AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.5 /5 (sur 27 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Tullin , le 29/05/1960
Biographie :

Thierry Frémaux, né le 29 mai 1960 à Tullins, est directeur de l’Institut Lumière de Lyon, délégué général du Festival de Cannes et président de l'association Frères Lumière.

Source : wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Thierry Frémaux   (7)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

L'un venait d'achever son glamour festival et d'en livrer au public le palmarès lors d'une mémorable soirée télévisée. L'autre continuait encore le sien, avec des acteurs de chair et d'os jusqu'au 25 juillet, sous le ciel étoilé. Quoi de commun entre Thierry Frémaux, 61 ans, directeur général délégué jubilant du Festival de Cannes depuis 2007, et Olivier Py, 56 ans, metteur en scène et poète, patron du Festival d'Avignon depuis 2013 ? A priori pas grand-chose, si ce n'est - covid oblige - que leurs deux manifestations ont eu lieu en même temps cet été. Au risque de se faire concurrence ? Une Rencontre animée par Fabienne Pascaud Arrivé sur les chapeaux de roue de Cannes en voiture jusqu'à la Cité des papes pour retrouver Olivier Py au cinéma Utopia – grand lieu cinéphile avignonnais - Thierry Frémaux affirme que non. Py acquiesce… Les deux s'entendront à merveille lors de cette tonique et passionnante rencontre où ils nous racontent avec passion la spécificité de leur métier à la tête de festivals uniques, que le monde nous envie, et parmi les plus vieux de la planète : 74 ème édition pour Cannes, 75 ème pour Avignon… Pourtant sous leur houlette, ces manifestations n'auront cessé de se réinventer, d'évoluer avec la société. En témoigne la belle présence des créatrices cette année. Sur scène comme sur grand écran. Laissons ces deux hommes expliquer, raconter. Avec verve et vitalité… Vous avez aimé cette vidéo ? Abonnez-vous à notre chaîne YouTube : https://www.youtube.com/channel/¤££¤29Instagram15¤££¤4fHZHvJdM38HA?sub_confirmation=1 Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux ! Facebook : https://www.facebook.com/Telerama Instagram : https://www.instagram.com/telerama Twitter : https://twitter.com/Telerama

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (9) Ajouter une citation
carre   29 janvier 2017
Sélection officielle : Journal de Thierry Frémaux
A l'heure de la dématérialisation, et peut-être avec les manies de l'âge, j'achète, j'amasse, je thésaurise. Il est impérieux d'avoir les films que l'on aime près de soi, de vivre entouré d'eux comme nous vivons entourés de nos livres, et non d'en disposer potentiellement dans un "cloud" dont, un jour, on nous dira qu'il a disparu dans l'incertitude numérique.
Commenter  J’apprécie          260
Thierry Frémaux
Bazart   31 janvier 2017
Thierry Frémaux
" Si je suis là, c'est que j'aimais par dessus tout voir des films et lire des livres. Mais je ne peux en jouir normalement. Ce type d'existence dessine ses propres limites. C'est un grand classique que connaissent les cinéphiles: lorsqu'on commence à travailler dans le cinéma, on y va moins .



Se précipiter dans une salle pour passer deux heures et oublier sa vie relève d'un comportement qui ne nous est plus offert. Le travail est un plaisir mais le plaisir est devenu un travail."
Commenter  J’apprécie          210
carre   14 janvier 2017
Sélection officielle : Journal de Thierry Frémaux
Robert Favre Le Bret, Maurice Bessy et Gilles Jacob, qui furent délégués généraux avant moi, ont tous retenu à leurs dépens cette maxime dont je fait chaque année l'expérience: "Une bonne sélection, c'est grâce aux films, une mauvaise sélection c'est à cause du sélectionneur".
Commenter  J’apprécie          160
carre   16 février 2021
Judoka de Thierry Frémaux
« C’est sur un tapis que j’ai compris que la culture sauvera le monde. Pratiquer un sport méconnu me préparait à l’obscurité des passions cinéphiles, à l’inclination pour les artistes oubliés et au rejet des modes. »
Commenter  J’apprécie          130
Bazart   05 mars 2021
Judoka de Thierry Frémaux
"Tomber souvent pour ne jamais se faire mal": je crois encore entendre les paroles distillés lors de mon premier cours. J'avais neuf ans, je venais jsute d'enfiler mon premier kimono, j'avais froid, je ne connaissais personne ( sauf mon frère et ma soeur qui étaient dans le même état que moi), je me sentais ridicule et trouvais que tout le monde avait une meilleure allure que la mienne. L'enfance a des modesties qui ne sont que des étonnements et qu'on prend pour des infirmités.
Commenter  J’apprécie          20
LiliGalipette   31 octobre 2021
Judoka de Thierry Frémaux
« Nous n’avons pas été enfants, nous n’avons pas été adolescents, nous avons été judokas. Nous sommes devenus adultes sans nous en apercevoir. » (p. 209)
Commenter  J’apprécie          30
Bazart   31 janvier 2017
Sélection officielle : Journal de Thierry Frémaux
"Surtout du titre du Président du Jury de Cannes, l'élu doit avoir la légitimité. Avec ses jurés, il va évaluer l'élite du cinéma mondial et les derniers films des meilleurs réalisateurs de la planète. Il doit d'emblée imposer le respect, créer l'évidence , susciter l'envie de l'opinion, du public, des journalistes, des futurs sélectionnés Le bien fondé de notre choix ne doit faire aucun doute."
Commenter  J’apprécie          20
LiliGalipette   31 octobre 2021
Judoka de Thierry Frémaux
« Ce qu’on vous enseigne avant tout, ça n’est pas comment gagner, mais comment tomber. Ce qui ne signifie pas perdre. Mais cette évidence n’arrive qu’après. » (p. 11)
Commenter  J’apprécie          10
LiliGalipette   31 octobre 2021
Judoka de Thierry Frémaux
« Dans une carrière de judoka, on tombera beaucoup. Mais on aura appris d’emblée qu’une chute n’est pas un effondrement. Elle est un avènement. »(p. 17)
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Jeu(x)🎲🎲

Miss Jane Marple séjourne chez son amie d'enfance Ruth Van Rydock. Ruth s'inquiète de la santé de sa sœur, Carrie Louise, qui vit à Stonygates, un manoir victorien transformé en centre de détention pour délinquants juvéniles, avec son époux, Lewis Serrocold, et sa famille. Miss Marple se laisse convaincre d'aller la voir.... Quel est le titre de ce polar d'Agatha Christie ?

Jeux victoriens
Jeux de glaces
Jeux de jeunesse
Jeux de miroirs

14 questions
75 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , jeux , musique , charadesCréer un quiz sur cet auteur