AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 2.85 /5 (sur 17 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 11/01/1905
Mort(e) le : 16/11/1998
Biographie :

Roger de Lafforest, né le 11 janvier 1905 et décédé le 16 novembre 1998, est un écrivain français. Il a été lauréat du Prix Interallié en 1939.
Roger Poumeau de Lafforest a connu plusieurs vies dont il a été difficile de démêler les fils. Son œuvre de fiction, tout à fait étonnante, est composée de cinq romans et un recueil de nouvelles publiés entre 1930 et 1966. Aventurier quelque temps, journaliste et romancier avant-guerre, il consacrera la deuxième partie de son existence à des travaux sur la parapsychologie et se taillera quelques succès éditoriaux dans ce domaine (Ces maisons qui tuent, Laffont, 1972).
Les figurants de la mort, son second roman après Kala-Azar (1930), est paru en 1939 et a obtenu le Prix Interallié.



Source : Wikipédia et http://www.arbre-vengeur.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Video et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo

Le jeu le hasard et la chance
Réunis autour d'une table de roulette monégasque , Bernard Pivot interroge Roger CAILLOIS pour son livre "Les jeux et les hommes", Marcel NEVEU pour "l'encyclopédie des jeux" , Jean BANNI pour "Auteuil première" Jean Marc ROBERTS pour "la comédie légère , Nino MALORNI auteur du livre "le truc" , Roger DE LAFFOREST pour " l' art et la science de la chance" et Jean CARNI . le débat...
+ Lire la suite

Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
marionf   01 décembre 2015
Ces maisons qui tuent de Roger de Lafforest
Les nomades n'ont qu'un ersatz de maison : une tente ou une roulotte. Aussi n'ont-ils qu'une apparence de civilisation. Ce sont des êtres inachevés, instables dans le bonheur comme dans le crime. Ils n'ont pas d'avenir, ne laissent pas de trace de vie ni de créations sur leur passage.
Commenter  J’apprécie          50
marionf   01 décembre 2015
Ces maisons qui tuent de Roger de Lafforest
Un professeur agrégé de la Faculté de Médecine de Paris m'a fait une confidence analogue à celle de l'architecte : - Je sais par expérience, m'a-t-il déclaré, qu'il existe des maisons-à-cancer ; mais j'ignore, hélas ! les remèdes ou les précautions efficaces contre cette mystérieuse et maléfique influence de certains murs. Aussi, lorsqu'un malade habitant un de ces logements suspects vient me consulter, je me borne à lui conseiller, en guise d'ordonnance, de déménager au plus vite. Ceux qui m'obéissent sont vite guéris ; les autres sont perdus, quels que soient les médicaments qu'ils absorbent.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   20 août 2013
Ces maisons qui tuent de Roger de Lafforest
Enfermés dans des coquilles d'oeufs qu'on appelle des automobiles, les conducteurs de bolides foncent les uns derrières les autres, ou les uns contre les autres, se dépassent,se frôlant, s’évitant, avec une marge de sécurité réduite à quelques centimètres. Si l’on ajoute que les règles de ce jeu périlleux ne sont respectées par aucun des participants,on peut raisonnablement prévoir qu'il n’y aura pas de survivants à la fin de ce ballet démentiel.
Commenter  J’apprécie          40
marionf   01 décembre 2015
Ces maisons qui tuent de Roger de Lafforest
Alors, en conscience, on est bien forcé d’élever la voix et de dire aux autorités responsables : en ne prenant pas les mesures nécessaires pour que les maisons-à-cancer soient assainies ou démolies, vous manquez à votre premier devoir qui est de protéger la santé des citoyens.
Commenter  J’apprécie          40
marionf   01 décembre 2015
Ces maisons qui tuent de Roger de Lafforest
Pour ce savant [G. Lakhovky, in Contribution à l'étiologie du cancer], le cancer est une "réaction de l'organisme contre une modification de son équilibre vibratoire sous l'effet de radiation cosmiques [...].
Commenter  J’apprécie          30
Athouni   10 mai 2013
Les figurants de la mort de Roger de Lafforest
Pilar n'était pas belle à voir mais je ne sais quelle cordialité débordait de ses formes relâchées. Malgré le système pileux abondant qui mettait des ombres sur plusieurs parties de son corps elle n'était pas indécente, elle faisait même presque habillée tant sa poitrine et ses hanches avaient des plis et roulés. Quand elle plongea ses seins la précédèrent comme de loches de plomb, la tirèrent droite et cambrée au fond de l'eau ; mais bien vite ils firent office de flotteurs et la ramenèrent à la surface où elle eu l'air de nager entre deux méduses.
Commenter  J’apprécie          20
marionf   01 décembre 2015
Ces maisons qui tuent de Roger de Lafforest
C'était un monstre à tête-de-chien - une espèce de gélatine violacée et baveuse, informe et purulente - sur le front duquel saillait une boursouflure qui ressemblait vaguement à l'effigie de Saint-Roch.
Commenter  J’apprécie          30
Athouni   10 mai 2013
Les figurants de la mort de Roger de Lafforest
Oppressé entre deux infinis, le temps et l’espace, pour se rassurer, pour se prouver à lui-même qu’il est libre de déplacer ses horizons, l’Homme veut bouger, voyager. Ce désir d’agitation, qui peut paraître dérisoire au philosophe, qui ne procure en fin de compte que déboire et écœurement, est pourtant si fort au cœur de certains hommes qu’il les arrache à leur existence, les déracine et les jette pantelants dans les pires hasards où l’on perd, santé, honneur, bonheur. C’est ce que les gens de plume appellent l’aventure.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   20 août 2013
Ces maisons qui tuent de Roger de Lafforest
Quand l’auteur du crime parfait est un être humain, le plus souvent (même dans les romans policiers) il finit par être découvert et puni. Mais quand l’assassin est une maison, le crime devient alors plus-que-parfait, puisque personne - ni la police, ni les magistrats, ni les urbanistes, ni les architectes, ni les médecins, ni le gouvernement, ni le grand public, ni la presse, ni la télévision, ni les victimes elles-mêmes!
Commenter  J’apprécie          20
Athouni   10 mai 2013
Les figurants de la mort de Roger de Lafforest
Ainsi paré le bon vieux cargo avait fière allure. Un vrai épouvantail, un cuirassé de fête foraine. Mais l'imagination de Gonzalès ne lui laissait pas voir les choses sous ce jour. Il vivait son rêve aussi sincèrement, aussi sérieusement que les enfants qui jouant aux corsaires transforment un vieux fauteuil retourné en frégate à six ponts.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Qui a écrit cette oeuvre?

Qui a écrit 1984 ?

H.G Wells
O Wells
S Beckett
G Orwell

11 questions
8224 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur