AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

J.-C. Lattès

Maison d'édition française, les éditions Jean-Claude Lattès (JC Lattès) ont été créées en mai 1968 par Jacques Lanzmann et Jean-Claude Lattès. La parution de livres d'actualité était alors la priorité. Aujourd'hui, diverses collections sont présentes, permettant un large catalogue, des Beaux-Livres aux Aventures de la connaissance en passant par la littérature française et étrangère.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de J.-C. Lattès



Dernières parutions chez J.-C. Lattès


Dernières critiques
MademoiselleL
  16 janvier 2018
Darker : Cinquante nuances plus sombres par Christian de E L James
Christian est dévasté.

La personne dont il venait de comprendre qu'il a des sentiments l'a a quitté.

Et la seule chose qui lui vient en tête c'est de la reconquérir.

Vous connaissez tous l'histoire d'Ana et Christian, mais connaissez vous réellement celle de Christian ?

Pour ce deuxième tome du point de vue de Christian, il nous fait part de sa vie passé et sa vie de maintenant.

Mais arrivera t-il particulièrement à se détacher de son Christian du passé ?



J'attendais ce roman comme le Saint Graal. Mais j'avais également des appréhensions car autant je n'ai pas aimé Grey, autant j'ai adoré Darker. Pour moi Grey ne représentait rien de nouveaux sur Christian, surtout qu'il s'agissait un copier-coller de Cinquante nuances de Grey.

Alors que pour Darker, ça donne l'impression que c'est une nouvelle histoire, avec les principaux éléments qu'on connait bien.

Ici, c'est un Christian tourmenté par son passé qu'on retrouve. Un Christian qui ne cherche qu'à etre aimer et aimer quelqu'un. Un Christian dont on tombe tout de suite sous le charme.



Pour tout vous dire, je ne suis pas une adepte des histoires qui sont recréer avec le point de vue d'un autre personnage, car j'ai l'impression de relire la même chose sans aucune exclusivité, puis, je connais tellement bien l'histoire de Christian et Ana qui je ne pouvais pas passer à coté et là, l'auteur a réussi a me submerger dans son histoire.



Ce n'est pas le Christian froid, pas sur de lui, qui ne pense pas avoir de sentiment, c'est un Christian complètement opposé de la facette qu'il montré dans la version d'Ana.



Si certains personnages montre une facette plutôt agréable dans Cinquante nuances plus sombres, ce n'est pas vraiment le cas dans Darker, c'est ce qui m'a étonnée le plus, en plus venant d'un personnage que j'admirais jusque là.



Je ne m'attendais pas à découvrir Christian dans ses sentiments les plus profonds, de découvrir l'homme qui se cache réellement. Entre son psy qui est là pour l'aider, Mrs Robinson, Jack Hyde et Leila qui sont là pour le tourmenter et sa famille et Ana qui sont là pour l'aimer, c'est ainsi qu'on découvre les péripéties de Christian dans ce cinquième tome.



Cela dit, on a eu le droit aussi à des passages exclusifs que j'avais absolument envie de savoir ce qu'il se passait à ce moment là vu que Ana n’était pas présente, de ça, je suis reconnaissante envers l'auteur d'avoir mit ces passages.



J'espère quand même qu'on aura la suite, pour conclure dans les pensée de Christian.



Je ne serais vous décrire à quel point j'ai adoré cette version, l'auteur a réussi redonner un nouveau souffle à son récit.
Lien : https://mademoisellelitterai..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Aethel_Lataniereauxlivres
  16 janvier 2018
L'Empire du Graal de Éric Giacometti
Il y a un an et demi alors que je venais de me faire ouvrir le bide afin d’enlever ma vésicule biliaire qui partait en lambeaux (oui j’aime raconter mes aventures de manière glamour), ma mère, qui connait mon affection pour la légende Arthurienne, m’a offert ce titre. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, je n’ai pas lu les autres titres des auteurs mais il y a « Graal » dans le titre alors ça me suffisait pour me donner envie !



L’Église est en crise, elle perd de plus en plus de fidèles et à ce rythme la chrétienté va purement et simplement s’effondrer, poussé par certains conseillers le Pape décide donc de mettre la main sur le Graal, peu importe les moyens employés pour y parvenir, la survie de l’Église reposant sur cette relique sacrée mais introuvable…

Dans le même temps le commissaire Marcas (qui a l’air d’être un clone de Robert Langdon -héros de Dan Brown- qui fait un métier commun mais qui réussit à trouver tous les trésors légendaires !) entre en contact avec un auteur très populaire obnubilé par le Graal et ensemble ils vont partir à la recherche de ce dernier.



Ma chronique sera courte car s’il se passe plein de choses dans ce livre, cela gâcherait le plaisir de trop en révéler. Même s’il y a des défauts et des rebondissements que j’ai senti venir, l’intrigue fonctionne vraiment très bien, il y a un rythme effréné qui donne envie de tourner les pages et même si l’enquête n’est pas des plus inspirées c’est un des livres du genre qui m’a surement le plus emballée, bien dosé entre énigmes, actions, fantastique et fond plus terre à terre.

En plus de la quête du Graal contemporaine, les auteurs écrivent aussi leur version de la quête au temps du roi Arthur et c’est plutôt correct mais loin d’être mémorable, comparé au reste cela manque trop d’énergie pour être vraiment passionnant, c’était une bonne idée de faire ce parallèle entre les deux époques mais le récit Arthurien tire un peu trop en longueur et j’ai eu du mal à me plonger dedans, même si j’ai fini par y trouver de l’intérêt par la suite.



Il y a par contre quelques petites choses qui m’ont fait tiquer, d’abord des erreurs : la légende d’Arthur placée au VIIIe siècle alors qu’on la situe plutôt au Ve voire VIe. Et Henry VIII d’Angleterre qui est évoqué et est appelé « L’homme aux 7 femmes » alors qu’il n’a eu « que » 6 épouses (et vu qu’il en a fait décapité deux, à mon avis c’est déjà bien suffisant !), ce sont des petites erreurs mais qu’il aurait été facile d’éviter donc c’est un peu bête !

Et il y a également des facilités à deux reprises : un personnage prononce une phrase qui, comme par hasard, fait avancer la quête (qui se trouvait au point mort à ces moments-là) et ce ne sont pas des phrases que n’importe qui pourrait sortir à la première occasion ce sont vraiment des phrases qui ne viennent pas naturellement à l’esprit ! Je chipote peut-être mais j’ai un peu bloqué là-dessus…



Au niveau du dénouement, j’avoue ne pas y avoir complètement adhéré, je l’ai trouvé assez basique, assez convenu, pour une enquête qui collectionne les rebondissements j’aurais aimé être aussi surprise par la fin, elle n’est pas mauvaise mais on aurait pu avoir mieux…



Bref, c’est loin d’être parfait mais c’est un bon page-turner et dans le genre thriller historico-fantastico-ésotérique cela tient la route, et après cette lecture j’ai envie de découvrir d’autres titres des auteurs parce que la recette me plait bien !
Lien : https://lataniereauxlivres.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Valmyvoyou
  16 janvier 2018
15e affaire de Patterson James
Dans ce tome, la vie privée de l'enquêtrice et sa vie professionnelle sont étroitement liées. Pauvre Lindsay ! Elle est vraiment malmenée : son enquête piétine, un homme semble l'avoir prise pour cible, son mari disparaît et des découvertes lui font douter de la vie qu'elle a construite.

Sur fonds de meurtres, services secrets et terrorisme, ce thriller est rempli de rebondissements qui tiennent en haleine.

Dans cet opus, les filles du Club sont moins présentes. La part la plus importante est donnée aux interrogations de Lindsay. J'ai éprouvé énormément d'empathie pour elle. Elle se retrouve seule avec son bébé, en pleine enquête, et remplie de doutes sur son mari. Je suis encore plus attachée à elle. J'ai beaucoup aimé le portrait psychologique que James Patterson dresse d'elle dans 15e affaire.



J'ai lu ce tome d'une traite. James Patterson est doué pour nous rendre addicts à ses livres. Jusqu'au bout, le suspense est présent : la dernière ligne me rend impatiente de lire la seizième enquête. Ce que je retiens le plus de cette lecture, c'est l'attachement que j'ai ressenti au sujet de Lindsay.
Lien : https://www.facebook.com/Val..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50