AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.22 /5 (sur 411 notes)

Nationalité : États-Unis
Biographie :

Sarina Bowen est une auteur de romance contemporains et de fiction New Adult.

Ancien trader en produits dérivés, elle est titulaire d'un BA en économie de l'Université Yale.

Les histoires d’amour de ses séries "Ivy Years" et "Brooklyn Bruisers" se déroulent dans l’univers du hockey. Ces deux séries ont commencé à se faire une place dans le cœur des lecteurs en 2014, avec "Notre année trouble" (The Year We Fell Down).

Elle a également coécrit, avec son amie Elle Kennedy, "Fierté, tome 1 : En mâle de toi" (Him, 2016) et "Fierté, tome 2 : Coming out" (Us, 2017), des best-sellers M/M sur le hockey.

Auteure habituée des premières places des listes de best-sellers, elle obtient le Prix Rita 2016 de la meilleure romance contemporaine pour "Fierté, tome 1", avec Elle Kennedy.

Pour ceux qui aiment les snowboarders torturés, Sarina a également écrit la série "Gravity", qui met à l’honneur les sports de glisse.

Elle vit avec son mari et ses deux fils dans le Vermont.

son site : www.sarinabowen.com.
page Facebook : https://www.facebook.com/authorsarinabowen
Twitter : https://twitter.com/sarinabowen
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
L'amour au travail : vaste sujet n'est-ce pas ? C'est ce à quoi s'attaque justement Sarina Bowen dans le Grand Nord ! Suivez-nous sur les réseaux sociaux ! - Instagram : https://www.instagram.com/hugonewromance - Facebook : https://www.facebook.com/HugoNewRomance/ - Twitter : https://twitter.com/HugoNewRomance - Snapchat : @HugoNewRomance Si vous avez aimé cette vidéo, n?hésitez pas à vous abonner et mettre un petit pouce bleu, ça fait toujours plaisir ! #MissNewRomance
Citations et extraits (192) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaoui   29 janvier 2020
Confidence de Sarina Bowen
Si mes calculs sont corrects, mon dernier premier baiser remonte à plus de dix ans. Peut-être est-ce pour cela que celui de Matt m’a tellement excitée.C’est horrible, mais je ne me souviens pas de mon premier baiser d’adolescente avec Jackson. Je ne saurais dire où nous étions ou si ça m’avait plu.Pas étonnant que je sois divorcée.Le baiser de Matt, en revanche, n’arrête pas de s’insinuer dans mon esprit, me surprenant dans les moments les plus incongrus. Tandis que j’attends la fin du téléchargement d’un fichier, je me rappelle sa main virile agrippant ma cuisse. Et quand Dion essaie de m’expliquer pourquoi nous ne pouvons pas commander le thé d’import qu’exige un nouveau client, je repense à la langue de Matt caressant mon oreille dans le taxi sur le trajet du retour.— Tu vas bien, Hailey ? s’enquiert Dion.Je reporte aussitôt mon attention sur l’homme planté devant la porte de mon bureau. Je m’empresse de répondre.— Absolument ! Alors, euh… il y aura un délai ?J’essaie de me rappeler le sujet de notre conversation.— Ouais. Il n’est pas content, mais je lui ai dit qu’il pouvait s’adresser à toi s’il avait des questions.— Tout à fait ! Bien joué. Autre chose ?Dion me gratifie d’un sourire patient.— Les cartons non étiquetés s’entassent de nouveau dans le couloir. Jettes-y un œil quand tu en auras l’occasion.— Je n’y manquerai pas.Il s’éloigne, et je me cale dans mon fauteuil, m’efforçant de me ressaisir. La soirée passée avec Matt m’a fait l’effet d’un séisme émotionnel dont les répliques continuent de me secouer.Peut-être suis-je enfin prête à accepter que Jenny ait raison : je devrais recommencer à sortir, à fréquenter des hommes. Je doute toutefois que Matt soit le compagnon idéal pour une réintroduction aux rendez-vous galants. Il est bien trop intimidant. Trop incroyable. Trop… tout.Alors que cette pensée prend forme, une notification m’informe de l’arrivée d’un message en même temps que l’identifiant de Matt s’affiche sur mon écran. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
FiftyShadesDarker   16 août 2018
Fierté, tome 2 : Coming out de Sarina Bowen
Mais pas de doute, c'est bien moi sur cette photo. C'est nous. Et c'est parfait.
Commenter  J’apprécie          50
Marlene_lmedml   14 novembre 2019
Accidentelle de Sarina Bowen
Quand j’étais plus jeune, je croyais que chacune de ses chansons reflétait la pure vérité. J’écoutais ses nouveaux albums du début à la fin, en croyant qu’au cours des dix-huit derniers mois, il était tombé en panne au bord d’une route désertique et que ça l’avait fait réfléchir sur sa vie, qu’il avait manqué un avion destiné à le ramener vers son grand amour, surpris son amoureuse en train de le quitter avant l’aube et s’était interrogé sur la destinée de ces jeunes gens qui mouraient en Afghanistan.



S’il chantait : « Je voulais que tu restes un instant », je croyais qu’il avait reproduit les mots exacts adressés à quelqu’un dans la vraie vie.



Les paroles constituaient mon seul moyen de capter ses pensées et je les prenais au pied de la lettre. Jamais je n’aurais imaginé qu’il puisse embellir la situation, inventer quelque chose. J’ai même essayé de trouver « Wild City » sur une carte.



En vain, à mon grand effroi.



En grandissant, j’ai appris à ne pas tout prendre pour argent comptant. Pourtant, je passais des heures sur mon lit à disséquer les paroles de ses chansons, à scruter les allusions à une petite amie nommée Jenny ou à une fille disparue depuis longtemps.



Je n’en ai jamais trouvé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
KateLine   07 août 2017
Ivy Years, tome 2 : Notre année cachée de Sarina Bowen
— Rince-toi la bouche et crache, d’accord ? Ne bois pas l’eau, même si tu as soif.

— Pourquoi ?

— Parce que ton ventre est encore en colère pour le moment. Ce serait con. Fais-moi confiance.

— Tu as dit un gros mot, dit-elle d’une petite voix.

Je tournai le robinet à sa place.

— Tu peux en dire un, toi aussi. Quand on vomit, on a droit à un gros mot gratuit.

— Merde, dit Lucy.

— Bon choix.
Commenter  J’apprécie          30
Marlene_lmedml   14 janvier 2018
Ivy Years, tome 4 : L'heure de vérité de Sarina Bowen
— Rafe, murmurai-je. Il y a peut-être une partie de ta mésaventure que je peux arranger.

Il déglutit péniblement et son regard se posa sur mes lèvres, mais il ne bougea pas. Au lieu de ça, le temps ralentit et je sentis chaque fibre de sa personne prendre conscience de ma présence. Son corps s’immobilisa et ses yeux s’assombrirent.

Pendant quelques battements de cœur, je laissai Rafe se faire à cette idée. Quand je posai lentement mon autre main sur sa poitrine, il lâcha un grognement de surprise. Il ne bougeait toujours pas d’un cil et me regardait d’un œil avide.

— Je t’ai toujours trouvé sexy, murmurai-je en appuyant ma paume contre ses pectoraux. Le moment me paraît bien choisi pour te le dire.

C’était la pure vérité. Et la vérité, comme j’avais pu l’apprendre, était plus sexy que tout.

Manifestement, il était d’accord avec moi, car son beau visage se rapprocha. Les lèvres de Rafe, étonnamment douces, effleurèrent les miennes et il soupira. Il s’attarda sur les commissures sensibles de mes lèvres, me mordillant tout doucement avant de plaquer avec plus de ferveur sa bouche chaude et ferme.

Mon cœur faillit s’arrêter, séduit par sa manière silencieuse de prendre le contrôle. Mama mia. Il ne m’enlaçait pas sauvagement. Il n’en avait pas besoin. C’était une conquête subtile. Je reçus un baiser lent et insistant. Puis un autre. Sa poitrine s’avançait lentement vers la mienne, jusqu’à ce que je sente la chaleur qui émanait de son corps. Je n’eus d’autre choix que de presser mes seins contre lui tandis qu’il approfondissait notre baiser.

J’entendis un gémissement rauque et me rendis compte qu’il provenait de moi.

Rafe passa deux doigts sous mon menton. Son autre main effleura ma taille avec une telle légèreté que je faillis ne pas m’en apercevoir.

Cet homme me touchait à peine et j’éprouvais déjà une envie éperdue. J’entrouvris les lèvres sous les siennes. La première fois que sa langue glissa sur la mienne, mon désir redoubla. Il avait le goût du bon vin et du sexe. Mes doigts agrippèrent sa chemise en coton. Ralentis, m’intimai-je. Mais l’intense vibration que je ressentais chez Rafe ne me facilitait pas la tâche. Nous avions tous les deux passé une mauvaise journée. Il était logique que nous cherchions à évacuer la pression par une bonne séance de jambes en l’air.

Qui n’en ferait pas autant ?

Souriant contre ses lèvres, je montai sur ses genoux. Alors que mon corps se détendait contre le sien, il poussa un gémissement de désir.

Je le ressentis partout.

— Bella, chuchota-t-il entre deux baisers. Me matas.

Il suffisait d’avoir grandi à New York pour savoir le traduire. Tu me tues.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
leslecturessucrees   05 décembre 2018
Le grand Nord, tome 1 : Amertume de Sarina Bowen
" Cuisiner, c'est comme aimer. On devrait le faire en s'abandonnant complètement ou ne pas le faire du tout." Harriet Van Horne.
Commenter  J’apprécie          40
Marlene_lmedml   06 décembre 2018
Le grand Nord, tome 3 : Secrets de Sarina Bowen
« – C’est tellement bon, murmure Lark.

J’ai du mal à croire qu’elle puisse être si belle, offerte à mes désirs dans l’obscurité. Mes fantasmes n’ont jamais été aussi agréables. J’éprouve une surcharge sensuelle, la sensation de sa peau si douce contre la mienne et le goût salé de son corps dans ma bouche. Je l’embrasse en descendant le long de son ventre. Je pose quelques baisers sur son mont-de-Vénus. Sa respiration s’accélère de plus en plus. Je rassemble mon courage pour passer ma langue sur son sexe. Elle pousse un petit cri de plaisir.

Son goût est unique, un délice de miel et de musc. Je l’explore avec ma langue, elle gémit et halète. Les sons qui sortent de sa bouche son hachés, joyeux. Maintenant je sais comment la rendre heureuse. Tant que je couvrirai cet endroit de baisers, elle sera béate, sans appréhension. »
Commenter  J’apprécie          20
LaFouineuse   08 février 2017
Ivy Years, tome 2 : Notre année cachée de Sarina Bowen
— Oh, Bridger. Je suis désolée.

— Moi aussi, je suis désolé.

— Tu sais…

Sans doute voulait-il que je change de sujet, mais je ne pouvais pas m’en empêcher.

— Je ne l’aurais dit à personne.

Il soupira dans le téléphone.

— Je le sais, Scarlet. Ce n’est pas pour cette raison que je ne t’ai rien dit. Avec toi, je n’ai pas envie d’être ce type-là. Le type avec un tas de problèmes.

Je pris une grande inspiration. Parce que j’avais fait exactement la même chose – exactement le même choix. Il ne connaissait rien de moi, car je ne voulais pas être cette fille-là.

— Tu es toujours là ?

— Oui, répondis-je.

— Ça te paraît sensé ?

— Plus que tu ne le crois, lui avouai-je.
Commenter  J’apprécie          20
Ninie067   28 juillet 2017
Ivy Years, tome 3 : L'homme de l'année de Sarina Bowen
— Commençons par la mauvaise nouvelle. Cet été, Bridger McCaulley a abandonné le hockey pour des raisons familiales. Je l’ai enguirlandé pendant une heure, mais ça n’a rien changé. Malheureusement, nous allons devoir nous passer de lui. Un murmure mécontent s’éleva dans la salle. C’était un coup dur. McCaulley était un ailier solide et j’avais toujours apprécié ce gars–là. — La bonne nouvelle, c’est que nous avons un nouveau joueur, un transfert de Saint-B. C’est un étudiant de deuxième année, en ligne d’attaque. Alors voilà, le Seigneur nous a repris un ailier, mais il nous en a accordé un autre. Une deuxième silhouette apparut alors dans l’encadrement de la porte, un sac de hockey sur l’épaule. Quand j’aperçus son visage – ces grands yeux sombres et perçants sous un enchevêtrement familier de cheveux noirs brillants –, je fus déstabilisé comme jamais auparavant. Ma vision périphérique se brouilla et la voix du Coach fut noyée, comme si j’avais la tête sous l’eau. Ce fut un bruit soudain qui me ramena à la surface. Un instant plus tard, Bella me tendait mon casque, la mine perplexe. Je venais de le lâcher et il avait roulé par terre avec fracas. Ce fut à ce moment que ma mémoire musculaire, développée après des années passées à dissimuler toutes sortes de réactions spontanées, se remit en marche. Je pris le casque des mains de Bella et en soulevai la grille, comme si je n’avais jamais rien vu de plus fascinant que ses mécanismes de fermeture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Carole94p   09 octobre 2016
Ivy Years, tome 1 : Notre année trouble de Sarina Bowen
Hartley et moi nous dévisageâmes longuement sans parler. Puis il prit mon visage entre ses mains, m’effleurant si délicatement que mon cœur se serra à son contact. Enfin, les mois que j’avais passés à attendre qu’il m’embrasse me submergèrent. Je fermai les yeux et ses lèvres se posèrent sur les miennes. Elles étaient aussi douces que je les avais toujours imaginées – sa bouche parfaite pressée langoureusement contre la mienne. Ses lèvres s’écartèrent, m’entraînant dans leur mouvement, et je réprimai un cri de bonheur.
Commenter  J’apprécie          20
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Triangles amoureux: on recherche le troisième point.

Carmen, Don José, ...

Almaviva
Catherine
Christian
Escamillo
Forcheville
Lancelot
Mathilde de La Mole
Santos Iturria

16 questions
60 lecteurs ont répondu
Thèmes : triangle amoureux , littérature , théâtre , opéra , cinemaCréer un quiz sur cet auteur
.. ..