AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.46 /5 (sur 178 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Athènes , 1944
Biographie :

Ted Stanger est journaliste et essayiste américain, francophile.

Né en 1944 à Athènes, il passe son enfance à Columbus dans l'Ohio, et, après le baccalauréat, fait ses quatre années d’études universitaires à l’université de Princeton. Il a aussi fait des études en France (à la Sorbonne) dans les années 1960.

Ensuite, c’est le journalisme, tout d’abord dans une agence de presse (United Press International à Paris) et puis pour un quotidien, le Miami Herald en Floride.

A partir de 1981, il devient successivement directeur des bureaux de l’hebdomadaire américain Newsweek à Bonn, Rome, Jérusalem (où il reste en poste 6 ans) et Paris. Il se spécialise dans la correspondance de guerre.

Souvent visiteur en France depuis 1993, il est l’auteur de plusieurs livres dont Sacrés Français ! Un Américain nous regarde (paru en 2003 aux Éditions Michalon), Sacrés Américains ! Nous les Yankees on est comme ça (Michalon, 2004) et Sacrés fonctionnaires ! chez le même éditeur (2006). Son dernier titre : Sacrées vacances ! Une obsession française (Flammarion, 2010).

Ces livres, écrits en français, se veulent entre l'essai polémique et l'humour.

+ Voir plus
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ted_Stanger
Ajouter des informations
étiquettes
Video et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo

L'investiture : [2ème partie]
Emission spéciale de la rédaction de France 2, présentée par Elise LUCET, sur les cérémonies protocolaires liées à l'investiture de Nicolas SARKOZY. Elle est entourée de Pierre SERVENT, expert en stratégiemilitaire, Nicolas DOMENACH, directeur adjoint de la rédaction de Marianne, Ted STANGER, Gilles LECLERC, journaliste du service politique de France 2, pour commenter la prise de...

Citations et extraits (35) Voir plus Ajouter une citation
jeranjou   09 juin 2013
Un Américain en Picardie. Sacrés Français, le roman ! de Théodore Stanger
« Je vous présente madame Aurélie verdier, qui s’occupe de la comptabilité.» […]



Désarmé par cette arrivée incongrue, Bradley bredouilla une réponse dans un charabia incompréhensible. Cette fille ne cadrait pas avec le décor : dans une atmosphère rétro qui régnait là, il se serait attendu à une employée désuète ; une quinqua à chignon, ou un personnage à la Eugénie Grandet.



Mais Aurélie n’avait pas ce profil. […] Elle portait une robe sombre et bon marché qui épousait parfaitement ses formes. Bradley l’imaginait trente secondes en maillot de bain…





Désolé, je n’ai pas photos d’Aurélie à vous proposer… pour confirmer ou infirmer les propos de l’américain.
Commenter  J’apprécie          250
litolff   19 octobre 2011
Sacrés français ! Un américain nous regarde de Théodore Stanger
L’automobiliste français est le seul, ayant fait philo au lycée, qui soit capable de justifier ses excès de vitesse.
Commenter  J’apprécie          120
litolff   19 octobre 2011
Sacrés français ! Un américain nous regarde de Théodore Stanger
Au bout de 10 ans,j'ai fini par comprendre que sans ces manifs incessantes, la France ne serait plus la France.
Commenter  J’apprécie          80
litolff   19 octobre 2011
Sacrés français ! Un américain nous regarde de Théodore Stanger
La France est sûrement le seul pays au monde où les factures ont une vie plus longues que les lettres d’amour.
Commenter  J’apprécie          80
blogoculture   17 janvier 2011
Sacrés Américains ! Nous, les Yankees, on est comme ça de Théodore Stanger
Je vais déjeuner dans un restaurant de Columbus réputé pour sa viande cuite au feu de bois et commande un hamburger à la serveuse qui m’interroge sur la cuisson :

“Saignant ! s’il vous plaît.”

Elle me jette un regard comme si j’étais Jack l’Eventreur.

“Désolée, Monsieur, mais nous ne pouvons pas satisfaire votre demande. Nous n’avons plus le droit de servir de la viande saignante.”

Et le jeune femme m’indique un panneau au mur indiquant : “La viande insuffisamment cuite pour tuer les toxines est à l’origine de quelques décès aux Etats-Unis. Désormais, les assureurs exigent que la viande soit cuite.”
Commenter  J’apprécie          50
litolff   19 octobre 2011
Sacrés français ! Un américain nous regarde de Théodore Stanger
Mais le plus extraordinaire pour nous, journalistes étrangers, reste ce penchant masochiste qui conduit parfois la presse française à se censurer elle-même.
Commenter  J’apprécie          60
liberliger   23 mai 2013
Sacrés Américains ! Nous, les Yankees, on est comme ça de Théodore Stanger
On peut aimer son pays, mais l'amour n'est pas forcément aveugle. Et l'affection d'un expatrié est souvent plus lucide, plus ambiguë aussi, que celle de ses compatriotes moins aventuriers.
Commenter  J’apprécie          50
bgn   29 avril 2015
Sacrées vacances ! Une obsession française de Théodore Stanger
Mon ami Jean-Paul admet que ses vacances à Quiberon égratignent largement sa trésorerie : plus de 1000 euros par semaine pour le voyage, les repas à l'extérieur, la location et les traversées de l'océan. "Les jours où il flotte, je me dis que j'aurais pu rester chez moi sous la douche en déchirant des billets de banque. Çà aurait le même effet", conclut-il, un brin cynique.
Commenter  J’apprécie          40
Noctenbule   30 août 2013
Sacrés Américains ! Nous, les Yankees, on est comme ça de Théodore Stanger
Si je mourrais après avoir ingurgité un steak bien rouge, ma famille pourrait attaquer en justice le restaurant et sa compagnie d'assurances, gagnant ainsi des millions de dollars. Ainsi vont les choses en Amérique.
Commenter  J’apprécie          40
Rolleton   05 mai 2019
Un Américain en Picardie. Sacrés Français, le roman ! de Théodore Stanger
Bradley avait pigé au quart de tour : sa tâche était de réduire les coûts de production et de rendre l'usine plus intéressante pour qu'elle soit revendue, dans six mois, dans deux ans au maximum. Tout dépendait comment les choses allaient se passer. S'il pouvait améliorer rapidement le tableau des profits, il rentrerait à Dallas et s'assurerait le grand bureau dans l'angle pour l'année suivante. Sinon, on pourrait "le pousser dans la cage d'ascenseur", la métaphore de H& T pour désigner une mise au placard dans l'un des étages du bas avec une vue directe sur le parking.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Les toiletteurs sont nos amis !! 🐩 ✂️

Radical :

tout'ou rien
kiki lé bo

12 questions
19 lecteurs ont répondu
Thèmes : chiens , chats , toilettes , humour , jeux de mots , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur

.. ..