AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.31 /5 (sur 135 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Par lui-même.

https://www.tristan-pichard.fr/

Enfance et adolescence portuaire, à Lorient, jeunesse musicale, à Orléans, j'ai longtemps hésité entre partir au loin ou rester les fesses posées sur un tabouret de piano. Finalement, les voyages n'ont pas formé ma jeunesse et ma scoliose se porte à merveille (les gammes dégourdissent les doigts et déglinguent le dos).

De retour en Bretagne, je commence une carrière de chasseur. Abandonnant rapidement l'idée de m'attaquer aux animaux (trop rapides), je me spécialise dans la traque de livres sauvages (qui ont l'avantage de ne pas bouger une fois qu'ils sont sur leur étagère). On a pu me voir en tenue de camouflage, armé d'un lasso et d'une épuisette, hanter les bibliothèques poussiéreuses en quête d'un spécimen rare.

Ma dernière, et plus fabuleuse, exploration me mène aux pays des enfants dont j'ai ramené deux fillettes qui n'aiment rien tant que les sussouillettes à la framboise et les histoires, celles qui font rire et celles qui font peur. Pour tenter de satisfaire leur faim sans limite de récits, je me suis mis à pêcher des personnages, à tricoter des intrigues, à cuisiner des rebondissements, des gags et des métaphores pour quitter définitivement le rivage des métiers sérieux et m'installer sur le continent où vivent d'humour et d'eau fraîche les écrivains pour les enfants.
+ Voir plus
Source : https://www.tristan-pichard.fr/
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Histoire, musique, art, sciences, environnement ... Retrouvez 5 livres jeunesse pour apprendre en s'amusant ! Charlie and the Queen's hat de Sue Finnie, Danièle Bourdais et Yannick Robert : https://www.babelio.com/livres/Finnie-Charlie-and-the-Queens-hat/647201 Mozart, vu par une ado de Tristan Pichard : https://www.babelio.com/livres/Pichard-Mozart-Vu-par-une-Ado/1158298 La dernière énigme de Léonard de Vinci de Christine Féret-Fleury : https://www.babelio.com/livres/Feret-Fleury-La-derniere-enigme-de-Leonard-de-Vinci/1144563 Georges et les secrets de l?univers de Lucy et Stephen Hawking : https://www.babelio.com/livres/Hawking-Georges-et-les-secrets-de-lunivers/31931 Y?a plus de papier ! de Céline Claire et Mademoiselle Caroline : https://www.babelio.com/livres/Claire-Ya-plus-de-papier-/647190 Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : ?Babelio, le site : https://www.babelio.com/ ?Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio ?Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ ?Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/

+ Lire la suite

Citations et extraits (62) Voir plus Ajouter une citation
florencem   28 septembre 2017
Time Zone, tome 1 de Tristan Pichard
Manon observe par la fenêtre de la cuisine les clignotements des gyrophares. Qu'est-ce qui se passe à la médiathèque ? Les gens ont enfin décidé de lire et il a fallu appeler la cavalerie pour protéger des bibliothécaires débordés ?
Commenter  J’apprécie          240
Fortuna   01 novembre 2016
Marc Chagall ? Suivez le guide ! de Tristan Pichard
- Tu sais, un musée n'est pas fait pour qu'on s'y ennuie, mais pour voir le monde autrement.
Commenter  J’apprécie          170
Stockard   19 juin 2020
La guerre de Troie : Mythes & légendes de Tristan Pichard
C'est une des leçons les plus cinglantes de la guerre fameuse que pourtant les mortels encore aujourd'hui refusent d'apprendre : le sang appelle le sang, la vengeance annonce la vengeance et l'ultime vainqueur des guerres et des massacres reste toujours le sinistre Thanatos qui dans son repaire de nuit danse pour l'éternité sur les ossements des braves.
Commenter  J’apprécie          150
Nastasia-B   27 septembre 2013
Les enquêtes de John Doeuf : Un oeuf disparaît de Tristan Pichard
Je retourne à la rivière pour cuisiner le canard.

- Je n'ai rien vu, rien entendu, rien sentu ! se défend le palmipède. Foi de canard, je n'y suis pour rien dans cette histoire. Mais je sais qui a volé l'œuf, c'est un coup de...
Commenter  J’apprécie          140
Saiwhisper   04 février 2019
Time Zone, tome 1 de Tristan Pichard
Manon ne sait trop quoi penser de sa rencontre avec David. Elle est heureuse d'être tombée sur quelqu'un et de n'être finalement plus seule dans cette ville statufiée, mais elle aurait préféré quelqu'un d'autre. Un adulte par exemple, quelqu'un qui puisse la conseille, lui expliquer la situation... Quoique, elle le sait par expérience, les adultes croient avoir des réponses à chaque question alors qu'en fait ils ont juste des idées arrêtées sur tout.
Commenter  J’apprécie          80
kanarmor   30 septembre 2013
Quelque chose de pourri au royaume du français de Tristan Pichard
Ignorant l'agonie de sa mère, Olympe en rajouta une louchée :

- je vais bientôt être une Jurons. Il est normal que je parle comme eux, crénom de ____ de _____ à ______ ! Et franchement, c'est bien plus marrant que l'Imparfait du Subjonctif : qu'ils ployassent, que nous moulussions, que tu dusses... Franchement, nous devrions faire comme eux et nous des surnoms affectueux. Je pourrai appeler papa le balai à ____, non ?
Commenter  J’apprécie          70
Jangelis   01 septembre 2014
Quelque chose de pourri au royaume du français de Tristan Pichard
- Commençons par l'un de deux qui nous préoccupent le plus. Je veux bien sûr parler de cette atrocité qu'est le verbe ... mourir.

Le comte [de la Langue de Bois] prit un air dégoûté, comme si de prononcer ce mot lui mettait le coeur au bord des lèvres.

[ ... ]

Par exemple, au lieu de : "Votre mari est mourant", il serait plus approprié de dire : "Le pronostic vital de votre conjoint est engagé."

Commenter  J’apprécie          70
Jangelis   01 septembre 2014
Quelque chose de pourri au royaume du français de Tristan Pichard
Où mon père m'annonce que je vais faire mon entrée dans le grand monde



Comment j'ai rencontré cette (...) d'Olympe ? Je sais, je sais, ça commence mal. Dès le début, au sixième mot. Que faire ? La vulgarité, c'est une histoire de famille. Non seulement, on est comme ça, à dire des jurons à tout bout de champ, mais c'est même notre marque de fabrique, notre gagne-pain, notre image de marque. Si c'était mon père qui racontait cette histoire, il en aurait mis un dès le premier mot. C'est certain. D'ailleurs, ce matin-là, quand il a fait irruption dans la salle d'armes, il ne s'en est pas privé. Je l'entends encore avec sa grosse voix : «(...) de (...) de ça c'est une (...) de bonne journée qui s'annonce !» Quatre jurons dans la même phrase, pas mal, hein ? Un vrai champion.

Maintenant que je suis vieux et que ma situation n'est plus la même, j'ai changé ma manière de causer. Je suis beaucoup moins grossier que dans mes jeunes années. Bien obligé. Autour de moi, on ne supporterait pas que je me laisse aller à parler comme le faisait mon père. D'ailleurs, pour peu qu'un de mes rejetons tombe aujourd'hui sur ce manuscrit, il serait capable de barrer, de raturer, de biffer sans remords tous les mots qu'il n'estimerait pas dignes de moi. Comme si je n'étais pas assez grand pour savoir comment je dois écrire !

Si je prends la plume, confortablement installé sous mon édredon, ce n'est pas pour raconter mes vieux jours. Sans intérêt tout ça, j'en ai peur. Non, mes aventures quand j'avais seize ans sont bien plus amusantes. Comment un jeune homme a manqué de finir dévoré par des chiens, a échappé aux galères royales, a survécu à deux cérémonies de mariage, trois rencontres avec des dragons, une meute de révoltés sanguinaires, un complot machiavélique et quelques duels à l'épée ? Voilà qui est autrement plus palpitant.

Si je disais que je me cache pour écrire, on ne me croirait pas, et pourtant ! Le bon Gaspard ouvre l'oeil. Il s'inquiète pour moi, le brave homme. Surtout, il craint que mes enfants ne lui reprochent de me laisser me fatiguer. Ce domestique fidèle, comme ma (trop) nombreuse descendance, ne comprendrait pas que je veille la nuit pour couvrir du papier avec des histoires d'un autre siècle, celui où je suis né.

J'ai caché mon matériel - papier, crayons et écritoire - sous mon lit. J'ai fait le mort jusqu'à ce que ce que Gaspard vienne vérifier que je dormais bien. Une fois que j'ai entendu ses pas s'éloigner dans le couloir, j'ai aussitôt rallumé la chandelle pour me mettre à l'ouvrage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Mikasabouquine   01 octobre 2017
Time Zone, tome 1 de Tristan Pichard
- Tu sais que les enfants doivent respecter leurs aînés? T'apprends quoi à l'école?

[...]

Encore un trouduc, ça se confirme. Manon le regarde droit dans les yeux avec le même sourire qu'un bulldozer.

- Je vais réveiller Valérie et on lui demandera ce qu'elle en pense, ok?

- T'es douée pour faire chier le monde, ronchonne Stéphane.

- Voilà ce que j'apprends à l'école, lâche Manon avant de replonger le nez dans son bol.
Commenter  J’apprécie          62
kanarmor   30 septembre 2013
Quelque chose de pourri au royaume du français de Tristan Pichard
Il a pas compris ce qu'a dit not' chef, j'crois bien ! aboya l'autre. Plus d'exceptions, plus de règles, la liberté pour tous ! Fini les taxes sur les accords, les impôts sur les conjugaisons, les redevances sur les figures de style ! A bas les privilèges !
Commenter  J’apprécie          60

Auteur membre de Babelio voir son profil
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur



.. ..