AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Pocket

Pocket est un éditeur généraliste de littérature au format poche, créé en 1962 sous le nom de Presses Pocket. Ses collections couvrent tous les genres de la fiction et de la non-fiction, dans un catalogue très varié. Il fait partie des premiers éditeurs de poche en France.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Pocket



Dernières parutions chez Pocket


Dernières critiques
kris29860
26 mai 2017
La Fille du train de Paula Hawkins
bon je ne résume pas l'histoire, il y a des sites très bien qui font ça. Bon décevant quand meme, c'est correct si tu n'as rien d'autre sous la main. le style ne casse pas trois pattes à un canard.

le début est très long, on ne rentre pas dedans complètement, les personnages ne sont pas attachants, on passe trois plombe sur l'alcoolisme de Rachel, c'est bien ça meuble mais on s'emmerde et on tourne en rond. On devine assez rapidement qui est le tueur.

Un livre pour la plage et surtout qu'on oubli sur la plage et qui ne mérite pas tout le battage médiatique et les critiques élogieuses des journaux.
Commenter  J’apprécie          00
Neneve
26 mai 2017
Noir animal ou la menace de Yann Queffélec
Court texte de Queffelec qui frappe plutôt fort. Charlie, un jeune Zaïrois qui a grandi en Institut les dix premières années de sa vie, se fait adopter par une famille de banlieue parisienne. Le couple qui l'adopte a déjà un enfant, Erik, jeune adulte néo-naziste. Il écoute à tue tête de la musique du IIIe Reich, possède plein d'armes de confection allemande et traîne avec sa bande terrorisant tout le quartier. Il fera de Charlie son nouveau bouc-émissaire. Par chance que ce roman est très court, parce qu'il est très pénible à lire. Ce sont quelques soixante pages qui décrivent les horreurs que font vivre Érik à Charlie. Et l'épilogue est plus que révoltante.
Commenter  J’apprécie          50
Neneve
26 mai 2017
Les hirondelles de Kaboul de Yasmina Khadra
Roman dur, mais roman nécessaire pour comprendre la triste réalité de ces pays sous le joug d'un État où la liberté des Hommes n'existe plus. Des scènes d'horreur, des scènes de crainte, des scènes qui révoltent. Khadra nous fait comprendre, un peu plus, le quotidien d'une ville dévasté, complétement sous l'emprise de certaines gens pour qui la religion devient extrémiste. On ne peut que s'indigner, surtout lorsque le sort des femmes nous importe un tant soit peu. Une lecture dont on ne sort pas indemne du tout.
Commenter  J’apprécie          40