AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 4.25 /5 (sur 23 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Colchester , le 08/08/1931
Biographie :

Roger Penrose (Colchester, 8 août 1931 - ) est un physicien et mathématicien britannique.

Il enseigne les mathématiques au Birkbeck College de Londres où il élabore la théorie décrivant l'effondrement des étoiles sur elles-mêmes, entre 1964 et 1973, où il rencontre le célèbre physicien Stephen Hawking. Ils travaillent alors à une théorie de l'origine de l'univers, Penrose y apportant sa contribution mathématique à la théorie de la relativité générale appliquée à la cosmologie et à l'étude des trous noirs.

En 1974, il publie un article où il présente ses premiers pavages non périodiques : les pavages de Penrose (Pentaplexity, Bulletin of the Institute for Mathematics and its Applications, 10, 266-271, 1974). On lui doit quelques objets impossibles, tels l'escalier de Penrose et le triangle de Penrose.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Roger Penrose   (13)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
baladin   01 septembre 2015
A la découverte de l'univers. La prodigieuse histoire des mathématiques et de la physique de Roger Penrose
Les singularités spatio-temporelles résidant au cœur des trous noirs sont parmi les objets connus (ou supposés) les plus mystérieux de l'univers - et que nos théories actuelles ne parviennent pas à décrire.
Commenter  J’apprécie          40
Santarini   24 octobre 2021
L'esprit, l'ordinateur et les lois de la physique de Roger Penrose
La conscience me paraît si importante que je ne puis tout bonnement croire qu'elle soit simplement apparue « accidentellement » du fait de quelque calcul compliqué. C'est le phénomène par lequel l'existence même de l'Univers se fait connaître. On peut soutenir qu'un univers régi par des lois qui ne laissent aucune place à la conscience n'est pas un univers du tout. Je dirais même que toutes les descriptions mathématiques d'univers données jusqu'à présent ne satisfont pas ce critère. C'est seulement le phénomène de conscience qui peut faire venir un univers « théorique » hypothétique à l'existence véritable ! Certains des arguments que j'ai donnés dans ces chapitres peuvent paraître tortueux et compliqués. Certains sont, je le reconnais, spéculatifs, mais je crois que l'on ne peut vraiment pas échapper à certains autres. Pourtant, derrière tous ces détails techniques, il y a le sentiment bien « évident » que l'esprit conscient ne peut fonctionner comme un ordinateur, même si une bonne partie de ce qui entre en jeu dans l'activité mentale pourrait le faire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Santarini   24 octobre 2021
L'esprit, l'ordinateur et les lois de la physique de Roger Penrose
Je suggère que ce peut être une grossière erreur d'appliquer les règles physiques habituelles pour le temps à l'examen de la conscience ! Il y a en effet quelque chose de très étrange dans la manière dont le temps intervient dans nos perceptions conscientes, et je ne serais pas étonné qu'une conception très différente soit requise là où nous essayons de placer les perceptions conscientes dans un cadre conventionnellement régi par le temps. La conscience est, après tout, le seul phénomène que nous connaissions pour lequel le temps ait besoin de « s'écouler » !
Commenter  J’apprécie          20
Santarini   24 octobre 2021
L'esprit, l'ordinateur et les lois de la physique de Roger Penrose
Je ne pense pas qu'il soit sage, étant donné ce que nous en comprenons pour le moment, d'essayer de proposer une définition précise de la conscience, mais nous pouvons nous appuyer, dans une large mesure, sur nos impressions subjectives et notre bon sens intuitif pour dire quel est le sens de ce terme et quand cette propriété de conscience a des chances d'être présente. Je sais plus ou moins quand je suis moi-même conscient, et je suppose que les autres ressentent quelque chose qui correspond à ce dont je fais l'expérience.
Commenter  J’apprécie          20
DrCornelius   07 mars 2022
Les ombres de l'esprit de Roger Penrose
Je vais en effet affirmer l'existence au niveau quantique d'une non-calculabilité qui explique celle de nos actes conscients, et que le niveau où cette non calculabilité physique se manifeste avec le plus d'ampleur joue un rôle déterminant pour l'activité cérébrale.... J'affirme que si les signaux

neuronaux peuvent effectivement avoir un comportement déterministe classique, le contrôle des liaisons synaptiques entre neurones s'effectue à un niveau plus profond qui semble correspondre à une importante activité physique située à la frontière séparant le monde classique du monde quantique...

(4 positions peuvent être adoptées sur ce sujet : A, B, C, D)

A. Toute pensée se réduit à un calcul ; en particulier, le sentiment de

connaissance immédiate consciente naît simplement de l'exécution de

calculs appropriés.

B . La connaissance immédiate est un produit de l'activité physique du

cerveau ; mais bien que toute action physique puisse être simulée par

un calcul, une telle simulation ne peut par elle-même susciter la connaissance immédiate.

C. La connaissance immédiate est suscitée par une action physique du

cerveau, mais aucun calcul ne peut simuler, même à la perfection, cette

action physique.

D. On ne peut expliquer la connaissance immédiate à l'aide du langage de

la physique, de l'informatique, ni de quelque autre discipline scientifique que ce soit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
baladin   01 septembre 2015
A la découverte de l'univers. La prodigieuse histoire des mathématiques et de la physique de Roger Penrose
De nos jours, ce sont les calculettes électroniques qui font les multiplications à notre place. Bien que ces machines soient beaucoup plus rapides et plus précises que les règles à calcul ou les tables de logarithmes, nous y perdons beaucoup en compréhension si nous n'acquérons pas par ailleurs une véritable expérience de la beauté et de l'importance fondamentale des opérations logarithmiques.
Commenter  J’apprécie          20
Santarini   24 octobre 2021
L'esprit, l'ordinateur et les lois de la physique de Roger Penrose
Peut-être le phénomène de conscience ne peut-il pas être entièrement compris en termes classiques. Peut-être notre esprit, plutôt qu'un simple algorithme mis en œuvre par de prétendus « objets » classiques, est-il une qualité, tirant son origine de quelque caractéristique étrange et merveilleuse des lois physiques quantiques qui gouvernent réellement le monde où nous vivons. Peut-être faut-il voir là, en un certain sens, la « raison » pour laquelle il nous faut, en tant qu'êtres sensibles, vivre au sein d'un monde quantique, plutôt que dans un monde entièrement classique — en dépit de la richesse et du mystère que présente déjà l'univers classique. Se pourrait-il que l'existence d'un monde quantique soit une condition nécessaire à l'émergence de créatures pensantes et sensibles telles que nous, extraites de sa substance même ? Il semblerait que ce type de question nous concerne moins qu'il n'intéresserait le Dieu qui se fixerait pour tâche de construire un univers habité. Pourtant le problème nous concerne également.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Santarini   24 octobre 2021
L'esprit, l'ordinateur et les lois de la physique de Roger Penrose
Un trait remarquable des modèles de pavage quasi cristallins que j'ai décrits est que leur assemblage est nécessairement non local. En d'autres termes, en assemblant les modèles, il faut, de temps à autre, examiner l'état du modèle, très loin en avant du point d'assemblage, si l'on veut être sûr de ne pas commettre une grave erreur en réunissant les morceaux. (Voilà qui paraît proche du « tâtonnement » apparemment « intelligent » auquel je faisais référence en relation avec la sélection naturelle.)
Commenter  J’apprécie          10
baladin   01 septembre 2015
A la découverte de l'univers. La prodigieuse histoire des mathématiques et de la physique de Roger Penrose
Un objet physique, tel un carré tracé sur du sable, ou un cube sculpté dans du marbre, pouvait apparaître aux yeux des Grecs anciens comme une approximation raisonnable, et parfois excellente, de l'idéal géométrique platonicien correspondant. Et pourtant, de tels objets ne seraient jamais que des approximations.
Commenter  J’apprécie          10
Santarini   24 octobre 2021
L'esprit, l'ordinateur et les lois de la physique de Roger Penrose
Dans les discussions sur le problème corps-esprit, deux questions distinctes retiennent habituellement l'attention : « Comment se fait- il qu'un objet matériel (un cerveau) puisse réellement susciter la conscience ? » et inversement : « Comment se fait-il qu'une conscience, par l'action de sa volonté, puisse réellement influencer le mouvement (apparemment déterminé) des objets matériels ? » Tels sont les aspects passif et actif du problème corps-esprit.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Harry Potter pour les nuls (niveau facile)

Combien de tomes contient la série Harry Potter

6
7
8
9

7 questions
15098 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter, tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers de J. K. RowlingCréer un quiz sur cet auteur