AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Glénat

Glénat est une maison d`édition française créée en 1969 et basée à Grenoble, particulièrement axée sur la bande dessinée et le manga. Elle commercialisa les premiers mangas en version reliée en France, avec notamment Dragon Ball et Akira. Aujourd`hui, Glénat propose chaque année plus de 400 nouveautés, les deux-tiers étant des BD et mangas.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Glénat



Dernières parutions chez Glénat


Dernières critiques
klimt4
  03 juin 2020
Notre-Dame de Paris de Victor Hugo
Notre Dame De Paris

Victor Hugo

970 P.

Je me souviens de l'avoir étudié au collège , mais les souvenirs restent mauvais !

C'est avec appréhension que je me suis lancée dans cette lecture !

C'est la version intégrale que j'ai choisie !Une préface de cinquante quatre pages signée Adrien Goetz .Je ne suis pas tout à fait d'accord avec lui : Victor Hugo n'a pas écrit Notre Dame pour décrire un monument mais pour nous raconter la vie au Moyen -Age. Il l'a écrit ce roman sur plusieurs années, préférant la poésie.

C'est un grand roman que j'ai beaucoup aimé , cette fois -ci ! Notre Dame est un roman de tragédie grecque et il possède de la force et de la simplicité.

J'ai redécouvert Esmeralda , Quasimodo, Frollo , Phoebus. Ces personnages donnent toute la dimension à l'oeuvre, ils sont en couleurs..

Ce style est admirable , puissant .Les descriptions m'ont transportées, la reconstruction historique est extraordinaire. Le récit est empli de scènes mémorables.

Je le relirai et je vous invite à faire de même !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
julienleclerc45
  03 juin 2020
Il faut flinguer Ramirez, tome 1 de Nicolas Petrimaux
Le premier acte de cette nouvelle série présente très vite l’enjeu narratif : cerner la vérité sur Ramirez. Derrière ce nom, se cachent deux visages : un homme discret réparateur d’aspirateurs et un tueur sans pitié. Deux réalités se confrontent dans cette BD pleine de couleurs, d’actions et de ruptures. La vie tranquille de l’un rencontre la violence déchaînée de l’autre. Tout le mystère (simple erreur d’identité ? drôle de hasard ? personne schizophrène ?) est entretenu par l’auteur, Nicolas Petrimaux. Dans les attitudes, la gestuelle, les nuances de couleurs, il cultive le doute sur cet homme. Ramirez ne peut pas juste être un excellent réparateur de machines. Chacune de ses attitudes peut le trahir et l’auteur dissimule très finement ici et là le mystère. Il y parvient notamment en intégrant une foule de personnages secondaires croisant la route de Ramirez. L’air de rien, cet homme perturbera leur vie et sera un grain de sable dans leurs parcours : un couple de tueuses en fuite, le cartel mexicain, des flics perdus, des collègues patauds, un petit chef anxieux… En travaillant très précisément les ambiances, l’auteur développe, entre humour et violence, un contraste permanent pour mieux tenir le suspens de son histoire.
Lien : https://tourneurdepages.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AmIvankovDiaz
  03 juin 2020
Don Quichotte de Miguel de Cervantes
Si je ne devais emporter qu'un seul livre dans une île déserte ce serait "Don Quichotte", chef d'oeuvre d'entre les chefs d'oeuvre.

Si je ne devais sauver qu'un seul ouvrage d'une bibliothèque en flamme ce serait "El ingenioso Don Quijote de la Mancha".

Si je ne devais sauver la vie qu'à un seul écrivain ce serait celle de Miguel de Cervantès, au soir de la bataille de Lépante (1571), où il faillit vraiment perdre la vie. Et le monde aurait été bien plus pauvre sans son "Don Quichotte" pas encore écrit.

Si je devais faire aimer la lecture à un enfant récalcitrant je lui ferais lire "Don Quichotte" en bande dessinée, ou en version abrégée pour les enfants.

Si je devais avoir la méchante maladie d'Alzheimer j'espère que le dernier livre dont je me souviendrais serait "Don Quichotte".
Lien : https://www.kobo.com/fr/fr/e..
Commenter  J’apprécie          50