AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.05 /5 (sur 100 notes)

Nationalité : Roumanie
Né(e) à : Moineşti, Roumanie , le 16/04/1896
Mort(e) à : Paris , le 25/12/1963
Biographie :

Tristan Tzara, de son vrai nom Samuel Rosenstock, est un écrivain, poète et essayiste de langue roumaine et française.

Élevé dans une certaine aisance matérielle, Samuel connaît une enfance et une adolescence sans histoire. Il suit un cours sur la culture française dans un institut privé, s'éveille à la littérature au lycée Saint-Sava et s'inscrit en section scientifique pour le certificat de fin d'études au lycée Mihai-Viteazul.

Avec son copain de lycée Marcel Janco, Samuel créé, en 1912, sa première revue Simbolul. Il y publie l'un de ses premiers poèmes "Sur la rivière de la vie". En 1915, il adopte le pseudonyme de Tristan Tzara.

Ayant obtenu son certificat de fin d'études, Tzara s'inscrit à l'université de Bucarest en mathématiques et philosophie (septembre 1914). Son ami Janco s'inscrit en polytechnique.
L'atmosphère provinciale de Bucarest ennuie Tzara. Contre l'avis de son père, il quitte la Roumanie pour la Suisse. Il s'inscrit à l'université en classe de philosophie. Mais l'ennui le gagne à nouveau. Il faut l'enthousiasme contagieux de Janco pour l'empêcher de retourner à Bucarest.

Le 5 février, Ball, Hennings, Richard Huelsenbeck, Tzara et les peintres Jean Arp, Janco et Sophie Taeuber inaugurent le Cabaret Voltaire et transforment l'endroit en café littéraire et artistique. Le succès est immédiat. Il est l'un des fondateurs du mouvement Dada dont il sera par la suite le chef de file.

Des poètes contemporains voient en Tzara le chef de file de l'art nouveau. Cela l'a lancé (avec ses amis André Breton, Philippe Soupault et Louis Aragon) dans une grande variété d'activités destinées à choquer le public et à détruire les structures traditionnelles du langage. Par la suite, il a longtemps tenté de réconcilier surréalisme et communisme (il a même adhéré au parti communiste en 1936, avant de rejoindre la Résistance pendant la Seconde Guerre mondiale).

Tristan Tzara a été marié à l'artiste et poète suédoise Greta Knutson de 1925 à 1942.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Tristan Tzara   (28)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Tristan TZARA – Dada, derrière la légende (France Culture, 1975) L’émission « Relecture », par Hubert Juin, diffusée le 24 septembre 1975 sur France Culture. Invités : Noël Arnaud, Henri Lefebvre, Maurice Roche et Henri Béhar.

Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (115) Voir plus Ajouter une citation
Fabinou7   25 novembre 2019
L'Homme approximatif de Tristan Tzara
“les soucis que nous portons avec nous

qui sont nos vêtements intérieurs

que nous mettons tous les matins

que la nuit défait avec des mains de rêve »
Commenter  J’apprécie          460
Tristan Tzara
Piatka   08 novembre 2013
Tristan Tzara
POUR FAIRE UN POÈME DADAÏSTE



Pour faire un poème dadaïste

Prenez un journal

Prenez des oiseaux

Choisissez dans ce journal un article ayant la longueur que vous comptez donner à votre poème.

Découpez l'article.

Découpez ensuite avec soin chacun des mots qui forment cet article et mettez-les dans un sac.

Agitez doucement.

Sortez ensuite chaque coupure l'une après l'autre dans l'ordre où elles ont quitté le sac.

Copiez consciencieusement.

Le poème vous ressemblera.

Et vous voici un écrivain infiniment original et d'une sensibilité charmante, encore qu'incomprise du vulgaire.



Manifeste sur l'amour faible et l'amour amer - 1921
Commenter  J’apprécie          340
Piatka   15 septembre 2013
L'Homme approximatif de Tristan Tzara
Je pense à la chaleur que tisse la parole

autour de son noyau de rêve qu'on appelle nous.
Commenter  J’apprécie          350
Piatka   11 novembre 2013
L'Homme approximatif de Tristan Tzara
de tes yeux aux miens le soleil s’effeuille

sur le seuil du rêve sous chaque feuille il y a un pendu

de tes rêves aux miens la parole est brève

le long de tes plis printemps l’arbre pleure sa résine

et dans la paume de la feuille je lis les lignes de sa vie
Commenter  J’apprécie          230
Malaura   11 juillet 2012
L'Homme approximatif de Tristan Tzara
Je parle de qui parle qui parle je suis seul

Je ne suis qu’un petit bruit j’ai plusieurs bruits en moi

Un bruit glacé froissé au carrefour jeté sur le trottoir humide

Aux pieds des hommes pressés courant avec leurs morts

Autour de la mort qui étend ses bras

Sur le cadran de l’heure seule vivante au soleil

Je pense à la chaleur que tisse la parole

Autour de son noyau le rêve qu’on appelle nous.

Commenter  J’apprécie          220
Tristan Tzara
Piatka   25 novembre 2013
Tristan Tzara
Il y a des paroles filantes

laissant une trace légère trace de majesté derrière leur sens à peine de sens...
Commenter  J’apprécie          220
Tristan Tzara
jaygatsby   13 juillet 2020
Tristan Tzara
Verre Traverser Paisible





la joie des lignes vent autour de toi calorifère de l’âme

fumée vitesse fumée d’acier

géographie des broderies en soie colonisée en floraison d’éponges la chanson cristallisée

dans le

vase du corps avec la fleur de fumée



vibration du noir

dans ton sang

dans ton sang d’intelligence et de sagesse du soir

un œil ridé bleu dans un verre clair je t’aime je t’aime

une verticale descend dans ma fatigue qui ne m’illumine plus

mon cœur emmitouflé dans un vieux journal

tu peux le mordre : siffler

partons



les nuages rangés dans la fièvre des officiers

les ponts déchirent ton pauvre corps est très grand voir ces ciseaux de voie lactée et découper le souvenir en formes vertes

dans une direction toujours dans la même direction

s’agrandissant toujours s’agrandissant
Commenter  J’apprécie          150
Tristan Tzara
michfred   07 décembre 2018
Tristan Tzara
Miró avance sur une corde raide où toute maladresse lui serait mortelle. Cependant c'est la joie de la terre, sang de notre chair, que baigne un soleil unanime, qui s'offre à nous dans son innocence victorieuse. Miró a dépassé le risque et, sur la voie de la conquête, il ne regarde pas ce qu'il laisse derrière lui. C'est plutôt sous l'angle de l'action que sous celui de la contemplation qu'il entend se servir du gazouillis des choses.



"Joan Miró et l'interrogation naissante", 1948.
Commenter  J’apprécie          141
Tristan Tzara
sabine59   04 octobre 2017
Tristan Tzara


Dans l'eau de mon rêve fleurissent de splendides inutilités.
Commenter  J’apprécie          160
Tristan Tzara
sabine59   02 octobre 2017
Tristan Tzara
rêves rêves

au silence de braise



pourrais-je oublier l'attente comblée

le temps ramassé sur lui-même

le jour jaillissant de chaque parole dite

le long embrasement de la durée conquise



sève sève

ma soif s'en souvient



(" Juste présent")
Commenter  J’apprécie          120

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

🥳 Fête ou ....

" Fête " ou .......

ammusement
amusement
amusemen
amusemment

13 questions
57 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , vocabulaire , orthographe , fêtesCréer un quiz sur cet auteur

.. ..