AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.52 /5 (sur 32 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Yvonnick Denoël est historien et éditeur, spécialiste du renseignement. Il a publié en collaboration avec Gordon Thomas Le livre noir de la CIA (Nouveau Monde éditions, 2007), bientôt traduit en plusieurs langues, et vient de publier 1979, guerres secrètes au Moyen-Orient (Nouveau Monde éditions).

Source : http://www.nouveau-monde.net
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Tandarica   04 juillet 2016
Histoire secrète du XXe siècle. Mémoires d'espions de 1945 à 1989 de Yvonnick Denoël
En 1976, Ceaușescu proposa à Arafat un échange de "spécialistes". Le service des exécutions du DIE, appelé Service Z (la dernière lettre de l'alphabet représentant la "solution finale"), vit son efficacité drastiquement accrue par l'intégration de deux équipes de terroristes palestiniens, que Ceaușescu utilisa plus tard pour pratiquer des enlèvements ou des assassinats dans certains pays occidentaux.

(p. 279)
Commenter  J’apprécie          30
Anne578869   26 mai 2018
Mémoire d'espions en guerre de Yvonnick Denoël
La Seconde Guerre mondiale a été marquée par une inflation considérable des agences et des personnels de renseignement. Jamais dans l’histoire de la guerre autant de ressources n’avaient été mises en œuvre par les pays belligérants pour obtenir et évaluer autant de renseignements sur les pays ennemis. Les échecs ont été majoritaires dans cette production, à commencer par les doutes de Staline sur les prévisions de ses espions, l’aveuglement américain sur la menace japonaise, la candeur du renseignement allemand sur les mouvements de l’Armée rouge, l’aveuglement japonais sur les capacités morales et industrielles des États-Unis, et même la surprise allié face à la contre-offensive allemande des Ardennes en 1944.



p. 31

Commenter  J’apprécie          20
Anne578869   29 mai 2018
Mémoire d'espions en guerre de Yvonnick Denoël
L'évènement aurait pu rester une simple note de bas de page dans l'histoire très fournie de la Seconde Guerre mondiale, si les deux agents n'avaient détenu lors du rendez-vous, au mépris des règles de base du renseignement, une liste de tous les contacts du poste hollandais du MI-6. Ce désastre devait fortement handicaper le MI-6 pour les années suivantes, l'empêchant de reconstituer un réseau digne de ce nom dans la région. Autre conséquence dramatique de cet épisode : les britanniques deviennent très méfiants envers toute manœuvre d'approche de la part des allemands affirmant représenter une "résistance de l'intérieur". Or, plus tard ils seront contactés de façon plus sérieuse, sans jamais donner suite.



L'incident de Venlo p. 166
Commenter  J’apprécie          10
faeli   23 juillet 2018
Mémoire d'espions en guerre de Yvonnick Denoël
Avant 1914, le renseignement était une activité peu valorisée. Après 1918, plus aucun pays ne peut s'en passer.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

LNHI-49997

Avec quel autre musicien John Lennon créa-t-il "W.C.H."?

Paul McCarthney
Bob Dylan
il a fait ça tout seul

8 questions
2 lecteurs ont répondu
Thèmes : politique , chanson , repriseCréer un quiz sur cet auteur