AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.61 /5 (sur 776 notes)

Nationalité : Italie
Né(e) à : Luson , le 12/09/1945
Biographie :

Maurillo "Milo" Manara est un auteur italien de bande dessinée.

Quatrième d'une famille de six enfants, Milo Manara grandit dans une petite ville italienne proche de la frontière autrichienne. C'est la découverte chez le sculpteur espagnol Berrocal de Barbarella (Jean-Claude Forest), et de Jodelle (Guy Peellaert) qui lui font découvrir la bande dessinée, en 1967. Ses premières planches professionnelles — des récits érotiques — datent de 1968, époque à laquelle elles lui permettent de financer ses études d'architecture à Venise. Il abandonne son métier d'assistant de sculpteur et publie Genius, pour les éditions Vanio. Viennent ensuite les aventures de Jolanda, femme pirate.

En 1974, il réalise une adaptation du Décaméron de Boccace. En 1976, Le Singe, son premier récit ambitieux, paraît dans Alter-Linus puis dans Charlie Mensuel. À la même période, il dessine plusieurs épisodes de l’Histoire de France en bandes dessinées et de La Découverte du monde en bandes dessinées aux éditions Larousse. En 1978 sort L’Homme des neiges et, la même année, Les Aventures de Giuseppe Bergman dans (À suivre).

En 1983, sa carrière prend une nouvelle direction avec Le Déclic qui fait instantanément de lui un des maîtres de la bande dessinée érotique.

En 1987, Hugo Pratt devient son scénariste pour Un été indien, expérience qu'ils rééditeront sept ans plus tard avec El Gaucho.

Entre-temps, l’œuvre de Federico Fellini, autre « maître d’aventure » de Milo Manara, a inspiré une autre collaboration avec la mise en image du Voyage à Tulum (1984), qui se poursuivra en 1992 avec Le Voyage de G. Mastorna.

Aujourd'hui, Milo Manara continue une production régulière d'histoires érotiques aux éditions Albin Michel (rééditées par Drugstore) mais il participe également à des projets plus originaux, comme l'illustration de portfolios divers ou encore la série Borgia avec le scénariste Alejandro Jodorowsky.

En 2016, Manara est lauréat du Grand Prix Saint-Michel pour l'ensemble de son œuvre.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Lamia Ziadé Bye Bye Babylone Beyrouth 1975 -1979 éditions P.O.L : où Lamia Ziadé tente de dire de quoi et comment est composé son livre "Bye Bye Babylone" et où il est question notamment de la guerre au Liban entre 1975 et 1979, de l'enfance et de la guerre des hôtels, des milices et des barbes à papa, des chrétiens et des musulmans, à l'occasion de sa parution aux éditions P.O.L, à Paris le 28 octobre 2019. "Dans ce livre, il y a des chewing-gums et des kalachnikovs. Il y a des bonbons, des chocolats, des barbes à papa, des bombes, des obus, des missiles et des grenades, des armes en tous genres. Il y a des Smacks, du Bonjus, et des roquettes de 140 mm. Il y a moi et mon petit frère, il y a des miliciens et des miliciennes, des phalangistes, des palestino-progressistes, des nassériens, des tigres, des fidayins, des moudjahidins et des mourabitouns. Il y a des leaders politiques. Des lugubres, des cruels, des cyniques, des monstres, ils planent sur la ville. Il y a des keffiehs, des treillis, des lunettes de soleil, des croix et des turbans, des chemises hawaiiennes et des sahariennes. Il y a les néons de Hamra et le hamburger du Holiday Inn, la bataille des hôtels et le massacre des camps, l?incendie des souks et le pillage de la rue des Banques. Il y a des enlèvements, des explosions, des assassinats, des rafales de mitraillette, et des cigarettes. Des Gitanes, des Marlboro, des Dunhill, des Viceroy, des Winston, et surtout des Kent. Des cendriers, des allumettes, des briquets Cartier en or, de la fumée, beaucoup de fumée, et du feu. Il y a des cartes à jouer, des dessins animés, des bandes dessinées, des jeux de société, des Matchbox, des bulles de savon, une panoplie d?Indienne et ma collection d?éclats d?obus. Il y a le magasin de mon grand-père et le foulard en soie de ma grand-mère, la Nivea de ma nounou et le Petzi de Walid. Il y a des cinémas en feu, le Roxy, le Radio City, le Dunia, l?Empire, le Rivoli, et des hôtels en flammes, le Palm Beach, le Vendôme, le Saint-Georges, le Phoenicia, l?Alcazar. Il y a la ligne de démarcation et la corniche de Manara. Dans ce livre il y a Beyrouth, en feu, en flammes, en étincelles, en explosions, dans le noir absolu, il y a Beyrouth qui brille."
+ Lire la suite
Citations et extraits (58) Voir plus Ajouter une citation
Milo Manara
Alfaric   24 septembre 2018
Milo Manara
Ce n'est pas le dessinateur qui choisit l'érotisme... mais l 'érotisme qui choisit le dessinateur.
Commenter  J’apprécie          300
ninosairosse   07 mars 2017
Le Caravage, Tome 1 : La palette et l'épée de Milo Manara
Le Caravage a vécu dans un contexte social et urbain des plus restreints. Son entourage était constitué d'un petit cercle d'amis -ô combien prodigieux - et de femmes, d'ennemis violents, qui l'ont constamment entravé et contrecarré dans ses projets, et d'un groupe de mécènes des plus influents. En outre, l'ombre majestueuse de la grande Histoire surplombait son quotidien : les grands hommes controversés comme Giordano Bruno, la Curie romaine (1), les prélats de l'Eglise et les juges du Tribunal (2), et enfin Rome elle-même, sorte d'entité vivante qui pesait, protégeait et menaçait tout un chacun et au sein de laquelle tout pouvait arriver, joies extrêmes comme terreurs glaçantes.



p2. Extrait de l'Avant-Propos signé Claudio Strinati. Historien de l'Art.



(1) Ensemble des organismes du Saint-Siège qui assistent le pape dans sa mission de chef suprême de l'Eglise catholique (NdT).

(2) Le Tribunal pénal pontifical (NdT).
Commenter  J’apprécie          220
Pavlik   17 mai 2015
Le Caravage, Tome 1 : La palette et l'épée de Milo Manara
-On ne t'a jamais dit qu'il est impoli de garder son couvre-chef sur la tête devant des dames ?

-Et d'après vous, votre grâce, où devrais-je le mettre ?
Commenter  J’apprécie          160
tamara29   26 mars 2017
Le Caravage, Tome 1 : La palette et l'épée de Milo Manara
Mario : Ah ! La bohémienne disait vrai, tu es une créature des ténèbres !

Le Caravage : Pourtant, je cherche la lumière, comme les papillons de nuit…
Commenter  J’apprécie          140
la_fleur_des_mots   18 mars 2013
Le Piège de Milo Manara
- Mais qu’est ce que c’est cette obsession de mater, de voir les jambes, les cuisses, les seins, la chair… Mater, mater, mater…
Commenter  J’apprécie          141
Pavlik   16 mai 2015
Le Caravage, Tome 1 : La palette et l'épée de Milo Manara
[le Caravage] Puis-je utiliser cette toile ?

[Mario Minniti] Euh, oui...mais il se fait un peu tard pour...Ne serait-ce pas mieux d'attendre le matin, qu'il fasse jour ?

[le Caravage] Bah ! Je préfère travailler dans la pénombre.

[Mario] Ah ! La bohémienne disait vrai, tu es une créatures des ténèbres !
Commenter  J’apprécie          130
Mahpee   18 août 2015
Le Caravage, Tome 1 : La palette et l'épée de Milo Manara
- As-tu déjà songé à peindre un sujet sacré ? Tu veux créer pour le peuple, ce qui est fort louable. Pourtant, les églises sont les seuls endroits où il devrait jouir de tes œuvres... C'est seulement en ces lieux qu'il pourra admirer ton art.
Commenter  J’apprécie          130
Milo Manara
ericlesapiens   09 avril 2020
Milo Manara
Seuls certains côtés de l'érotisme sont tabous, pas l'ensemble. L'inceste, la pédophilie, ou encore la zoophilie. Dans "Le déclic", j'ai décrit tout l'éventail des perversions possibles, même des choses que je ne partage pas et qui ne font pas partie de mes fantasmes. Personnellement, j'adore les animaux, mais... cela ne m'inspire pas. Je ne meprise pas ceux qui le font, mais cela ne me donne aucune émotion érotique.
Commenter  J’apprécie          100
krzysvanco   13 décembre 2015
Le Caravage, Tome 1 : La palette et l'épée de Milo Manara
Michelangelo, personne ne réussit les mains comme toi, elles semblent vraies ! Le reste de ton travail est génial, mais ces mains...
Commenter  J’apprécie          90
rulhe   02 juillet 2017
Le Déclic, tome 4 de Milo Manara
- tu vois cette belle dame toute seule,la bas?

- oui,qui est ce donc?

- c'est Claudia chistiani , la femme de l,

avocat de la globalchimie .

- et alors?

- imaginons que la dame ait un amant,

imaginons que quelques-uns les prenne en photos..

- voudrais tu le faire chanter, par hasard?!

- pourquoi n, essaies tu pas de séduire le mari, et moi je vous prend en photos?

- bill Clinton a prouvé que la révélation

d'une maitresse ne porte aucun tort aux

hommes.
Commenter  J’apprécie          71
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Milo Manara (740)Voir plus


Quiz Voir plus

La bande dessinée de Manara

Milo Manara est un auteur de bande dessinée :

Argentin
Italien
Espagnol
Brésilien

10 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Milo ManaraCréer un quiz sur cet auteur
.. ..