AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.87 /5 (sur 42 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Notre-Dame-de-la-Rouvière. , le 18/10/1960
Biographie :

Yves Chiron est un historien spécialisé en histoire religieuse contemporaine.

Il réside en Vendée depuis l'été 2013.

Il a notamment publié plusieurs biographies de papes. On lui doit aussi des enquêtes historiques sur les béatifications et les canonisations, sur les apparitions mariales et sur les miracles de Lourdes, sur Padre Pio et une biographie de Roger de Taizé.

De 1987 à 2008 il est professeur d'histoire et d'histoire de l'Eglise dans l'enseignement secondaire. Il enseigne l'Histoire de l'Eglise dans différentes institutions religieuses en France et à l'étranger.
Il s'est aussi intéressé à l'histoire du nationalisme français et de la contre-révolution. Ainsi, parmi ses premiers ouvrages, figurent la biographie de Maurice Barrès en 1986 suivie, en 1987, d'une étude consacrée à Edmund Burke et, en 1991, d'une biographie de Charles Maurras.

Il a fondé, en 1999, le Bulletin Charles Maurras (devenu Maurassiana en 2006) et les éditions BCM.

Catholique engagé, proche des traditionalistes, Yves Chiron collabore au quotidien Présent (jusqu'en 2014) et au bimensuel L'Homme nouveau ou encore des revues comme La Nef à laquelle il collabore régulièrement. Il publie par ailleurs Aletheia, une lettre d'informations religieuses (15 numéros par an).

Depuis 2008, il dirige le Dictionnaire de biographie française.

+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Yves Chiron   (29)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

https://www.laprocure.com/product/325712/chiron-yves-histoire-des-traditionalistes-suivie-d-un-dictionnaire-biographique Histoire des traditionalistes : suivie d'un dictionnaire biographique coup de coeur librairie la procure le coup de coeur de nos libraires Yves Chiron Éditions Tallandier Étude sur les traditionalistes emmenés par Mgr Lefebvre depuis les années 1970, en France. L'historien explique comment le concile Vatican II a engendré une série de textes majeurs, dont la déclaration sur la liberté religieuse et sur une réforme liturgique, qui ont conduit à une vive réaction des traditionalistes. le pontificat du pape François a ravivé les dissensions avec ce mouvement. ©Electre

+ Lire la suite

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
ninosairosse   05 juin 2017
Fatima : Vérités et légendes de Yves Chiron
"Vous avez vu l'enfer où vont les âmes des pauvres pécheurs. Afin de les sauver, Dieu veut établir dans le monde la dévotion à mon Coeur Immaculé. Si vous faites ce que je vous dis, beaucoup d'âmes seront sauvées et vous aurez la paix. La guerre va se terminer. Mais, si on ne cesse d'offenser Dieu, sous le règne de Pie XI, il en commencera une autre, pire encore. Lorsque vous verrez une nuit éclairée par une lumière inconnue, sachez que c'est le grand signe que Dieu vous donne, qu'il va punir le monde de ses crimes, par le moyen de la guerre, de la famine et de persécutions contre l'Eglise et le Saint-Père.

Afin de l'empêcher, je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Coeur Immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis. Si l'on répond à mes demandes, la Russie se convertira et on aura la paix.

Sinon, elle répandra ses erreurs à travers le monde, provoquant des guerres et des persécutions contre l'Eglise. Les bons seront martyrisés, le Saint-Père aura beaucoup à souffrir, plusieurs nations seront anéanties. A la fin, mon Coeur Immaculé triomphera. Le Saint-Père me consacrera la Russie qui se convertira, et un certain temps de pais sera accordé au monde. Au Portugal se conservera toujours le dogme de la foi, etc."

p47

Extrait Troisième apparition: 13 juillet 1917
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          255
Nostradamus27   13 mai 2022
La longue marche des catholiques de Chine de Yves Chiron
L’Accord Provisoire signé en septembre 2018 entre le représentant du Saint-Siège et le représentant du gouvernement chinois est une tentative, risquée, qui a suscité l’indignation d’éminentes figures de l’Église chinoise, et qui a été approuvée par d’autres comme un « moindre mal ».



Cet Accord Provisoire n’est pas un aboutissement, c’est une tentative. Au regard de la longue marche des catholiques en Chine, il apparaîtra, peut-être dans dix ans, ou même avant, comme un faux pas malheureux ou comme l’a écrit le Père Jean Charbonnier, un des meilleurs connaisseurs du catholicisme d’hier et d’aujourd’hui en Chine, « un ballon d’essai au gré du vent ».
Commenter  J’apprécie          110
Sepo   22 avril 2014
Enquête sur les apparitions de la Vierge de Yves Chiron
SILUVA: sanctuaire marial lituanien



La Lituanie connaissait de graves émeutes iconoclastes et les élites des territoires polonais limitrophes étaient séduites par les thèses luthériennes. C'est dans ce contexte qu'intervint, au début du XVIIe siècle,une apparition de la Vierge à Siluva. La province était devenue presque entièrement protestante. Il ne restait plus que sept prêtres catholiques. Nombres d'églises avaient été détruites. Celles qui étaient transformées en temples calvinistes étaient vidées de leur "image" (tableaux et statues de la Vierge et des saints). L'église de Siluva avait été incendiée et entièrement rasée mais les catholiques avaient pu sauver un tableau représentant la Vierge Marie. pour qu'il échappe à la destruction, le tableau avait été mis dans une caisse en fer et enterré. Des décennies plus tard, alors que les catholicisme n'avait toujours pas retrouvé droit de cité, la Vierge Marie apparut aux bergers du village qui faisaient paître leurs bêtes à l'endroit même où se dressait jadis l'église. La Vierge apparut en pleurs, portant dans ses bras l'Enfant-Jésus. Elle demanda:"Pourquoi laboure-t-on cette terre ? A-t-on oublié que jadis ici l'église où mon fils fut adoré ?". La nouvelle se répandit dans la région, nombre de personnes voulurent voir l'endroit du miracle. Certaines virent, eux aussi, la Vierge Marie. On fouilla le terrain, on retrouva le tableau. En quelques années la région entière abjura le protestantisme, l'église de Siluva fut reconstruite et le tableau retrouvé fut placé sur le maître-autel. Le sanctuaire de Siluva est, aujourd'hui encore, un des sanctuaires marials les plus célèbres de Lituanie.p127
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Jacopo   09 mars 2018
Padre Pio : Le stigmatisé de Yves Chiron
Padre Pio, prêtre depuis août 1910, victime offerte à Dieu, assailli par le diable, ne trouvant de consolations que dans la prière et dans la célébration de la messe, avait, dès cette époque de Pietrelcina, un secret que très peu de gens connaissaient : des douleurs aux mains, aux pieds et au côté correspondant très exactement aux cinq plaies de Jésus crucifié. Ces douleurs, d'abord temporaires, étaient l'annonce des stigmates visibles, permanents et sanglants qui apparaîtront le 20 septembre 1918 et perdureront jusqu'à sa mort, soit pendant très exactement cinquante années.
Commenter  J’apprécie          60
Sepo   22 avril 2014
Enquête sur les apparitions de la Vierge de Yves Chiron
Apparition du Laus:

Les apparitions au Laus, dans le diocèse d'Embrun, par leur durée et leur spiritualité, apparaissent comme une réponse au jansénisme. Le diocèse était largement acquis au jansénisme et une partie du clergé va longtemps être hostile aux apparitions au Laus. Le jansénisme rigoriste, hostile à la communion fréquente et aux pèlerinages, se voit opposer, par des apparitions mariales, une religion plus miséricordieuse, où l'Eucharistie est exaltée, où les pécheurs sont appelés à la conversion et au pèlerinage."p.149,
Commenter  J’apprécie          30
GeoffreyRob   28 janvier 2021
Enquête sur les apparitions de la Vierge de Yves Chiron
Le coeur du message de Kérizinen... est dans la dévotion aux « Coeurs Unis de Jésus et de Marie dans le Saint-Esprit ». … lors de la 32° apparition (1° octobre 1955), la formule, jamais employée jusque là dans la spiritualité catholique, est utilisée par la Vierge : « Que vos familles, vos nations, le Monde entier soit consacrés, mais dans une même consécration, au Coeur Sacré et Miséricordieux de Jésus et à mon Coeur Douloureux et Immaculé : à nos deux Coeurs Unis dans le Saint-Esprit. » Aussi après ce message de la Vierge, le Christ est apparu à ses côtés. Vision silencieuse…

… Lors des 42° (13 octobre 1958) et 43° apparitions (28 avril 1959), la Vierge et le Christ apparaîtront ensemble, « Coeurs Unis », et le Christ adressera, à chaque fois, un message final après que la Vierge eut donné le sien. Et le 28 avril 1959, le Christ délivrera un message qui explique le rôle de la Vierge dans l’histoire du salut et aussi la place des apparitions de la Vierge dans l’histoire de l’Église : « Lorsque le Monde rejeta Dieu mon Père, Il m'envoya pour l'éclairer. Actuellement, le Monde me rejette à nouveau, c'est pourquoi Je vous ai envoyé ma Mère. Sa lumière s’élève dans la nuit pour conduire le Monde vers la paix. (…) Mes grâces, Je ne veux les distribuer seul, mais par Elle, qui devient ainsi le canal par où passent toutes les grâces. Sa dévotion n’est donc pas facultative, elle est absolument nécessaire. Comprenez donc La comme mon Complément divin, votre Co-Rédemptrice. Elle va avoir dans le Monde une place de choix qui vous obligera tous à passer par Elle pour aller à Dieu. »

Ce dernier message du Christ est particulièrement important puisqu’il semble annoncer une sorte d’ère mariale (en cours d’avènement) et qu’il attribue à la Vierge des titres que l’Église ne lui a pas reconnus dogmatiquement jusqu’ici. Celui de « Complément Divin » est inconnu de la théologie et de la spiritualité mariales. … Celui de « Co-Rédemptrice » est, en revanche, d’un usage assez répandu : il a été employé par de nombreux auteurs bien avant les apparitions à Kérizinen, …

Ces apparitions et leurs messages si denses n’ont pas été reconnus comme authentiques par l’autorité ecclésiastique dont dépend Kérizinen : l’évêché de Quimper.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
oran   28 août 2016
Urbain V le bienheureux de Yves Chiron
Jusqu'à la Révolution, la mémoire d'Urbain V était célébrée chaque 19 décembre à Marseille, dans l'église Saint-Victor. Au cours de la messe un panégyrique était prononcé.

Pourtant, ce n'est qu'au XIX e siècle que la cause de canonisation d'Urbain V sera réactivée. D'abord par un prêtre de Lozère, l'abbé Charbonnel, qui prépara, à partir de 1859, les pièces pour une béatification par "confirmation de culte". Il reçut les encouragements aussi bien des Bollandistes de Bruxelles, spécialistes de l'hagiographie et du culte des saints que de Dom Guéranger, le restaurateur de l'abbaye de Solesmes. L’évêque de Marseille, Mgr Place nommé en 1866, accepta de réouvrir la cause (...) La cause engagée aboutit rapidement : un décret de confirmation de culte était promulgué par Pie IX le 10 mars 1870. La fête du bienheureux Urbain V fut fixée au 19 décembre (...) reportée au 27 septembre.
Commenter  J’apprécie          10
GeoffreyRob   27 janvier 2021
Enquête sur les apparitions de la Vierge de Yves Chiron
... celle de la Vierge Marie au Puy, ..., est souvent encore considérée comme la première en date. Récemment, ..., était donné la date étonnamment précise de 47 ap. JC !

Si l'on se réfère aux mariographies des siècles passés, qui s'appuient eux-même sur des récits plus anciens (le plus ancien datant du XII° siècle), on peut reconstituer ainsi le récit de cette première apparition mariale en France.

Au temps de saint Georges, premier évêque de Velay au I° siècle, une femme, nommée Vila, atteinte depuis longtemps d'une forte fièvre dont elle n'arrivait pas à se débarrasser, se fit porter, une nuit, sur le mont Anis, s'allongea sur une pierre, qui passait pour guérir les fièvres, et s'y endormit. La Vierge lui apparut, lui demanda d'aller trouver l'évêque Georges pour qu'il construise sur les lieux une église qui lui soit dédiée. La guérison de Vila serait le signe qui convaincrait l'évêque de la réalité de l'apparition. Vila se réveilla effectivement guérie et elle alla trouver l'évêque. Celui-ci, convaincu du récit qu'elle lui avait fait, se rendit sur le mont Anis avec son clergé. C'était le 11 juillet. Deux prodiges eurent lieu : l'endroit où avait eu lieu l'apparition - et lui seul - était couvert de neige et un cerf, tout à coup, s'y lança et traça de ses bois les pourtours de la future église. L'évêque Georges ... fit du moins entourer le périmètre sacré d'une palissade en bois.

Près de deux siècles plus tard, en 221 dit la tradition, une autre dame, percluse de tous ses membres, eut, en son sommeil, une vision de la Vierge qui lui commanda d'aller se faire porter sur le mont Anis et que là elle recouvrerait la santé. ... Près de la palissade (...) la Sainte Vierge lui apparut et lui demanda d'aller demander à l'évêque, qui s'appelait Vosy, de construire l'église jadis demandée. (Il) se montra prudent, jeûna et pria trois jours avec son clergé, avant de venir sur le mont Anis. Puis il alla à Rome consulter le pape Calixte (... qui,) ayant approuvé le projet, (...) Vosy ordonna la construction ...

Telle est, élaguée de quelques autres prodiges de moindre signification, la légende de Notre-Dame du Puy.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
GeoffreyRob   27 janvier 2021
Enquête sur les apparitions de la Vierge de Yves Chiron
Une autre apparition a été considérée pendant longtemps (au moins jusqu'au XIX° siècle) comme la plus ancienne : celle dont aurait bénéficié l'apôtre saint Jacques, à Saragosse, et qui serait à l'origine de l'illustre sanctuaire de Notre-Dame du Pilar (Pilier). Il faudrait d'ailleurs parler plutôt de bilocation puisque l'événement aurait eu lieu alors que la Vierge Marie était encore en vie. Le document le plus ancien qui la relate est un texte latin de la fin du XIII° siècle.

L'Apôtre saint Jacques évangélisait le nord de l'Espagne, sans grand succès d'abord puisque, dit la tradition, il n'avait convertit que neuf personnes. Alors qu'il était en prière sur les bords de l'Èbre, avec ses disciples, "il entendit des voix d'anges qui chantaient : JE VOUS SALUE, MARIE, PLEINE DE GRÂCE... Il s'agenouilla tout de suite, il vit la Vierge Mère de Notre-Seigneur Jésus-Christ qui était entre deux choeurs de milliers d'Anges sur un pilier en marbre (...). Ceci terminé, la Bienheureuse Vierge Marie appela vers elle très doucement le bienheureux apôtre Jacques et lui dit : "Voici mon fils le lieu signalé et désigné en mon honneur sur lequel, grâce à toi et en mémoire de moi, mon église doit être édifiée. Fais attention à ce pilier sur lequel je me tiens car c'est certainement mon fils, ton Maître, qui l'a envoyé du haut du ciel par l'intermédiaire des mains des Anges. Près de lui tu placeras l'autel de la chapelle (...) la vertu du Très-Haut fera des prodiges et des prodiges admirables chez ceux qui dans la nécessité m'invoqueront. Et ce Pilier se trouvera en ce lieu jusqu'à la fin du monde et il y aura toujours dans cette ville quelqu'un qui vénérera le nom de Jésus-Christ mon fils"."

...

... ce récit médiéval est sans doute fondé sur des textes plus anciens, aujourd'hui perdus. ... on sait qu'une église dédiée à la Vierge Marie a existé bien avant que la tradition à son sujet soit mise par écrit. ... (elle) existait donc déjà au IV° siècle. ... sont bien attestés nombre de miracles qui s'y sont produits. ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Floortje   09 avril 2020
Enquête sur les apparitions de la Vierge de Yves Chiron
Lorsque le Monde rejeta Dieu mon père, Il m'envoya pour l'éclairer. Actuellement, le Monde me rejette à nouveau, c'est pourquoi Je vous ai envoyé ma Mère.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Tristan et Iseut

Qui est le père de Tristan?

le roi Marc
Le roi Rivalen
Le duc Morgan
le roi Arthur

30 questions
1020 lecteurs ont répondu
Thème : Tristan et Iseult de AnonymeCréer un quiz sur cet auteur