AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2265039829
Éditeur : Fleuve Editions (01/02/1989)

Note moyenne : 3/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Londres possède toujours sa Tamise et son brouillard, ses pasteurs et ses assassins. Alors, cent ans après les sanglants exploits de Jack l'Eventreur, est-il étonnant de retrouver sur les trottoirs assez d'intestins pour nourrir un bon nombre de chats britanniques ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Fab72
  27 juillet 2014
« L'éventreur » (« The Ripper » - 1981) est le seul roman de l'anglais William Dobson publié dans la collection Gore. A première vue rien de transcendant dans ce livre :

- Une histoire a priori d'une banalité désespérante. Un maniaque massacre à coups de couteau plusieurs victimes dans le Londres actuel, une histoire qui rappelle celle tristement célèbre d'un certain Jack l'Eventreur qui en avait fait autant un siècle plus tôt.

- Une couverture signée Marié dont la qualité se situe entre les illustrations, souvent excellentes, de Dugévoy et celles, assez mauvaises, de Topor. On notera la ressemblance entre le tueur et le Freddy Krueger des films (pourtant sans rapport avec ce livre).

Néanmoins, force est de reconnaître que l'histoire est bien construite. Elle est entrecoupée de soliloques de l'assassin qui nous révèlent ses états d'âme et ses conflits intérieurs. Ces soliloques, qui rompent la trame du récit, constituent sans doute l'un des points forts de ce livre, tant la dimension psychologique y est particulièrement intense.
L'auteur prend le temps de décrire la vie des victimes avant leur assassinat. le lecteur a ainsi l'impression de lire plusieurs petites histoires, toutes intéressantes.

Le détective privé Jack Shepard essaie de trouver un élément qui relie les victimes. Mais tout semble les séparer (sexe, âge, milieu social). Et pourtant…

La chute finale concernant l'identité de l'assassin est très inattendue. Plus qu'un simple roman Gore, « L'éventreur » est un très bon roman policier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
RAMSES1967RAMSES1967   15 juillet 2013
Parfois, ça hurle dans ma tête. Quand j'étais enfant, il y a eu cette espèce de prison où on me gavait de pilules pour que je reste sage ; et j'ai vu des garçons, de jeunes garçons, à qui il poussait des seins, résultat des saletés qu'on nous faisait avaler.
Je vais bien maintenant, mieux que personne. Cent fois par jour, je réfrène la colère en moi, cette rage qui me dépasse, comme le jour où un inconnu m'a écrasé le pied dans le métro ; je l'ai suivi, en descendant à la même station que lui. Je me disais : « J'ai un couteau. Je peux le surprendre par-derrière et lui trancher la gorge, sans que personne ne le sache. » Cela m'a rappelé mon enfance à la campagne ; nous cachions sous nos grands manteaux des lanternes avec des bougies allumées, et personne ne les voyait, personne ne savait.
J'avais l'impression d'être Dieu
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : goreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
544 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre