AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.53/5 (sur 60 notes)

Nationalité : Haïti
Né(e) à : Cavaiiion , le 27/08/1963
Biographie :

Poète, essayiste et éditeur, Rodney Saint-Éloi est né à Cavaillon (Haïti).
Il a reçu le prix Charles Biddle qui souligne l’apport exceptionnel de personnes ayant immigré au Québec.
Membre de l’Académie des lettres du Québec, il a été promu compagnon des arts et des lettres.


Ajouter des informations
Bibliographie de Rodney Saint-Éloi   (20)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Conversation avec l’écrivain Rodney Saint-Éloi Fédération brésilienne des professeurs de français 679 abonnés 146 vues Diffusée en direct le 17 mai 2023 Mediação: Lícia Soares de Souza (UNEB, AIEQ) Margarete Santos (UNEB)


Citations et extraits (63) Voir plus Ajouter une citation
il chantait les âmes englouties
crachait ses lamentos
déterrait l'aurore
vomissait ses entrailles pour contrarier les
étoiles

il n'y avait pas de spectateurs
il n'y avait pas de scène
il n'y avait pas de théâtre
la colère des plantations grondait
l'ancêtre brûlait le coton
infusait la canne en fleurs
l'ancêtre saluait les quatre foudres
disait paix aux directions
l'ancêtre maîtrisait les ombres
sa voix n'était pas négociable
son âme n'était pas négociable
l'histoire devra un jour laver les désastres
Commenter  J’apprécie          170
pour ma défense
je citerai le code noir
l'exode la bible
les chants d'esclaves
les expropriations
le matin des génocides
je vous dirai
ma foi décoloniale
mon chagrin cyclope
la capture l'arrachage
le fouet le cachot
la cale le bannissement
les appontements de crachat
les ténèbres qui assassinent la lumière
Commenter  J’apprécie          130
je hurle je
nage
m’ensilence

ne me défais pas
de mon regard
ne me vide pas
de mes cris
je reste entier
moi diagonal
respire l’air marin
je garde mes parts d’humain
moi vertical
fidèle à l’absence
tissée au flanc de l’aïeul
mon aïeul parole d’honneur
essaimait la saison
lève la tête
lève la tête

lui vivait tête baissée
courait la savane nue
poussé par le fouet sous la pluie
Commenter  J’apprécie          120
pour me défense
je dirai simplement
tout testament est immonde
je n'ai d'antécédent que l'ouragan
je ne suis qu'un paquet d'os
je n'ai que des vents indomptés
corps recommencé cops
sauvagesse décoloniale
la cadastre de mes vergers secrets
le tremblement de ma joie nue
Commenter  J’apprécie          120
Chaque jour suffit sa part de mots
chaque fleur sa part de printemps
chaque soleil sa part de clarté
chaque nuit sa part d’ombres
chaque mer sa part de bleu
entre le corps divisé de la lumière
j’apprends le jour
j’apprends la nuit
j’apprends le secret des chemins
j’apprends par exemple l’amour
j’apprends par exemple le mot bonheur
j’apprends ce qui m’habite
l’exil et le silence
la rose qui ne doit pas mourir
Commenter  J’apprécie          110
poussez fleurs blanches
arc-en-ciel mauve
poussez phrases rebelles
Je existe je
la foule attendra
je m’aîle
je m’enîle
je m’encannibale
je m’africane
je nous utopie
je dérisionne
déconfictionne le récit
(Page 31)
Commenter  J’apprécie          100
la guerre



la guerre fait la guerre
la guerre ne fait pas de colombes
la guerre ne fait pas de pain
la guerre ne fait pas de jardins
la guerre ne fait pas de câlins
la guerre ne fait pas de fruits
la guerre ne fait pas de fleurs
la guerre déclare la guerre
la guerre assassine la guerre
en moi la danse a mille sépultures

toute litanie est bonne
à hauteur du chant
je voudrais sarcler les herbes folles
jusqu’à ce que tombent
les orages dans la phrase


p.47
Commenter  J’apprécie          90
Les frontières ne gardent pas les vents
les frontières ne font pas de cerfs-volants
les frontières ne font pas de colibris
les frontières ne font pas de vergers
les frontières ne font que des frontières

un jour les exilés abandonneront leurs rêves
à la tête du fleuve saint-laurent
ça fera un long collier d'amour
ça fera un jardin de lumières
le ciel ne sera plus le même ciel
la terre ne sera plus la même terre
Commenter  J’apprécie          90
je suis le christ noir
au jardin des oliviers
je marche vers la plaine
où ment le soleil

la voix dit
auparavant les marchands
étaient chassés du temple

au jardin des vampires
je suis le terroriste vaincu
j'incendie les banques
les vies hypothéquées

la voix dit
aujourd'hui ce sont les marchands
qui construisent les temples
Commenter  J’apprécie          90
... je suis l'enfant des rues ténébreuses
grandir est plus grand que mes espérances
il m'arrive de parler à mes fantômes...
Commenter  J’apprécie          100

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Rodney Saint-Éloi (102)Voir plus

Quiz Voir plus

Hunger Games Tome 1

Qui est l'auteur de la trilogie Hunger Games ?

J.K.Rowling
Suzanne Collins
Stephen King
Stephenie Meyer

15 questions
2943 lecteurs ont répondu
Thème : Hunger Games, tome 1 de Suzanne CollinsCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}