du héros d'A. Conan Doyle.

Il reçoit en 2000 le prix Gérardmer du meilleur roman fantastique pour "Les Mémoires de l’Homme-Eléphant", ouvrage récemment retravaillé sous le titre de "Ganesha". Sa relecture du mythe de Frankenstein sur fond de cape et d'épée ("La Vénus anatomique") obtient en 2005 le prix Rosny aîné. On lui doit également des ouvrages tels que "La Ligue des Héros", "Gotham" (un psycho-thriller urbain), ou encore "Car je suis Légion" (un thriller se déroulant dans la Babylone antique).

"Lilliputia" (2008) obtient le prix Rosny aîné 2009.

Il a également publié des nouvelles et des essais dans diverses revues et anthologies (Victimes et bourreaux, Divergences 001). Co-créateur de la Bibliothèque rouge, il aussi dirige la collection "Royaumes Perdus" chez Mango.

En 2012, il devient le directeur de Pandore, la nouvelle collection fantasy « Young Adult » des éditions Le Pré aux clercs.

Enfin, il a publié en compagnie de Johan Héliot le roman "Bloodsilver" sous le pseudonyme de Wayne Barrow, ouvrage récompensé en 2008 par le Grand Prix de l'Imaginaire.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Xavier Mauméjean   (56)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

E. Couly reçoit Xavier Mauméjean au Musée de la Magie et des Automates d'après son roman: La Société des faux visages aux éditions Alma Editeurs: Août 1909. Sigmund Freud et Carl Gustav Jung arrivent à New York pour donner une série de conférences. Pendant ce temps, Harry Houdini subjugue le public avec ses évasions impossibles. Né à Budapest, ce fils d?ex-rabbin immigré, dont le vrai nom est Ehrich Weiss, a pris sa revanche sur la vie en devenant riche et célèbre. Un soir, alors qu?il vient d?accomplir l?un de ses plus fameux numéros, Houdini est accosté par le secrétaire du redouté et richissime Vandergraaf. Celui-ci souhaite que le magicien enquête sur la disparition de son fils. Houdini accepte et rencontre Sigmund Freud, convoqué également par Vandergraaf. L?un pratique l?intrusion, l?autre l?évasion. Au fil d?un jeu de pistes ébouriffant, à travers la ville, Freud et Houdini devront affronter les sommets, aussi bien que les bas-fonds de New York.

+ Lire la suite
Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (87) Voir plus Ajouter une citation
Eric76   01 mars 2021
Car je suis légion de Xavier Mauméjean
" En temps de paix, les fils enterrent leur père. En temps de guerre, le père enterre ses fils."
Commenter  J’apprécie          430
Xavier Mauméjean
Alfaric   16 mai 2019
Xavier Mauméjean
L’Histoire n’est pas une science exacte, ce qui offre une grande liberté dans le cadre de la fiction. On peut donc multiplier les Et si… qui sont autant de passés divergents, tout en respectant bien sûr ce qui est réellement advenu. Bref, en partant de l’Histoire on raconte des histoires...
Commenter  J’apprécie          400
Eric76   07 mars 2021
Car je suis légion de Xavier Mauméjean
Le Roi des rois raffolait des petits primates, offerts par un souverain de l'Indus. Grimaces, agressivité et sexualité frénétique lui rappelaient probablement les mimiques de ses courtisans, mais aussi l'écho nostalgique des batailles et son devoir de fertilité. Nabuchodonosor appréciait sans doute les singes parce qu'il n'attendait plus rien des hommes.
Commenter  J’apprécie          350
Dionysos89   29 avril 2014
American Gothic de Xavier Mauméjean
Nous apprenons beaucoup de nos échecs qui sont d'authentiques étapes sur le chemin de la connaissance.
Commenter  J’apprécie          360
Eric76   05 mars 2021
Car je suis légion de Xavier Mauméjean
Sarban détailla le visage de son père, cuivré et strié de rides. Dagan était semblable à la terre qu'il cultivait.
Commenter  J’apprécie          340
Eric76   04 mars 2021
Car je suis légion de Xavier Mauméjean
Sarban dépassa un groupe de chameaux montés par des marchands libanais venus négocier leurs épices au prix fort, s'arrêta un instant pour écouter la musique envoûtante des habitants de l'Indus, des saints hommes décharnés au visage dévoré par la barbe qui pinçaient les cordes d'improbables instruments, contourna prudemment un mercenaire cimmérien et tomba en arrêt devant deux voyageurs aux cheveux couleur de paille et à la peau affreusement blanche. Des Grecs lui précisa-t-on. Ils faisaient peine à voir, on aurait dit des cadavres. Tous attendaient d'entrer dans Babylone.
Commenter  J’apprécie          270
Dionysos89   10 mars 2014
Steampunk : De vapeur et d'acier de Xavier Mauméjean
Après avoir écarté toutes les hypothèses, y compris celles hautement improbables ; les savants se résignent à admettre que la zone est temporellement instable. Lorsque certaines conditions sont rassemblées, anomalies magnétiques et perturbations atmosphériques, il se crée un effet de cheminée, un vortex en forme de colonne pouvant produire trois types de torsion temporelle : une distension vers le passé immédiatement suivie d’un feed-back, ce qui explique la présence de bâtiments anciens ; une protension vers le futur d’où viendrait la nef inconnue ; et enfin une altération du présent pouvant provoquer vieillesse et rajeunissement.



Commenter  J’apprécie          260
Dionysos89   15 mai 2014
American Gothic de Xavier Mauméjean
Tout ça, c’est des conneries. Je m’en rends compte maintenant, alors que j’arrive au terme de mon enquête. Expliquer l’œuvre par l’homme, tu parles d’une foutaise ! Comme si l’œuvre d’art avait pour but d’exprimer la sensibilité de l’artiste. Si elle avait pour but d’exprimer des sentiments, tout le monde serait artiste, vu que tout le monde ressent des sentiments. Or ce n’est pas le cas. On ne sait rien de ce que ressentaient les hommes préhistoriques quand ils peignaient dans des cavernes. Et pourtant il n’y a pas de doute, c’est de l’art. Et les statues grecques ? Personne ne connaît l’identité de la plupart des sculpteurs, et donc encore moins leurs pensées. N’empêche que je peux admirer une statue. Vous savez, vous, ce qu’éprouvait Léonard de Vinci quand il peignait, ou Mozart lorsqu’il composait ? Pas moi, et pourtant j’aime ce qu’ils ont fait. Prenez un acteur ou une danseuse. Ils interprètent des rôles, traduisent des sentiments écrits par quelqu'un d’autre. Vous pensez que Robert Mitchum s’est fait tatouer pour de vrai des trucs sur les phalanges, et a viré dément pour interpréter un prêcheur fou dans La nuit du chasseur ? Bon, je vous l’accorde, Bob n’est peut-être pas le meilleur exemple, mais quand même.

Sérieux, vous croyez vraiment que le gars qui a écrit Winnie L’ourson était un petit ours ? Un écrivain n’a aucunement besoin d’utiliser ses sentiments pour rédiger un roman. Il ne peut pas être triste pendant des années s’il est en train d’écrire un roman triste. Il peut être homme, femme, animal, que sais-je encore, tout ce qu’est Daryl Leyland dans Ma mère l’Oie. En quoi serait-il responsable de la mort de Max Van Doren, le seul ami qu’il ait jamais eu ?

Cela ne sert à rien d’expliquer l’œuvre par l’homme. Personne ne peut comprendre Daryl Leyland sans avoir d’abord été inventé par lui.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          231
Dionysos89   15 avril 2014
American Gothic de Xavier Mauméjean
Tous les Nisei n’ont pas été traités de la même façon sur le sol américain, mais Kiyoko et les siens ont tiré le mauvais numéro : internés du 20 juillet 1942 au 10 octobre 1945. Un épisode moche dans l’histoire de notre belle nation. Pas le premier ni le dernier. Après tout, même le grand Daryl Leyland a déclaré dans sa fameuse note 114 : « Je n’ai rien contre les étrangers à condition qu’ils soient américains. »



Commenter  J’apprécie          230
Dionysos89   12 juin 2014
American Gothic de Xavier Mauméjean
Nous avions remarqué qu’il écrivait « champ » par l’attendu « field », mais aussi parfois « feeld ». Croyant à une faute, j’avais suggéré d’étalonner toutes les occurrences sur la transcription correcte. Daryl nous précisa que « feeld », mot-valise contenant « feel » et « field », traduisait l’espèce de mélancolie que l’on ressent en pleine campagne, à la tombée du jour, face aux vastes étendues des champs. Nous avons donc conservé le néologisme, ainsi que « stormach », contraction de « storm » et « stomach », la tempête qui retourne l’estomac affamé, et de même pour quantité d’autres.



Commenter  J’apprécie          220

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

et mon tout est un homme

Le livre est écrit sous forme de lettre ou rapport , à qui est-elle adressée ?

Au préfet
Au Dr Marek
Au président de la république

10 questions
302 lecteurs ont répondu
Thème : Et mon tout est un homme de Boileau-NarcejacCréer un quiz sur cet auteur

.. ..