AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Editions De Borée

Les éditions de Borée ont été fondées en 1989 avec une vocation régionaliste, publiant des ouvrages liés à l`Auvergne. Elle publie désormais plus largement des livres de poche et de littérature.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Editions De Borée



Dernières parutions chez Editions De Borée


Dernières critiques
Ernest1601
  17 novembre 2018
Croc-Blanc de Jack London
Croc blanc et vraiment un livre que j'ai apprécié. Qui est un peu compliqué à lire, mais on y retrouve beaucoup de sentiments et on se met vite à apprécier le chien.

C'est une histoire pationnante d'un loup sauvage qui va devenir vraiment fidèle à l'homme, qui va connaître plusieurs mode de vie(chez l'homme), mais finira par trouver le bon.
Commenter  J’apprécie          00
Levant
  17 novembre 2018
Le Mystère de la chambre jaune de Gaston Leroux
Noël avant l'heure.

Postulant à l'opération "Masse critique", j'ai eu la surprise de me voir gratifié d'une superbe édition enrichie de l'un des grands succès de Gaston Leroux : Le mystère de la chambre jaune.



Noël, parce que cet ouvrage m'a reporté au temps de sa première lecture. A une époque où un livre et quelques papillotes au pied du sapin étaient une fête. Mais plus surement parce qu'en ce temps-là j'étais enfant dans une famille aimante. Quelle chance ! Me replonger dans cet univers de Rouletabille a été comme respirer un parfum porteur de ces souvenirs.



Noël avant l'heure aussi parce que l'édition qui m'a été adressée par Babelio et les éditions Omnibus fait partie de ce que l'on peut qualifier de beau livre. Couverture cartonnée, reliure dos collé cousu, papier de qualité, illustrée de dessins comme à l'époque. Un ouvrage auquel le seul reproche que l'on puisse faire est qu'il voyage mal, dans nos bagages au poids compté. Et puis enfin, une édition enrichie avec en fin d'ouvrage un superbe dossier fort bien documenté sur la naissance du polar, la biographie et toutes les œuvres de Gaston Leroux. Elle m'a donné l'occasion de découvrir l'immensité de son œuvre. Superbe ouvrage en effet dont il faut saluer la parution et dont la tranche ne manquera pas d'attirer désormais l'œil dans ma bibliothèque. Elle plaira aux petits comme aux grands. Je me dois donc d'en remercier les expéditeurs, ce que je fais volontiers.



Même si parfois les ficelles sont un peu grosses et les raccourcis simplificateurs dans la conduite de ces enquêtes de l'impossible, les relire nous replace dans le contexte de ces fins limiers qui ont fait émerger le genre, et dont les passionnés découvriront les noms dans le dossier en fin d'ouvrage. Ceux-là mêmes dont la réputation s'est construite sur la puissance du raisonnement et non sur un physique ou une plastique photogéniques. Ce qui est pour le moins le cas de Joseph Rouletabille, dont la valeur n'attend pas le nombre des années. Laissons-le parler de la primauté du raisonnement, page 302 : "Ah ! M'sieur le président… Ça, c'est les marques sensibles, encore une fois… les marques sensibles avec lesquelles on commet tant d'erreurs judiciaires parce qu'elles vous font dire ce qu'elles veulent! Il ne faut point, je vous le répète, s'en servir pour raisonner ! Il faut raisonner d'abord ! Et voir ensuite si les marques sensibles peuvent entrer dans le cercle de votre raisonnement…" La gageure étant, pour rester crédible, de ne pas confondre intuition avec divination. Gaston Leroux y excelle.



Très bel ouvrage et riche idée que celle de reproduire une édition de 1910. Les nostalgiques du genre y trouveront leur compte. Quant à ceux versés dans les arcanes de la police scientifique, peut-être y découvriront-ils avec intérêt les prodiges dont devaient faire preuve ces fins limiers qui savaient ne rien à attendre d'autre que de leur perspicacité.



Merci encore à Babelio e taux éditions Omnibus pour l'envoi de cet ouvrage de grande qualité.



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Philippedouce
  17 novembre 2018
Le crime de Sylvestre Bonnard de France Anatole
J'avais lu quelque part que l'argument du roman d'Anatole France était l'histoire vraie de Louis Ménard, l'inventeur malheureux du collodion. Celui-ci s'était marié sur le tard avec une fille jeune qui l'avait rapidement abandonné et qui était revenue vers lui, juste avant sa mort , pour toucher l'héritage qu'il lui avait, malgré tout, laissé.

En fin de lecture, je m'aperçois que l'histoire de Ménard et celle de Sylvestre Bonnard n'ont pas grand chose en commun. Comme quoi il faut toujours vérifier ce qu'on peut lire ça et là.
Commenter  J’apprécie          00