AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.07/5 (sur 1656 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Lille , le 25/08/1980
Biographie :

Ovidie, de son vrai nom Éloïse Delsart, est une réalisatrice, journaliste, écrivaine et actrice française.

Elle s’est fait connaître en 1999 sous le nom d’Ovidie, alors qu’étudiante en philosophie elle venait de tourner son premier film pornographique. Ovidie a une carrière d'actrice de 1999 à 2003. Elle est rapidement passée derrière la caméra, en réalisant d’abord des films X puis de nombreux documentaires. Dans le cadre de sa carrière X, Ovidie a remporté deux trophées comme actrice et douze comme réalisatrice.

À partir de 2011, elle se tourne vers le genre documentaire en réalisant "Rondes et Sexy", un film de 52 minutes sur la sexualité des femmes en surpoids. En tant que documentariste, elle a notamment signé "Là où les putains n'existent pas" (2018). En avril 2022, France 2 diffuse son documentaire "Le procès du 36" dans l'émission Infrarouge.

Elle a également écrit plusieurs ouvrages, dont la majorité tournent autour de la sexualité ou de sa représentation. En 2002, alors qu'elle est encore actrice, elle publie le livre "Porno Manifesto", édité chez Flammarion. En 2018, elle publie le livre "À un clic du pire dans lequel", à la suite de son documentaire "Pornocratie" sorti l'année précédente, elle dénonce la dégradation de l'industrie du porno.

En 2020, elle obtient un doctorat en sciences humaines et humanités avec une thèse (2020) intitulée "Se raconter sans se trahir : l'autonarration à l'écrit et à l'écran."

Elle est depuis plusieurs années chargée de cours en Master à l'Université de Limoges pour des enseignements sur le documentaire.

+ Voir plus
Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ovidie
Ajouter des informations
Bibliographie de Ovidie   (32)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Ovidie et Sophie-Marie Larrouy - "Quelle blague de l'autre vous fait le plus rire ?"


Citations et extraits (232) Voir plus Ajouter une citation
La beauté et la soumission sexuelle sont les seules choses que nous ayons à monnayer contre une bonne situation ou contre un capital social, une particule ou un poste, et pourquoi pas contre des papiers, puisque les hommes sont prêts à croire, en toute bonne foi, qu'une jeune fille de la moitié de leur âge, rencontrée en Thaïlande, pourrait tomber amoureuse de leur gros bide. Leur capacité à se mentir à eux-mêmes me fascine.
Commenter  J’apprécie          450
Le problème est que casser une norme pour en imposer une autre n'est jamais libérateur.
Commenter  J’apprécie          270
Je ne dis pas que tous les hommes sont des violeurs. Je dis que tous les viols sont commis par des hommes.
Commenter  J’apprécie          250
La liberté sexuelle, c'est la liberté de disposer de son corps. (...) Mais c'est aussi la liberté de ne pas en avoir envie, sans passer pour une ringarde.
Commenter  J’apprécie          202
Il ne faudrait pas non plus passer pour des méchantes sorcières misandres, des féministes poilues, qui, c'est bien connu, finiront seules avec leur chat.
Commenter  J’apprécie          200
Les femmes s'imposent maintenant de nouvelles douleurs, acceptent de se faire gifler et sodomiser avec le même enthousiasme que si mille dollars en cash les attendaient dans la salle de maquillage. Et dans cette servitude pour garder le cul propre, s'achète des poires à lavement, se prive de manger avant les rapports. Il fallait déjà passer des heures entières à se préparer pour un rapport vaginal décevant, voilà maintenant qu'elles doivent s'abstenir de se nourrir et s'injecter de l'eau froide dans les intestins. Mais ça veut dire quoi au juste ? Qu'il faut planifier plusieurs jours à l'avance sa sodomie, comme on programmerait sa coloscopie, en avalant du chlorumagène ?
Commenter  J’apprécie          30
J'éviterai égalent de commenter le twerk que je peinais à cerner jusqu'à ce qu'une de ses adeptes ne m'explique qu'il s'agissait à l'origine d'une danse abortive censée aider les femmes à décrocher les embryons non désirés. J'adore l'anecdote, mais je reste dubitative face à la mise en scène des nanas à quatre pattes twerkant dans des jacuzzis à côté de mâles très fiers d'étaler leur pognon de parvenus et boire du champagne en prenant des poses prétendues viriles. Je doute que les rappeurs y fassent l'apologie de l'avortement.
Commenter  J’apprécie          160
En cautionnant le fait que notre identité se définisse essentiellement par notre fonction décorative et notre capacité à faire bander - puisque nous faisons de notre corps notre capital - nous acceptons de nous recouvrir de toutes ces couches d'oppression, de plonger la tête la première dans la servitude en nous infligeant douleurs et meurtrissures. Quel est ce monde où des femmes acceptent de risquer leur vie dans un bloc opératoire pour avoir des gros seins ? Pour que des hommes viennent y coller leur bite en attendant qư'on leur fasse une cravate de notaire ? Et c'est bien pratique de nous maintenir dans cet « enclos symbolique » - la formule n'est pas de moi mais de Bourdieu, tiens, encore un homme - ce contrôle du corps des femmes. Qu'il s'agisse de nous imposer d'être de parfaites fées du logis ou de nous envoyer courir sur un tapis roulant, en fin de compte, c'est toujours la même histoire, le fond idéologique reste identique.
Commenter  J’apprécie          140
En réalité, je connais davantage de femmes mal baisées que d’hommes bien. « Mal baisée », voilà d’ailleurs une insulte intéressante. Ces féministes, toutes des mal baisées ! Évidemment que nous sommes mal baisées, c’est justement ça, le problème ! Pourquoi devrions-nous en avoir honte ? Ce serait plutôt à nos partenaires de raser les murs !
Commenter  J’apprécie          150
La chatte est avant tout un lieu de paix, de recueillement, de plaisir et pourquoi pas une source de vie. Et si on commençait par transmettre cette vision positive, peut-être qu'on parviendrait à développer des rapports plus apaisés avec notre corps.
Commenter  J’apprécie          150

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Ovidie Voir plus

¤¤

{* *} .._..