AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Belfond

Pierre Belfond crée la maison d`édition éponyme en 1963 avec sa femme Franca avec la collection de livre de poche "Poche Club" associant souvent un grand nom de la littérature à un auteur méconnu. En 1993, Belfond fusionne avec les Presses de la Renaissance...

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Belfond



Dernières parutions chez Belfond


Dernières critiques
CecileVillain
  09 mai 2021
Havana Room de Colin Harrison
Acheté par hasard chez un bouquiniste, ce roman m’a happée dès les premières pages et ne m’a pas lâchée jusqu’à la fin.

Il ne faut surtout pas lire le résumé et se laisser porter par cette histoire passionnante très habilement construite, aux personnages attachants, dans un New York presque cinématographique. Valeur sûre !
Commenter  J’apprécie          00
ladauphinette
  09 mai 2021
L'île aux enfants de Ariane Bois
Toujours dans les romans en lien avec l'histoire contemporaine

Est ce parce que j'ai lu le fabuleux "Rivages de la colère" de Caroline Laurent qui confirme par ce livre ses qualités d'écriture, on ne tombe jamais dans la romance ou le pathos, que j'ai moins apprécié cette "île aux enfants" ? L'épisode de Sully m'a vraiment dérangé, j'ai aimé la première partie racontée par la mère, mais la deuxième beaucoup moins. Je l'ai quand même lu dans le week-end, c'est donc que j'ai accroché 😊
Lien : https://ladauphinette.blogsp..
Commenter  J’apprécie          00
lulu8723
  09 mai 2021
Chambres noires de Karine Giebel
Karine GIEBEL. Chambres noires?



Je referme à l'instant le dernier ouvrage de Karine GIEBEL. Et je suis en larmes. Il s'agit d'un livre composé de huit nouvelles. Bien que ce ne soit pas mon genre préféré, je reconnais que l'ensemble de ces récits est poignant. Les premières nouvelles portent des titres de films. Elles parlent toutes de la solitude, de la différence, d'évènements présents, d'écologie, des guerres et des diverses luttes, de la ségrégation, de la différence et de la difficulté à s'intégrer.



La première nouvelle traite de la justice rendue par les victimes. Martin a tué une jeune femme, lors d'une partie de chasse. il a été jugé, a accompli sa peine. Peu après sa sortie de prison, il va être kidnappé et maintenu en détention dans un lieu secret par l'époux et la fille de sa victime... J'ai adoré "Au-revoir les enfants". le thème de la déportation , de la sélection naturelle est mis en évidence avec le choix à faire suite à la progression de la pandémie du covid. Et la dernière nouvelle, intitulé "L'escalier" m'a arraché des larmes. Ce pauvre gosse,Mahdi, âgé de huit ans, ni blanc, ni noir, dont Madeleine, une vieille dame habitant sur le même palier va s'occuper le soir, lui faire faire ses devoirs, le gâter un peu, lui offrir de l'amour. Cet enfant, dont la mère noire travaille pour assurer le quotidien, pendant que le père, blanc, ancien militaire se complait dans l'alcool et l'oisiveté, suite à un syndrome post-traumatique...



Une plume merveilleuse. En peu de mots, tout est dit. Ces nouvelles sont d'une réalité extrême et révèle toutes des vérités. Beaucoup de suspense. C'est une reine du polar. Merci Karine. Je me permets de vous inviter à lire ces petits récits. Lu en à peine 2 heures et sous le charme, malgré les sujets tous plus graves les uns que les autres.

( 09/05/2021)
Lien : https://lucette.dutour@orang..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62