AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.06 /5 (sur 679 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : New York
Biographie :

Vi Keeland est avocate à New York.

Elle est l’auteur de plus de dix romances dont le premier a été publié en 2013.

"The Player" (The Baller: A Down and Dirty Football Novel, 2016) est un grand succès propulsé en tête des meilleures ventes du New York Times et de USA Today.

Elle a écrit "Cocky Bastard" (2015) en collaboration avec Penelope Ward.

Vi Keeland vit à New York avec son mari et ses trois enfants.

son site : http://www.vikeeland.com/
page Facebook : https://www.facebook.com/Author-Vi-Keeland-435952616513958/

Ajouter des informations
Bibliographie de Vi Keeland   (37)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Le dernier roman sulfureux de Vi Keeland est enfin disponible dans toutes les librairies ! Allez vite le découvrir : https://www.hugonewromance.fr/mountserie2/


Citations et extraits (213) Voir plus Ajouter une citation
KateLine   19 décembre 2016
The player de Vi Keeland
Je fus alors frappé par une évidence tandis que nos regards se perdaient l’un dans l’autre. J’avais cherché la paix pendant sept ans. J’avais pensé que la paix était un lieu où il n’y avait ni peur ni turbulences. Où il n’y avait ni hauts ni bas, où l’on pouvait trouver le bonheur dans une forme d’anesthésie. Mais je venais de comprendre que la paix, ce n’était pas éviter les choses. La paix, c’était faire des choix et vivre sa vie, se débrouiller dans le chaos ambiant et, au milieu de tout ça, trouver le calme dans son cœur. 
Commenter  J’apprécie          90
Gaoulette   10 novembre 2018
Bossman de Vi Keeland
- Je t’ai donné mon coeur : promets-moi d’en prendre grand soin.

- Uniquement si tu promets de ne jamais me rendre le mien.
Commenter  J’apprécie          90
FiftyShadesDarker   02 décembre 2016
The fighter for love de Vi Keeland
C'est alors que j'aperçois mon ombre. J'en ai le souffle coupé. Je ne suis plus en train de fuir quelque chose qui n’existe pas. Je n'y suis plus obligée. Lorsque je baisse les yeux, ce n'est plus mon propre fantôme que je vois. C'est Nico. Son ombre à lui veille sur nous. Immense et pleine de bravoure, elle domine la mienne de toute sa hauteur et la protège. Comme le fait l'homme.
Commenter  J’apprécie          70
archi19   06 janvier 2017
The player de Vi Keeland
- Tu ne peux pas aimes deux femmes en même temps.

- Si. Simplement, pas de la même manière. Si tu tombes amoureux de quelqu'un d'autre, la personne que tu aimais avant, que tu aimes encore, n'était pas faire pour être à tes côtés pour toujours.
Commenter  J’apprécie          70
FiftyShadesDarker   14 septembre 2016
The player de Vi Keeland
- Tu m'as appris tant de choses au courus des années. Ne jamais baisser les bras. Aimer les gens qui en valent la peine. Mais tu m'as aussi appris une chose dont j'ai grand besoin maintenant : "Quand la vie te met KO, cherche une jolie chose autour de toi, il y en a toujours une. Et tu t'y accroches.".

Je l'embrassai sur le front et pris une dernière fois sa main.

- Cette jolie chose, pour moi, aujourd’hui, c'est l'idée d'avoir connu quelqu'un à qui il est si difficile de dire adieu.
Commenter  J’apprécie          60
FiftyShadesDarker   14 septembre 2016
The player de Vi Keeland
Brody Easton s''était insinué dans ma vie comme un ver dans un fruit et il m'avait apporté la paix. Un drôle de paradoxe...
Commenter  J’apprécie          70
Kimysmile   13 décembre 2020
Sex not love de Vi Keeland
Parce que si la vérité fait mal, c'est comme un pansement quand on l'arrache : la douleur, ça passe. Ce sont les mensonges et les incertitudes qui font mal longtemps.
Commenter  J’apprécie          60
FiftyShadesDarker   19 octobre 2017
Bossman de Vi Keeland
- Je ne veux pas qu tu changes. Pas du tout. J'aime tout chez toi. Il n'y a pas une seule chose que je voudrais que tu modifies. Enfin, sauf ton nom de famille.
Commenter  J’apprécie          60
Eppupuce   05 décembre 2016
The fighter for love de Vi Keeland
Lorsque nous nous sommes rencontrés, nous étions deux âmes blessées. Gardant tous deux le réel hors de nos vies, par peur de ce que nous pourrions trouver. Mais rien n'aurait pu nous tenir à l'écart. Je n'ai jamais cru au destin. Je pensais que c'était un tas de merde pour ceux qui lisent trop de livres. Jusqu'à ce que je te rencontre. Tu l'es pour moi, bébé. Je ne savais même pas qu'il me manquait quelque chose jusqu'à ce que je te trouve, mais maintenant, je ne sais pas comment je suis arrivé à passer un jour sans ce que tu m'as donné. Tu es mon âme sœur. Aussi stupide que cela puisse paraître, c'est foutrement vrai. Rien n'a jamais été aussi vrai dans ma vie. Donc non, je ne suis pas inquiet que ce combat ne m'aide pas à me guérir de mon passé, parce que c'est toi qui fait ça pour moi. Tu as rempli toutes les fissures de mon cœur et m'as rendu meilleur. Je n'ai jamais pensé que je dirais ça après ce que j'ai traversé, mais je suis le plus chanceux bâtard sur cette terre
Commenter  J’apprécie          40
Marlene_lmedml   06 janvier 2019
Egomaniac de Vi Keeland
« – Vous avez un nom, Oklahoma ? Ou est-ce que je dois continuer à vous appeler « la squatteuse » ?

– Emerie. Emerie Rose.

– Joli. Rose, c’est votre nom de famille ou votre deuxième prénom ?

– Mon nom de famille.

Il passe le carton de ses deux bras sur un seul et me tend sa main libre.

– Drew. Drew Michael.

Je plisse les paupières.

– Deuxième prénom ou nom de famille ?

Son sourire illumine l’obscurité quand je place ma main dans la sienne. Ce ne sont pas des fossettes qu’il a, mais un sourire jusqu’aux oreilles.

– Deuxième prénom. Mon nom de famille, c’est Jagger.

– Echantée, Drew Jagger.

Il ne lâcha pas ma main.

– Vraiment ? Enchantée ? Vous êtes bien plus polie que je ne le serais dans les mêmes circonstances.

– Vous avez raison. A l’heure qu’il est, je regrette presque que vous ne soyez pas un cambrioleur, tout compte fait.

– Vous avez une voiture ? Il est tard et ce carton est plutôt lourd.

– Ça ira. Je vais prendre un taxi.

– Faites tout de même attention en montant et en sortant de voiture. Cette jupe, là, il semblerait qu’elle ait son petit caractère.

Cette fois, la pénombre ne suffira pas pour masquer mon embarras.

– Avec toutes les hontes que j’ai subies ce soir, vous n’aurez pas pu m’épargner celle-là ? Faire comme si ça n’était pas arrivé ?

Sourire narquois.

– Impossible de faire comme si je n’avais pas vu vos fesses.

Je suis mince, mais mes fesses sont plutôt du genre imposant. Cela a toujours été un complexe pour moi.

– C’est censé vouloir dire quoi, ça ?

– C’était un compliment.

– Ah.

– Pourquoi votre jupe est tombée ? Vous avez perdu du poids récemment ?

A ce stade, rien ne peut me gêner plus que je ne le suis déjà, alors je préfère éclater de rire et lui raconter la vérité.

– J’ai mangé un gros hamburger pour le dîner et ma jupe était trop serrée, alors je l’ai dégrafée. La porte était fermée à clé, je ne pensais pas que quelqu’un entrerait.

– Une femme qui mange des hamburgers et qui a une silhouette comme la vôtre ? N’en parlez pas aux New-Yorkaises, elle vont vous remettre dans un bus pour l’Oklahoma direct. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Personnages historiques à l'écran (trouvez l'intrus!)

Quelle comédienne n'a pas été Cléopâtre?

Vivien Leigh
Elizabeth Taylor
Monica Bellucci
Natalie Wood

10 questions
19 lecteurs ont répondu
Thèmes : personnages historiques , cinema , acteurCréer un quiz sur cet auteur

.. ..