AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Pocket

Pocket est un éditeur généraliste de littérature au format poche, créé en 1962 sous le nom de Presses Pocket. Ses collections couvrent tous les genres de la fiction et de la non-fiction, dans un catalogue très varié. Il fait partie des premiers éditeurs de poche en France.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Pocket



Dernières parutions chez Pocket


Dernières critiques
sterne_arctique
26 septembre 2017
L'alchimiste de Paulo Coelho
Je viens de relire ce roman lu durant mon adolescence pour les besoins d'un cours de théâtre. Le jouer est assez... magique

Par ailleurs, je ne trouve pas que ce soit très bien écrit (en traduction); l'écriture est simple, mais le message reste tout de même assez efficient.

Commenter  J’apprécie          00
Droopy73
26 septembre 2017
Babylone dream de Nadine Monfils
J'ai adoré ce livre... une belle intrigue
Commenter  J’apprécie          00
Souri7
26 septembre 2017
Les morsures de l'ombre de Karine Giebel
Benoit Lorand, commissaire de police se réveille et découvre qu'il est enfermé dans une cage. Drogué au GHB la veille, monsieur le commissaire s'est fait attraper comme un bleu.

À partir de cet instant, sa vie bascule dans l'horreur avec pour bourreau une femme, Lydia bien décidée à lui faire avouer un crime.





Suite aux critiques élogieuses concernant ce livre et après l'avoir trouvé pour un prix modique, je ressors de cette lecture complètement déçue....☹️

L'histoire est complètement hachée et manque cruellement de suspens et de tension. Karine Giebel nous propose une sorte de récit haché, séquencé, mais sans réelle profondeur. Nous avons ici un récit découpé en 3 grandes parties : la phase interrogatoire-torture , la phase Lydia commence à se poser des questions et la dernière, le pourquoi.



Belette2911 écrit que ce roman ferait passer "Misery" de Stephen King pour un roman d'ado... Je ne suis pas d'accord. Stephen King a su tout au long de son oeuvre nous distiller une tension dramatique et psychologique intense que ce livre n'a malheureusement pas. Le récit est plat, descriptif et sans grand intérêt. Prenons l'exemple de l'enquête menée par les collègues qui manque sérieusement de vie dans le récit et de panache. Karine Giebel nous apprend que l'enquête est toujours en cours... mais le tout manque cruellement d'action, de vitalité et de vie.



Côté personnages, le bilan n'est pas mieux. Les personnages manquent de personnalité et sont présentés de manière grossière avec le policier Dom Juan, la geôlière cinglée .... Bref, du vu et revu sans grands intérêts.

Enfin, l'intrigue au final permet quelques révélations. Malheureusement, comme dit précédemment, le style haché casse l'effet psychologique. Lorsque l'on découvre dans les dernières pages la personne étant l'instigateur de tout cela, c'est relaté dans une sorte de chapitre à part.... BOF... Il aurait été plus puissant et plus fin de faire apparaître cet être mystérieux au fil du récit par des allusions afin d'apporter un côté mystérieux et angoissant au récit.





Au final, un polar sans grand intérêt. L'intrigue est plate même si la geôlière fait preuve de cruauté. On s'ennuie ... ☹️

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130